Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right 5 raisons pour lesquelles Hambourg est le nouveau "nouveau Berlin"

5 raisons pour lesquelles Hambourg est le nouveau "nouveau Berlin"

Si la ville portuaire allemande avait jadis la réputation d’héberger une vie nocturne sordide, elle regorge aujourd'hui d’une foultitude de lieux cool où faire la fête.

Stefanie Hochmuth
Stefanie Hochmuth
Advertising

Un récent sondage HostelWorld a élu Hambourg, dans le nord de l'Allemagne, en tête du classement mondial des meilleures villes où faire la fête. Cela peut surprendre, mais n'oublions pas que cette immense anse a acquis au cours de centaines d’années une solide expérience dans l’art de divertir les marins (public coriace, c’est bien connu). Au cours de cette dernière décennie, sa célèbre avenue Reeperbahn et son quartier rouge sacrément glauques se sont branchisés, peu à peu colonisés par une foule de bars et bistrots tendance, jouant sur l'architecture indus de Hambourg et sa vibe arty et avant-gardiste. Au XXIe siècle, la ville qui a tout appris aux Beatles (ils y ont donné plus de 282 concerts en deux ans, signé leur tout premier contrat et croisé la route d’un certain Ringo Starr) montre encore au reste du monde comment s'amuser.

 

1 Des endroits chelous pour faire la fête

L'une des boîtes de nuit les plus populaires de Hambourg, Uebel & Gefährlich, se trouve dans une gigantesque tour datant de la Seconde Guerre mondiale – une forteresse en béton qui servait autrefois d'abri contre les raids des Alliés. Sur son toit, qui hébergeait jadis des canons antiaériens, se trouve un jardin où chiller pépouze avec une vue hallucinante à 360 degrés. Le centre culturel flottant MS Stubnitz, ancien bateau de pêche est-allemand, fait régulièrement escale dans le quartier de HafenCity, accueillant expos d'art, concerts de jazz et plus encore.

Conseil d’ami : Cherchez le Wilde Hilde (Hamburger Berg). Il abrite un camping-car Volkswagen qui sert aussi de bar.

Flickr/Kass3tte

2 Un bar avec un ring de boxe

Le quartier de Sankt Pauli a longtemps été celui de la classe ouvrière, et l'endroit pour se diriger à Hambourg si vous aimez vous divertir salement et sans vous ruiner. Aujourd'hui, c’est devenu le quartier rouge le plus sulfureux d'Allemagne (quoique assez touristique), avec ses rues pavées, ses murs de street art et ses bars alternatifs. L'un de ses rades les plus excentriques, Zur Ritze, planque un ring de boxe dans son sous-sol (libre à vous de commander un cocktail coup de poing).

Conseil d’ami :  Pour un pub plus dans son jus, mettez le cap sur David Quelle.

Advertising
en.altes-maedchen.com

3 Un quartier dédié aux amateurs de bière artisanale

Cet ancien quartier pauvre voué à être démoli passe aujourd'hui pour le quartier bobo de Hambourg : Schanze abrite des artistes, des hipsters et des punkettes véganes à dreads velues. C'est aussi une bonne pioche pour bien manger et bien boire. Si vous aimez la bière microbrassée, vous n’aurez que l’embarras du choix. La brasserie Altes Mädchen allie grillades, steaks et burgers à la mode… Ainsi que des bières locales dont vous nous direz des nouvelles ! 

Conseil d’ami: Si vous choisissez le bon moment, vous pourrez peut-être vivre l'une des légendaires fêtes de rue de Schanze.

4 Des cocktails sophistiqués

Si vous trouvez que Schanze fait un peu trop Belleville-sur-Elbe, prenez la Bellealliancestrasse. Les bars y sont moins bondés, plus authentiques, plus intimes. Essayez Nowa Huta, qui mixe soirées électro et diffusions du mythique RuPaul's Drag Race (concours de drag-queens cornaqué par RuPaul). La Bernstorffstrasse, une petite rue locale bordée de bars chics, relie Sankt Pauli et Schanze. Mettez le cap sur Bernstein pour des cocktails branchés servis dans un ancien bordel (bien sûr).

Conseil d’ami : Allez dîner dans le quartier portugais de Hambourg. O Farol sert le meilleur saumon grillé de la ville.

Advertising

5 Une drag-queen pote avec Angela Merkel

Hambourg est connu pour son ouverture d'esprit et sa contre-culture. Le Olivia Jones Bar sur Grosse Freiheit, près de l’avenue Reeperbahn, est le temple du burlesque le plus connu de la ville, tenu par la plus célèbre drag-queen d'Allemagne. Olivia Jones, son mètre quatre-vingt-dix-huit et ses cheveux orange néon propose des visites guidées du quartier rouge. Elle a aussi des velléités politiques et a été photographiée avec Angela Merkel. Passez donc si vous voulez interroger le prochain président allemand sur le Tarif douanier commun.

Conseil d’ami : Les Beatles ont joué leur premier concert à Hambourg à l’Indra Club, sur Grosse Freiheit. Ils avaient l'habitude après de siffler des bières au bar Gretel & Alfons. Les deux établissements sont toujours en activité.

Advertising