L'Opéra du dragon

Recommandé
  • 4 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
L'Opéra du dragon
Jean-louis Fernandez
Opéra du dragon

Inspiré du ‘Dragon’ d'Evguéni Schwartz, ‘L'Opéra du dragon’ est le seul livret d'opéra qu'écrivit le dramaturge est-allemand Heiner Müller. Un conte qui raconte l’histoire d’un dragon célèbre pour avoir – soi-disant –  sauvé une ville du choléra ; mais qui ivre de pouvoir, écrase d’autorité son peuple et exige comme offrande annuelle le sacrifice d’une vierge. Terreur et surveillance règnent, jusqu’au jour où un valeureux chevalier nommé Lancelot décide de  combattre le dragon et libérer ainsi la ville et la jeune fille de l’affreux tortionnaire.

Profondément engagé dans la dénonciation des dérives autoritaires, Heiner Müller fait ici plus qu’actualiser un mythe. Il ne critique pas seulement les régimes totalitaires mais l’apathie avec laquelle les hommes les acceptent, la facilité avec laquelle ils se laissent berner. « Sourire est le premier devoir du citoyen » lance d’ailleurs une des marionnettes conçues par l’excellente Judith Dubois.

En utilisant des figures marionnettiques, de la musique et des acteurs-manipulateurs, le Théâtre de Romette offre un spectacle d’art total qui comme l’Hydre à deux têtes ne cesse de se renouveler. D’un côté l’écriture simple et ciselée de Müller est magnifiée par la présence presque fantasmagorique des marionnettes. De l’autre, derrière ses dizaines d’instruments, l’homme-orchestre Thomas Quinart construit avec des sons et des notes un univers dans lequel l’humour grince et l’autorité irrite. Un dragon qui promeut untel comme bon lui semble, qui filme ses habitants pour déceler les résistants, un peuple sans corps qui acquiesce sans broncher : il y a fort à parier que la fable vous dira quelque chose du présent. Et dans un coin de la scène, voix transformiste, Maïa Le Fourn, actrice schizophrène s’il en est, éblouit. Son visage se tordant au gré des personnages que tour à tour elle interprète.

‘L’Opéra du dragon’ de Johanny Bert réjouit et surprend. Et prouve une fois de plus que l’on peut divertir en réfléchissant.

Par Elsa Pereira

Publié :

Téléphone de l'événement 01 48 13 70 00
Site Web de l'événement http://www.forumsirius.fr/orion/tgp.phtml?kld=1