Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleures choses à faire à Charleroi
WBT - Christophe Vandercam
WBT - Christophe Vandercam

Les meilleures choses à faire à Charleroi

Friches folles, spots arty et belle table... Retrouvez nos plans à faire pour une escapade à Charleroi.

Advertising

Sous la rouille de l'ancien berceau industriel wallon, les bons plans se ramassent à la pelle. Il y a le cadre déjà, juste unique, bon à faire passer l'esprit « berlinois » pour une ambiance de lotissement francilien. Mais il y a surtout l’inventivité des Carolos, qui recyclent tout ce qui leur passe entre les mains, installant un temple de la musique alternative dans une fonderie, un musée d'art contemporain dans une usine, un resto/atelier/brasserie dans une médiathèque ou un spot culturel dans un théâtre. Ou comment faire de l’avant-garde avec du vieux.

Les meilleures choses à faire à Charleroi

Wallonie insolite - Rockerill
Wallonie insolite - Rockerill
© Luc Denruyter

Aller au Rockerill, le spot préféré de ton spot préféré

Installé dans un lieu appelé la Providence, Le Rockerill est devenu l'Eldorado du milieu alternatif belge. Depuis une quinzaine d'années, un collectif a investi les bâtiments démesurés des anciennes forges pour accueillir des artistes en résidence, des expos de maboul, un label et surtout des concerts mêlant toutes les franges musicales, du punk hardcore aux rythmes électroniques les plus expérimentaux. Pour être clair : Le Rockerill est un passage obligé de votre séjour, tant pour la beauté architecturale du lieu que pour la programmation. Un dernier conseil ? Essayez de venir lors d'un apéro industriel, ou même, avec un peu de chance, à une édition du Rockerill Festival.

Rue de la Providence, 136, 6030 Marchienne-au-Pont
Ouvert selon les événements.

 

Eden
Eden
© Olivier Bourgi

Passer un moment paradisiaque à L’Eden

Qui n'aurait pas envie de découvrir un endroit nommé L’Eden ? Installé dans un ancien théâtre en briques rouges construit au XIXe, L’Eden joue la carte du centre culturel aux mille visages entre sa salle de spectacle, sa brasserie de 80 couverts et son petit jardin. A l'affiche du lieu s'entremêlent des pièces de théâtre, des vide-dressings, des petits plats préparés à base de produits de saison, des conférences, du roller disco, des ateliers, du slam, des godets, des battles de danse, un banquet végan d'Halloween (sic) et tout un tas de choses qui s'agrègent au jour le jour. Un lieu pavé de bonnes intentions qui n'a pas volé son nom.

Centre culturel de Charleroi, boulevard Jacques-Bertrand, 1-3 B-6000 Charleroi
Ouvert du lundi au vendredi, de 11h à 17h. Et une heure avant chaque événement.

 

Advertising
Le Vecteur
Le Vecteur
© Mélanie Vancraesbeeck

Voir mille et une choses culturelles au Vecteur

Dans la même veine que Le Rockerill et L’Eden, Le Vecteur s'est construit comme un catalyseur pour les plus téméraires créations et énergies artistiques. Planqué dans la ville basse depuis une dizaine d'années, le spot propose une programmation à l'allure de feu d'artifice. Au programme ? Des projections, des concerts, des résidences, des expos dans la salle du V2 (mais aussi dans le hall d'accueil), sans oublier le bar pour se la couler douce. La petite spécificité du Vecteur ? C'est son penchant pour les lettres. A côté de sa bibliothèque Rayon sont proposées des rencontres littéraires ainsi que le festival Livresse.

Rue de Marcinelle 30, 6000 Charleroi
Ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 17h. Concerts à partir de 19h. 

BPS22
BPS22
© Denis Erroyaux

Appuyer sur la touche musée en allant au BPS22 et au musée de la Photo

Nom de code : BPS22. Mission : musée d'Art de la province de Hainaut. Ouvert en 2000 comme espace de création, le BPS22 a gagné ses galons muséaux en 2015, avec en prime une magistrale rénovation de son bâtiment industriel. Sous l'immense halle s'enchaînent les rétrospectives, titillant de manière fine et militante les questions de société. En ce moment, La Colère de Ludd questionne l'idée de dépossession à travers une quarantaine d’œuvres, souvent récemment acquises par le musée. Autre idée expo, plus cliché celle-là : le musée de la Photographie. L'un des plus illustres en Europe avec 100 000 tirages dans son fonds, et des rétrospectives à la pelle. De quoi faire passer votre fil Instagram pour un vulgaire magazine La Redoute.

BPS22 – Boulevard Solvay, 22, B-6000 Charleroi.
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h en période d'expo. De gratuit à 6 €. 

Musée de la Photographie – Avenue Paul-Pastur 11, 6032 Charleroi. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. De gratuit à 7 €.

Advertising
La Manufacture Urbaine
La Manufacture Urbaine
© La Manufacture Urbaine

S’envoyer de chouettes assiettes à La Table de La Manufacture Urbaine

En 2017, on a vu apparaître au cœur des trois étages de l'ancienne médiathèque une sacrée réalisation : La Manufacture urbaine. Ici, la binouze qu’on achète entre deux expos est brassée sur place, tout comme le kawa et le pain, également faits maison. Au piano du restaurant La Table ? Fabrizzio Chirico, tout aussi artiste que son homonyme peintre, joue une fine partition bistronomique, entre menu déjeuner à 25 balles et menu signature à plusieurs étapes (60 €). A boulotter, par exemple : une palanquée de homards, du cabillaud ou encore le mythique ris de veau. La Table organise aussi très régulièrement des soirées thématiques, mettant en valeur les viandes d'expression, le pairing et des menus à quatre mains… Bref, la régalade !

Place Emile-Buisset – 6000 Charleroi
Du mardi au samedi, de midi à 15h et de 18h à 22h.

Charleroi
Charleroi
© Christophe Vandercam

Participer à un safari pour découvrir la « ville la plus laide du monde »

Avec ce safari urbain, vous n’aurez pas droit à une visite classique mais plutôt surréaliste. Et on ne dit pas ça parce qu'une des étapes est l'endroit où la mère de Magritte s'est suicidée. Lancées par Nicolas Buissard, artiste et inventeur loufoque à ses heures perdues – qui connaît le bracelet à mayonnaise ? –, ces balades vous font vadrouiller à travers un patrimoine à l'histoire et au pouvoir visuel uniques. Vous y verrez notamment un métro fantôme, tout un tas de friches, « la rue la plus déprimante de Belgique » (oui, ça donne envie), des murs graffés à gogo... avant de grimper tout en haut d'un terril pour admirer le panorama ! Dit comme ça, ça a l'air fou. Et en vrai, ça l'est encore plus. Et qui sait, vous aurez peut-être même la chance de faire un stop chez le mythe Robert la Frite, pour grailler LA spécialité belge.

Advertising
Nroom Novotel Paris Centre Gare Montparnasse
Nroom Novotel Paris Centre Gare Montparnasse
© ABACApress/Jacques Yves Gucia

Passer la nuit en plein cœur de Charleroi

Planquée en plein centre-ville, la succursale carolo de Novotel vous permettra d'être au cœur de l'action. Récemment ouvert – cela remonte à fin 2017 –, vous trouverez dans cet hôtel un large choix de chambres spacieuses, un restaurant, un bar, une terrasse pour profiter des beaux jours et une salle de sport pour perdre les calories accumulées pendant votre séjour.

Place Verte 17, 6000 Charleroi
Chambre à partir de 81 €.

 

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising