Henri VI

0 J'aime
Epingler
Henri VI
© Nicolas Joubard

La langue de Shakespeare a encore frappé. Voilà que Thomas Jolly et sa troupe s'attaquent à l'inadaptable 'Henri VI', monstre théâtral en trois parties. Il faudra donc s'armer de courage et braver les dix mille vers, traverser les quinze actes et affronter les deux cents personnages, le tout dans une course de dix-huit heures. Passage obligé pour découvrir cette œuvre fleuve, qui raconte le règne mouvementé d'Henri VI d'Angleterre, dans une mise en scène rajeunissante à mi-chemin entre l'opéra rock et la tragédie classique. Que les amateurs de Shakespeare se rassurent, la pièce qui s'inscrit dans la lignée des œuvres consacrées à la royauté anglaise, promet le traditionnel bain de sang, les luttes acharnées pour s'emparer du trône et les guerres fratricides, notamment celle des Deux Roses. Une bonne dose d'action qui devrait pallier aux éventuels coups de fatigue.

>>> Attention : à cause de la durée du spectacle (18 heures), la pièce est visible en cycles de 9 heures, à voir en 2 dates non dissociables : 2 et 3 mai, ou 8 et 14 mai, ou 9 et 10 mai, ou 16 et 17 mai.

Par Camille Tissot

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening