Phèdre(s)

0 J'aime
Epingler
Phèdre(s)
© Dina Goldstein

Nous voici en plein cœur de la complexité de ce personnage qui a traversé les siècles : une Phèdre qui, quoiqu'inexorablement seule, se donne la possibilité d’être conjuguée au pluriel. Des tragiques grecs et latins jusqu’à Sarah Kane, de nombreux auteurs se sont frottés à cette fable si tragique et pourtant si simple : un amour interdit et à sens unique. Pour cette nouvelle interprétation 2016, et bien que résolument inscrit dans la modernité, le metteur en scène Krzysztof Warlikowski décide de laisser à cette histoire sa saveur divine et le lourd poids de la religion. Jouet des dieux, animée par un amour pour Hippolyte en forme de feu sacré mais destructeur, Phèdre se voit terrassée par la folie. La tentative de réprimer son désir en augmentera d’autant la puissance mais Hippolyte restera toujours aussi insensible et inaccessible.

A quelle actrice penser pour relever ce défi poétique, sinon à Isabelle Huppert, pour raconter cette histoire au public d’aujourd’hui ? Elle qui a toujours si bien su incarner, de sa présence spectrale et irradiante, les figures féminines les plus excessives. 

Par Aurélie Clonrozier

Publié :

Téléphone de l'événement 01.44.85.40.40
LiveReviews|0
NaN people listening