La Veuve et le Lettré

0 J'aime
Epingler
La Veuve et le Lettré
© Yuan Wei et Hai Qing

Cela fait déjà plusieurs saisons que la MC93 tisse un lien tout particulier avec la Chine. En 2006, les étudiants de l’école de l’Opéra de Pékin foulaient la scène de la grande salle. Cette saison, c’est une toute autre forme spectaculaire qui investira la salle Oleg Efremov : le théâtre Liyuan de la province du Fujian. Loin du bourdonnement de la capitale, ce théâtre-opéra plus subtil, datant du XIIIème siècle, est aujourd’hui remis à neuf avec la troupe du Théâtre expérimental de Liyuan. Avec à sa tête l’artiste Zeng Jingping, une femme - il est toujours bon de le souligner - cette troupe propose des spectacles d’une grande qualité technique et artistique, alliant respect de la tradition et touches audacieuses de modernité.

A l’hiver de sa vie, un conseiller souhaite confier sa femme à quelqu’un de son entourage. Il choisira un érudit, qui devra veiller à ce que la veuve ne se remarie jamais et soit fidèle à sa mémoire. Le lettré aura un rapport à effectuer chaque mois sur la tombe du défunt pour rendre compte de l’accomplissement de sa mission. Mais évidemment, rien ne se passe comme prévu. Tiraillés entre l’amour et la promesse faite au vieillard, les personnages déroulent sous nos yeux un fantastique éventail d’émotions. Un spectacle parlé, chanté, dansé, pour s’évader encore un peu plus loin que d’habitude.

Par Aurélie Clonrozier

Publié :

LiveReviews|0
2 people listening