0 J'aime
Epingler

Solidays 2012 : nos photos

De la musique, de la pluie et beaucoup de boue

 (© Elsa Pereira)
1/17
© Elsa Pereira
 (© Elsa Pereira)
2/17
© Elsa Pereira
 (© Elsa Pereira)
3/17
© Elsa Pereira
 (© Elsa Pereira)
4/17
© Elsa Pereira
 (© Elsa Pereira)
5/17
© Elsa Pereira
 (© Geraldine Bouton)
6/17
© Geraldine Bouton
 (© Elsa Pereira)
7/17
© Elsa Pereira
Didier Wampas (© Elsa Pereira)
8/17
© Elsa Pereira
Didier Wampas (© Elsa Pereira)
9/17
© Elsa Pereira
Fuel Fandango (© Geraldine Bouton)
10/17
© Geraldine Bouton
General Elektriks (© Elsa Pereira)
11/17
© Elsa Pereira
Metronomy (© Elsa Pereira)
12/17
© Elsa Pereira
Metronomy (© Elsa Pereira)
13/17
© Elsa Pereira
Rover (© Elsa Pereira)
14/17
© Elsa Pereira
Tinariwen (© Geraldine Bouton)
15/17
© Geraldine Bouton
Tinariwen (© Elsa Pereira)
16/17
© Elsa Pereira
Tinariwen (© Elsa Pereira)
17/17
© Elsa Pereira

Didier Wampas s'est jeté dans le public, Tinariwen a partagé son soleil avec enthousiasme, Skip The Use s'est amusé avec la foule en délire... Les Solidays auront encore démontré cette année que l'on pouvait faire d'un festival engagé une belle rencontre musicale. Certes, les concerts ne durent qu'une heure mais la machine est bien huilée, l'atmosphère estivale. Alors même si une jeune festivalière venue de Bretagne déplore l'attente aux toilettes, une autre souligne la décontraction de l'ambiance : « Ici à Solidays, on s'aime, on se parle, rien à voir avec Rock en Seine où les gens sont sapés comme pour aller à un bal. » Question détente, il faut dire que le festival ne fait pas dans la demi-mesure. Certains auront même profité de la pluie dominicale et des pogos du concert de General Elektriks pour s'offrir un bain de boue... Pas tout à fait Woodstock, mais ça y ressemble.

Commentaires

0 comments