Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
coreen
@Korea Tourism Organization - Seo Yeong-gyeon

Dix lieux à découvrir absolument en Corée du Sud, entre coolitude et zen attitude

K-pop, K-beauty, K-food, K-fashion… Le K de la Corée du Sud est devenu depuis quelques années le préfixe du cool dans le monde entier.

Écrit par Time Out. En partenariat avec l'Office National du Tourisme Coréen
Publicité

Adieu l’américano-centrisme, la culture pop marche aujourd’hui à la K(-quelque chose). De quoi donner envie de découvrir ce laboratoire du monde de demain, campé au milieu d’une région dense et contrastée à l’histoire vertigineuse. Comme le choc entre un mantra de Confucius et un refrain de BTS, la Corée du Sud trouve son harmonie dans la dissonance, à travers l’immense variété de ses reliefs. D’une Séoul bouillonnante à la tranquille île volcanique de Jeju, on vous emmène à la découverte de dix lieux et activités qui font du pays du Matin-Calme la destination la plus hot du moment. Spoiler : y a de quoi K-cra !

10 lieux à découvrir absolument

La capitale du cool, c’est elle. A Séoul, le bon et le beau abondent entre ultra-modernité et monuments séculaires. Caféinomanes ou aspirants bouddhistes, fashionistas ou teufeurs assidus, la ville séduit tous les profils. On y va pour flâner entre palais classés et marchés, chiller dans ses innombrables cafés et salons de thé, s’offrir la Rolls des soins beauté et tout oublier dans ses bars qui débordent de gaité.

Le jour où Wes Anderson tournera en Corée, on est prêt à parier qu’il posera ses caméras sur la baie de Busan. Et plus particulièrement sur les rails qui surplombent le littoral, où défilent toute la journée mille et une cabines colorées entre mer et montagne. Le moment idéal pour monter à bord de ces “sky capsules” ? La fin de journée, pour admirer le coucher de soleil, seul ou accompagné (jusqu’à quatre personnes par cabine).

L’île de Jeju est loin d’être un simple (et sublime) site volcanique. Outre ses innombrables sentiers de randonnée et cascades, l’île est connue pour ses incroyables projets architecturaux, avec plusieurs bâtiments design et ultra-spectaculaires, mais aussi pour ses multiples musées ou son inimitable porc noir (oui oui). Un véritable éden naturel et culturel.

Parlons peu, parlons faim. Si l’on se rend en Corée, c’est aussi (surtout ?) pour bien manger. A Séoul, le marché de Gwangjang est le plus grand et le plus ancien de la ville, le lieu idéal pour boulotter toutes les spécialités de street food du pays (spoiler : le lieu est loin d’être calme au petit matin). Gimbap (encas composé de riz et différents ingrédients roulés dans une feuille d’algue séchée), tteokbokki (gâteau de riz à la sauce chili), mandu (raviolis coréens au porc, au bœuf ou aux crevettes), ou fruits de mer super frais : interdiction de partir sans avoir tout essayé. 

Chaud d’une rando ? Au nord-est, surplombant le littoral, le parc national de Seoraksan possède sans doute les plus beaux reliefs du pays. Comptant certains de ses plus hauts sommets, le parc est réputé pour sa biosphère (classée à l’Unesco) et son incroyable sérénité. La meilleure période de l’année pour y aller ? L’automne, moment où la forêt et les monts se parent de rouge et de jaune, dans une spectaculaire avalanche de feuillages.

Si la “temple food” a malheureusement été récupérée par l’empire du fast-food en Occident (bonjour les “buddha bowls” à la chaîne), vous pouvez remonter à sa source en allant partager un repas – et plus encore – dans un monastère en pleine forêt grâce aux expériences Templestay, qui proposent des séjours à la découverte de la culture bouddhique. Parfait pour purifier vos mauvais karmas de l’année écoulée.

Si vous voulez vous salir un peu lors de votre séjour en Corée, voici le meilleur endroit pour se faire traîner dans la boue ! C’est ce que font (volontairement) des milliers de Coréens (et de touristes) chaque année de mi-juillet mi-août sur la plage de Boryeong, à l’ouest du pays, dont la boue est réputée pour ses vertus dermatologiques. Massages régénérants, bains de gadoue, bodypainting, concerts… La fête de la boue est un des événements les plus plébiscités du pays en été. Une multitude d’autres événements vous attendent en Corée toute l’année.

C’est l’un de nos films préférés de ces dernières années, et ses décors ont beaucoup fait pour le succès de cette Palme d’Or. Tourné à Séoul, Parasite témoigne de l’indéniable cinégénie de cette ville si contrastée. De la pizzeria où les membres de la famille du protagoniste préparent leur complot aux ruelles populaires en passant par les quartiers huppés, visiter ces spots emblématiques du film permet de mieux comprendre la sociologie de la ville. Un pèlerinage d’un nouveau genre.

La Corée du Sud compte une quinzaine de sites culturels ou naturels inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Ces trésors prennent la forme de temples, de grottes, de vestiges historiques ou de montagnes et forêts. Nos préférés ? Le palais Changdeokgung, en plein Séoul, la sublime baie de Suncheon, avec ses marais et oiseaux rares, ou le village traditionnel et préservé de Hahoe, emblématique de l’architecture Joseon.

Instaurée entre le Nord et le Sud de la Corée en 1953, la zone démilitarisée est un étrange no man’s land où l’Histoire est encore en suspens. On peut la rejoindre depuis Séoul et participer à une excursion guidée à la découverte des enjeux géopolitiques de la péninsule divisée, témoignant de l’impact encore brûlant de la guerre de Corée sur ses habitants (de chaque côté de la frontière). 

Pour plus d'informations sur la Corée

DR

Pour organiser votre séjour en Corée, contactez l’agence Terre Voyage, spécialiste de la destination.

Pour plus d'informations sur la Corée, visitez le site de l'Office National du Tourisme Coréen.

 

Recommandé
    Vous aimerez aussi
    Vous aimerez aussi
    Publicité