0 J'aime
Epingler

Trois raisons d'aller au Hamac Festival

Du 30 juin au 3 juillet dans le 9e arrondissement

Voilà un événement qui porte bien son nom. « Festival culturellement détendu », le Hamac Festival célèbre cette année sa deuxième édition. Sortez vos lunettes de soleil et vos espadrilles, pendant quatre jours le 9e arrondissement prendra des airs de station balnéaire. Une programmation à la croisée de la musique et de l'humour et qui s’invite dans sept lieux insolites : un lycée, une friche, un toit, un parking et même un musée... Imaginez donc applaudir Fary, Kheiron et le Comte de Bouderbala dans la cour du lycée Jacques Decour, écouter William Sheller au musée de la Vie romantique ou encore danser avec vue sur tout Paris. Pas question de se contenter des salles de concert habituelles, le Hamac propose surtout des expériences qui changent de l’ordinaire. Un vrai festival estival qui mise sur le beau temps, les shorts trop courts, les goûters géants et les tongs aux pieds. 

Du 30 juin au 3 juillet dans le 9e arrondissement.

La Billeterie 

[CONCOURS] Gagnez des invitations pour le Hamac Festival 

Pour participer à une block party

Aux Etats-unis où le concept est né, une block party est une fête de quartier. On y vient entre voisins écouter différents musiciens, du rap, du hip-hop et des DJ sets. Au Hamac, le principe est légèrement différent, pas de rues bloquées mais une cour de lycée dans laquelle on retrouvera des artistes hip-hop (Youssoupha, Nèg' Marrons, Leeroy (Saïan Supa Crew), Chill Bump ) et un crew d'humoristes aguerris. Au micro, on retrouve la crème du stand-up : Kheiron, Donel Jack’sman, Redouanne Harjane, Fary et le Comte de Bourderbala. L'occasion d'applaudir des artistes souvent complets ou qui ne tournent plus pour le moment.

Jeudi 30 juin - Grande Scène lycée Jacques Decour - 20h30, 25 € (accès village inclus).

En savoir plus

Parce qu'on adore Blanche

Après un passage remarqué au Jamel Comedy Club, Blanche s’est lancée dans le passage à vide : rupture sentimentale et dépression de plusieurs mois à la clé. A 38 ans, elle se retrouve seule et sans enfants, de retour sur un marché de la séduction pas vraiment bandant. Ses problèmes et ses angoisses, Blanche les résout à sa manière dans son premier spectacle de stand-up, en s’en moquant frontalement, sans aucune limite. Tout y passe : la masturbation, le célibat, la mort de ses proches, la pédophilie et même les attentats de Charlie Hebdo auxquels elle consacre quelques minutes, car la jeune femme modifie régulièrement son texte en fonction de son inspiration. Lire notre critique.

Samedi 2 juillet - Bus Palladium - 18h30,
20 € (accès village inclus).

En savoir plus

Pour voir Paris d'en haut

... et chiller au soleil. Parmi les lieux insolites que propose le Hamac, il y a le toit des Galeries Lafayette. Une vue imprenable sur Paris souvent squattée par des hordes de touristes qui s'extasient devant le panorama. Imaginez donc cette après-midi d'été sans perche à selfie, les pieds en éventail et un verre acidulé dans une main. Côté musique, samedi soir on pourra écouter les petits mignons de The Pirouettes. Adeptes des années 1980, ils composent à partir de sons de boîte à rythmes et de synthétiseur. Un autre de leurs instruments : leurs douces voix d’ados qui ne font pas de vagues, aux mélodies et aux paroles sucrées.

Samedi 2 juillet - Toit des Galeries Lafayette - 18h, 20 € (accès village inclus).

En savoir plus
Advertising

Commentaires

0 comments