Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right 5 raisons d'aller au Mexique

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez bien les horaires avant de vous de déplacer.

© Lunamarina

5 raisons d'aller au Mexique

Une fois que vous aurez mis un pied dans ce paradis, vous ferez tout pour y revenir.

Par Partenariat
Advertising

En partenariat avec Aeroméxico.

Bienvenue dans le joyau de l'Amérique du Nord ! Le Mexique possède tout ce dont peut rêver un touriste : gastronomie, culture, paysages naturels, art, traditions, musique transcendent les frontières. C’est donc sans surprise si le pays du Mezcal et des pyramides attire plus de 40 millions de touristes étrangers par an, de qui en fait la sixième puissance touristique mondiale selon l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT). Et si il y a deux ans, nos confrères du New York Times ont classé la Ville de México comme la première destination au monde à visiter. 

Sillonnez ses magnifiques plages, ses montagnes et déserts, imprégnez-vous de ses traditions millénaires et vivez là-bas comme si vous y étiez né. #Bienvenue chez vous !

Pour vous y rendre, rien de tel qu’Aeroméxico, la compagnie aérienne nationale du Mexique, dont le slogan dit déjà tout : "La compagnie aérienne la plus ponctuelle au monde". Bonne nouvelle, tous les vols au départ d'Europe se font depuis le nouveau Dreamliner. A bord de cet avion, vous bénéficierez d'un confort dernier-cri : sièges full flat bed  (lit 100% plat) et service de conciergerie pour répondre à toutes vos attentes. Les trajets en Boeing 787-9 disposent de sièges-lits qui s’inclinent à 180°, d'une connexion Wi-Fi, d'un écran tactile, vous pouvez même vous régaler avec des menus élaborés par un chef mexicain étoilé !

Histoire de faire passer le temps à toute vitesse, Aeroméxico met à votre disposition une immense collection de films, séries TV et titres musicaux gratuits. Et ce n’est pas tout ! Une fois arrivé à destination, vous bénéficierez d'un service avec chauffeur qui vous permettra d'arriver rapidement à votre hôtel. 

1- Une gastronomie incroyable

En 2010, la gastronomie mexicaine a officiellement été déclarée Patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO. D’une richesse et variété impressionnantes, elle est le résultat de centaines d'années de traditions, de techniques et de connaissances ancestrales.

Au sein de la Basse-Californie, les littoraux du nord ont donné naissance à la cuisine Baja Med, une combinaison de cuisine typique mexicaine, méditerranéo-européenne et asiatique. On y produit une grande quantité de poissons et de fruits de mer, et le micro-climat méditerranéen est idéal pour y faire du vin -la Vallée de Guadalupe étant la plus grande région viticole du pays. L’Etat de Sonora est lui célèbre pour la qualité de ses viandes et grillades. Dans le Sinaloa, la fraîcheur de l'aguachile réunit crevettes et concombre, oignon rouge, citron et piment. Sans oublier ce succulent chevreau du Nuevo León, laissé cuire 2h au charbon de bois !

Le centre du pays concentre les techniques, les ingrédients et l'utilisation des ustensiles de la cuisine préhispanique, comme la meule à grains (metate) et le mortier en pierre volcanique (molcajete) servant à copnfectionner les sauces. En plus de la consommation d'insectes comestibles tels que les sauterelles (chapulines) grillées au piment et à la sauce de fourmi chicatana, sept variétés de moles ont vu le jour à Oaxaca  (noire, rouge, jaune, verte…) et la complexité des préparations surprennent les papilles les plus exigeantes. C’est de kà que provient également le mezcal, boisson alcoolisée ancestrale à l'agave.

A Puebla, les chiles en nogada  sont des piments locaux (poblanos) farcis de fruits secs et de viande hachée, qui sont baignés dans une sauce à la crème aux noix et à la grenade fraîche. La ville compte aussi à son patrimoine gastronomique plus de 300 spécialités sucrées typiques, comme les cocadas et les muéganos.

Au sud du Mexique on peut citer la cuisine du Yucatán et son influence maya. La célèbre cochinita pibil à base de graines du rocou (de achiote) s’accompagne d'une sauce au piment habanero, de poulet, jus de citron vert et tortilla frite.

Plus récemment est apparue la Nouvelle Cuisine Mexicaine : des techniques et ingrédients traditionnels revisités à la sauce moderne, mettant l'accent sur le dressage et la précision requise par la haute cuisine. L'un des pionniers a été le chef Enrique Olvera, du restaurant Pujol à Mexico. Depuis l’ouverture de ce dernier en 2000, les regards culinaires du monde entier se sont tournent vers le Mexique, où désormais les recettes les plus typiques sont revues et corrigées avec créativité et élégance. S'appuyant sur la cuisine moléculaire, Pujol continue d'apparaître depuis 2011 sur la liste internationale du classement The World's 50 Best Restaurants.

Une autre tendance de la cuisine mexicaine actuelle consiste à revenir à ses origines en récupérant des techniques, coutumes et ingrédients préhispaniques durables. Le restaurant Quintonil de Jorge Vallejo, qui propose des produits provenant de son propre jardin urbain ou d’artisans vivant près de Mexico, en est un bon exemple. 

2- Une culture et des traditions millénaires

La Nuit des radis (Noche de Rábanos), la Passion d'Iztapalapa (la Pasión de Iztapalapa), La Chandeleur (El Día de la Candelaria), La Semaine Sainte, le Carnaval de Veracruz, le Jour des Morts, le Défilé du 5 mai, la quema de Judas… Voici, pême-mêle quelques-unes des nombreuses traditions mexicaines.

Dans le quatorzième plus grand pays du monde, la cosmogonie précolombienne s’est mêlée à l'époque coloniale pour créer des fêtes et des rituels uniques au monde. Ces traditions et ces festivités suffisent en soi pour prendre un vol Aeromexico et venir les vivre en direct.

“Pour l'habitant de New York, Paris ou Londres, la mort est un mot qui n'est jamais prononcé car il brûle les lèvres. Le Mexicain, en revanche, le fréquente, s'en moque, le caresse, dort avec lui, le célèbre, c'est un de ses jouets favoris et son amour le plus permanent", écrivait le poète Octavio Paz. La reine de toutes les festivités au Mexique est le Jour des Morts. C'est LE moment de l'année où le pays se sent plus uni que jamais, lorsque les rues sentent l'encens et les goyaves, que le papel picado flotte de toute sa splendeur sur les toits.

Dans la ville de Mexico, depuis trois ans, les rues principales ont vu fleurir des têtes de mort géantes, des chars allégoriques et des gens déguisés en catrinas, diables ou célébrités décédées, le tout dans un grand défilé qui culmine chaque année au Zócalo, où est organisée une offrande monumentale pour les morts. 

En juillet a lieu une autre fête archi-populaire : la Guelaguetza de Oaxaca, dont le nom dérive du mot zapotèque guendaleza ("offrande, accomplissement"). Ce festival réunit des groupes représentant les sept régions traditionnelles de Oaxaca : Valles Centrales, Sierra Juárez, La Cañada, Tuxtepec, La Mixteca, La Costa et l'Isthme de Tehuantepec... Une série d'événements colorés qui unissent danse, chant, musique et costumes régionaux. 


3- L'hospitalité des Mexicains

Au-delà de sa délicieuse cuisine et de ses paysages de rêve, le Mexique est un des pays les plus hospitaliers qui soit. Là-bas, l'un des mots qu'on utilise le plus souvent est apapachar ("câjoler"), qui peut être exprimé dans d'autres langues, mais qui n'a pas de traduction. Venant de Nahuatl apapachoa, il signifie "caresser avec l'âme". Un apapacho est cet instant de consolation qu'une mère donne à son fils quand il a eu une mauvaise journée. L'expression mi casa es tu casa ("ma maison est ta maison") est un autre exemple du sens de l'accueil des Mexicains. 

4- Une nature majestueuse et sauvage

Un climat privilégié, des plages paradisiaques, des montagnes et forêts en veux-tu en voilà... De la péninsule de Basse-Californie aux côtes du Pacifique Sud, du golfe du Mexique à la Mer des Caraïbes, la beauté du Mexique est célèbre dans le monde entier.

Du nord au sud et d'est en ouest, les côtes du Mexique sont couvertes d'un sable blanc et doré très fin, de hautes falaises, baies, aux eaux allant d'un bleu turquoise au vert émeraude. S'il serait impossible d'en dresser la liste exhaustive, impossible de ne pas évoquer les littoraux de la mer des Caraïbes. Cette côte est l'une des destinations touristiques les plus importantes du pays : Cancun, Isla Mujeres, Cozumel, Playa del Carmen, Tulum, Puerto Morelos et Holbox sont quelques-unes des plages-stars qui font partie de cette grande région.

A l'autre bout du pays, les plages du Pacifique et la mer de Cortez alternent montagnes, déserts, et plages aux eaux cristallines à couper le souffle. Les côtes de Tijuana et Rosarito sont idéales pour les amateurs de surf, tandis qu'à Ensenada, il est possible d'apercevoir des baleines grises. Dans la même région se trouve Cabo San Lucas -la destination préférée des célébrités, des acteurs et des musiciens- avec son célèbre Arco de Roca, ainsi que La Paz et Île Espiritu Santo.

Partons dans le désert maintenant. Le nord du pays recèle un grand nombre de zones arides qui renferment des secrets fascinants, de vastes plaines, une flore et une faune que vous ne trouverez nulle part ailleurs dans le monde. Les déserts dominent une grande partie d'États tels que la Basse-Californie, Sonora, Chihuahua, Coahuila, Zacatecas et San Luis Potosí. Malgré son climat extrême, cette région abrite des espèces endémiques comme le chien de prairie, le cerf, le lièvre à queue noire, le mouflon d'Amérique, la chauve-souris, la salamandre et une longue liste d'amphibiens et de reptiles.

Vous êtes du genre sportif ? Si l'escalade ou l'alpinisme est votre passe-temps, c'est dans l'État de Mexico et la ville de Mexico elle-même qu'il faut vous rendre. C'est là qu'on trouve des sommets parmi les plus élevés du pays. Par exemple, à la limite de Puebla et Veracruz se dresse le volcan Citlaltépetl, plus connu sous le nom de Pico de Orizaba. Culminant à 5 610 mètres au-dessus du niveau de la mer, c'est la plus haute montagne du Mexique, si bien que son sommet est couvert de neige presque toute l'année. Ce qui en fait un des refuges les plus appréciés des alpinistes.

5- Sa diversité ethnique et culturelle

Visiter le Mexique, c'est enfin voir se confronter tradition et modernité, découvrir un syncrétisme religieux et architectural. "Au Mexique, rappelle l'écrivain mexicain Carlos Fuentes dans La plus limpide région (1958), "on croit, avec fureur, avec passion, avec découragement.” Ici le serpent à plumes précolombien côtoie l'architecture catholique de l’Ex Couvent du Carmen, les influences arabes du Palais Postal, et le marbre français du Palais des Beaux-Arts.

Prendre l'avion pour Mexico, c'est atterrir dans un paradis de diversité culturelle, ce qui assure un séjour unique, surprenant, aussi coloré et divers que sa cuisine.

A environ 300 kilomètres au nord-ouest de Mexico Guanajuato, San Miguel de Allende est une porte d'entrée pour comprendre l'Histoire, l'artisanat, la vie coloniale avec son architecture des XVIIe et XVIIIe siècles, la gastronomie avec le Festival de Gastronomie de San Miguel et la culture avec le Festival international du cinéma de Guanajuato. C'est aussi la première ville à être reconnue pour la deuxième année consécutive meilleure ville du monde, selon le classement des World's Best Awards 2018. Et là-bas qu'on trouve le meilleur hôtel du pays, le Rosewood San Miguel de Allende, là-bas que vous pourrez vivre une expérience gastronomique de haut niveau avec des chefs réputés tels que Jonathan Alvarado, Alonso Domínguez, David Ortega ou Juan Salvador García. 

L'héritage indigène, la cuisine traditionnelle et les plages paradisiaques définissent Oaxaca, une des cinq meilleures destinations touristiques selon le classement des Best Trips 2018 du National Geographic. Il suffit de marcher le long de Mazunte sur la côte Pacifique de Oaxaca pour admirer un coucher de soleil inoubliable. Ou de visiter les marchés pittoresques du centre-ville pour déguster une tlayuda avec tasajo, regarder les façades en pierre de carrière pour contempler le passé.

Enfin, la plage nudiste Zipolite à Oaxaca, le restaurant Áperi du chef Oliver Deboise à San Miguel de Allende et l'imposant centre historique de Mexico sont autant de must-seen qui font du Mexique une fierté internationale et une destination incontournable dans la vie des voyageurs.

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising