Dual

0 J'aime
Epingler
Dual
DR

Attention, 'Dual' est un faux-ami : il signifie « double » et non pas « duel ». Après 'Mix tape' en 2010, qui nous parlait déjà d'amour, la chorégraphe australienne Stephanie Lake revient avec une nouvelle déclinaison du rapport à l'autre. L'idée de départ de cette création, au programme du théâtre de Chaillot ? Jouer sur l’opposition supposée entre deux solos (« soli » pour les puristes). Et la briser en morceaux.

Sur scène, les deux danseurs, Alisdair Macindoe et Sara Black, s'exécutent d'abord l'un après l'autre. Les deux solos n'ont en apparence aucun lien... Jusqu'à ce que les deux chorégraphies fusionnent dans un éclat de lumière. Au rythme des pulsations du compositeur Robin Fox, on voit la chorégraphie ralentir, la gestuelle se décomposer. Les mouvements s'arrêtent finalement complètement, puis les performers reprennent vie de plus belle. C'est un spectacle qui nous parle de la peur et de l’attirance envers notre « double ». Et qui nous rappelle cet illustre principe : le tout est plus que la somme des parties...

Par Lucile Roger Durieux

Publié :

Site Web de l'événement http://theatre-chaillot.fr/
LiveReviews|0
1 person listening