0 J'aime
Epingler

Le TGP fait peau neuve

Après un an de travaux, le théâtre Gérard Philipe dévoile sa nouvelle architecture. Visite en images

1/6
TGP
2/6
TGP
3/6
TGP
4/6
TGP
5/6
TGP
6/6
Si la librairie, l'espace exposition et le restaurant seront toujours là après le 21 mars 2013 (date de réouverture du TGP), le centre dramatique devrait être méconnaissable. Des murs en moins, une billeterie en bois rouge cerise, une salle complètement transformée... Un nouveau théâtre ouvre ses portes à Saint-Denis. Visite guidée avec Florence Guinard, secrétaire générale adjointe et directrice de la communication du théâtre.

Une visite de routine de la DRAC, et voilà le TGP en projet de rénovation. Des travaux, oui mais pourquoi ? 

Il y avait un véritable problème de vétusté. Il n'y avait pas eu de travaux depuis soixante ans. Le plateau en bois était devenu trop ancien et ne permettait plus d'accrocher des projecteurs ou des décors jusqu'à un certain poids. Il y avait aussi ce gradin supposé temporaire en bas mais qui finalement a été utilisé pendant dix ans, et enfin le balcon bizarrement fait de fauteuils rouges... Il ne s'agissait pas de re-décorer, mais de pouvoir réellement répondre à la mission du théâtre qui est avant tout un espace de création.

Des murs en moins, des ascenseurs en plus... Les travaux ont aussi permis d'améliorer les conditions d'accessibilité aux personnes à mobilité réduite ?

L'architecte, Nicole Concordet, a voulu intégrer les normes d'accessibilité à la nouvelle circulation du lieu. Et grâce aux travaux, nous avons pu tirer profit d'espaces jusqu'alors fermés aux publics, comme celui de la caserne des pompiers, dorénavant équipé d'un ascenseur qui dessert tout le bâtiment. Une nouvelle conception qui permet aux spectateurs de saisir toute l'offre du TGP,car beaucoup de gens ignorent encore qu'il y a quatre salles à disposition et qu'elles ont chacune leurs spécificités.

Salle Blin, le lifting est assez impressionnant. Elle est méconnaissable !

Il y a eu une véritable volonté de casser l'aspect routinier des lignes de banquettes. Puis, compte tenu de l'absence d'allée centrale, on a élargi l'espace entre les rangées. On a aussi supprimé le balcon qui obstruait la visibilité et installé des petites bergeries des deux côtés de la scène d'une dizaine de places chacune. Côté matériau, le choix a été très simple. Ni velours, ni or, mais du confort et de l'accessibilité en plus. Et pour ne pas gêner l'œil autour du cadre de scène, l'architecte a procédé à un léger dégradé. Plus on se rapproche du plateau, plus les couleurs s'assombrissent...

Et puisqu'il faut bien fêter l'événement : petit buffet, surprises spectaculaires et visites dans le décor de l'opéra 'Le Retour d'Ulysse dans sa patrie' sont prévus le vendredi 22 mars dès 19h.

Commentaires

0 comments