Le Bal des Intouchables

Soirées
Recommandé
  • 3 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
Le Bal des Intouchables
© JP Estournet

Alors que les lumières de la salle s’éteignent à peine, des sacs poubelle sont nonchalamment jetés sur la piste. Des masses informes aux angles affûtés s’avancent, tombent, s’escaladent et percent petit à petit l’enveloppe de plastique qui les étreint. Si à la naissance tous les corps sont égaux, à la verticale plus rien n’est pareil. Pris dans une marche quasi militaire le long de la piste, l’un des acrobates tombe, trébuche, tente de regagner la meute sans y parvenir et finit par s’évader au sommet du mât chinois qui s’élève devant lui. Une ascension non sans chutes et vertiges.

‘Le Bal des intouchables’ peut alors commencer, entièrement dévoué à ces rêveurs qui préfèrent s’échapper que d’affronter la société contemporaine, cette machine infernale. Funambulisme en talons hauts et robe longue, trapèze Washington à deux, danse joue contre joue : le vocabulaire acrobatique a beau être réduit à quelques agrès (fil de fer, corde, trapèze), il ne manque pas de poésie. A des années-lumière des spectacles tonitruants qui misent sur l’acrobatique pour se donner une contenance, l’art d’Antoine Rigot prend le temps d’installer chaque scène, de nous offrir de l’intime, du personnel. Pas grand-chose à première vue mais des moments doux qui racontent une histoire, parfois d’amour pour ces deux funambules, dont chaque étreinte est soumise aux mouvements du fil, et souvent de confiance. Face à tant de subtilités, on ne peut que pardonner les petites longueurs dissimulées ici et là.

Par Elsa Pereira

Téléphone de l'événement 01 40 03 75 75
Site Web de l'événement http://www.lescolporteurs.com
LiveReviews|0
1 person listening