Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Nos meilleurs plans pour un week-end réussi à Lyon
Vieux Lyon et Fourvière  © Martin Shutterstock
Vieux Lyon et Fourvière © Martin Shutterstock

Nos meilleurs plans pour un week-end réussi à Lyon

Restaurants, excursions, coins pépites... Retrouvez une sélection de choses à faire pour un week-end pépouze à Lyon !

Écrit par Time Out. En partenariat avec ONLYLYON Tourisme
Advertising

Après des mois à pantoufler dans son appart confiné, l’heure de la liberté a sonné ! Fini les limites kilométriques, les devantures fermées et le look-pyjama-gris-chiné, place au monde d’après et ses bons plans à gogo. Et comme on a le droit de bouger, on ne va pas se gêner ! Un coup de train et vous voilà dans l’une des villes les plus cool et bouillonnantes de l’Hexagone : Lyon. Ça tombe bien : histoire de célébrer la délivrance, ONLYLYON Tourisme et Congrès lance l’opération “1 nuit achetée = 1 nuit offerte” (valable jusqu'au 31 août 2021). L’idée ? Vous donner la possibilité de profiter un max de la ville des Gones, en profitant d’une deuxième nuit gratos. Et parce qu’on est sympa chez Time Out, on vous file même la crème des bons plans à faire sur place. Prêts à découvrir le Graal ?

LES MEILLEURS BARS ET RESTAURANTS

Sapnà
Sapnà
© Sapnà

S'enthousiasmer pour cette street food sans frontières et ultra bien léchée

C’est l’adresse plus "street" d’Arnaud Laverdin, qui régale déjà son monde avec sa Bijouterie gastronomique, à deux pas de là. Un nom emprunté à l’hindi (« le rêve ») pour une cuisine de citoyen du monde au taquet. Le midi, mortelle déclinaison de bao burger ouaté (à la poitrine de porc fondante, au poulet sauce XO, à la diot fumée…). Le soir, ça tapasse sévère sous les fresques de Wenc et Invader, avec un menu qui change toutes les semaines pour caser l’inspiration grand large du chef : cordon bleu reblochon/coppa ; houmous à la truffe ; nachos de hareng fumé… Et des desserts qui déboîtent, signés du pâtissier Rémy Havetz.

Sapnà - 7, rue de la Martinière Lyon 1er

Yard Lyon
Yard Lyon
Yard Lyon

Déboucher les meilleurs flacons de vin naturel en terrasse

Après une version pop-up durant l’été 2020, Yard Lyon revient et c’est pour durer. Cette cave-barav-cantine à la déco brute (béton, pierre grattée) rejoue la même partition 100% nature que celle du Yard parisien sur les pentes de la Croix-Rousse. Au programme ? Un concerto de quilles vivantes de haute volée : les rouges siciliens de Frank Cornelissen, les pétillants de Bouju, les déments muscats de Samos… Les planches accompagnatrices vont aussi envoyer du lourd : poulpe fumé sur l'île de Groix, chorizo de pata negra, bufala des Pouilles… Ajoutez à ça une pure terrasse et on peut dire que voilà le QG de vos apéros de cet été.

Yard - 1, place des Tapis, 69004 Lyon. 01 88 35 41 82

Advertising
© Maria (Lyon)
© Maria (Lyon)
© Maria (Lyon)

Dévorer une pizza aussi bonne qu'à Napoli

Four à bois Acunto chaud comme le Vésuve, farines italiennes et accréditation de la très sérieuse Associazione verace pizza napoletana… Autant vous dire qu’on ne peut pas faire plus napolitain que cette petite adresse bleu électrique de la Croix-Rousse signée Marion Bohé. Au menu, seulement 6 pizze qui donnent envie de parler avec les mains comme la Sanita (tomates San Marzano de Sorrento AOP, fior di latte du Vésuve, grana padano, basilic frais et huile d’olive extra vierge des Pouilles) ou la Vomero tout fromage (mozza fumée, gorgonzola ricotta, grana padano). A accompagner avec une bonne mousse de la Botte.

Maria - 1-3 rue des Pierres Plantées Lyon 1er

© Mamasan
© Mamasan
© Mamasan

Faire un A/R au Vietnam grâce à cette cantine pépite

Ambiance de tripot de Biên Hòa pour cette cantine viet tenue par maman Huong et sa fille Nhung. Le décor rigolo (forêt de fils électriques, néon rouge et affiches du Parti Communiste) est à l'image de cette cuisine familiale, sincère et réconfortante. A la carte ? De super nems, un bo-bun trop bon (avec lamelles de bœuf venues de la boucherie Bello), un pho de dieu et ce dépaysant pâté en croûte franco-viet… Avec ça on boit quoi ? Une bière Bia Saigon Export comme là-bas bien sûr !

Mamasan - 46, rue Ferrandière, Lyon 2e

Advertising
© L'Annexe Ravigote
© L'Annexe Ravigote
© L'Annexe Ravigote

Engloutir des sandwiches d'anthologie

Juste à côté du Ravigote de son mari Xavier, Marie-Laure Radojewski propose dans sa petite cantine propette (mobilier d’école, porcelaines de grand-mère) l’un des meilleurs sandwichs de Lyon. Oui carrément. Douillettement lovées dans un bun brioché maison, de fines tranches de rosbif à l’ail, sauce ravigote et ketchup de betterave... Ou (version veggie), de la courge rôtie, badigeonnée de labneh, pesto de persil et roquette, et topée d'un crumble de graines… Ça vous change la pause déj' ! Le sucré ne fait pas de la figuration non plus, avec un riz au lait stratosphérique ou une rassurante tarte choco-cacahuète. Possibilité d’acheter fromages et charcut de compet’.

L'Annexe Ravigote - 76, rue Mazenod, Lyon 3e

La Madone
La Madone
Gaetan CLEMENT / La Madone

Siroter cocktails bien shakés et binouzes artisanales sur fond de musique pointue

Damier au sol, mobilier moderniste, lustre en laiton… Le décor rappelle plus un film de Lynch ou un épisode de Mad Men qu’un presbytère, mais voilà bel et bien l’icône des apéros du bas de la Croix-Rousse. Au menu : bières de la brasserie Georges, cocktails étonnants à base d’amers oubliés comme le Lillet ou le Byrrh. Les solides ne sont pas oubliés, avec des planches de charcuterie italienne, des légumes grillés, des fromages de chez Bof à déguster sur la top terrasse. Et, divine surprise, les patrons étant des DJ défroqués, la bande-son s’avère particulièrement soignée. 

La Madone - 1-3 Place des Capucins, 69001 Lyon

LES MEILLEURES SORTIES

Unsplash
Unsplash
Danny Howe

Renouer avec les Nuits Sonores lors d'une édition qui s'annonce collector

Le festival de musique électronique lyonnais remet le son en 2021 dans un format Covid compatible, du 20 au 25 juillet. Le lieu de la bamboche reste l’impressionnante friche industrielle des usines Fagor Brandt et la programmation mixe toujours pointures des platines et petits jeunes, mais sinon tout change. "À nouveau, nous allons expérimenter" expliquent les organisateurs. Il y a aura des concerts assis (voire couchés !) avec une jauge réduite et sinon une salle de la friche sera dédiée à l’audiovisuel, une autre à la vidéo immersive, une autre aux concerts… L’idée sera d’effectuer une balade sonore de 18h à minuit. Et pour ceux qui veulent retrouver une sensation d’after, un évènement se déroulera le matin de 6h à midi !

Galerie Slika - © Ghislain Mirat
Galerie Slika - © Ghislain Mirat
Galerie Slika - © Ghislain Mirat

Faire une cure de street art et devenir incollable sur les pointures d'aujourd'hui et demain

Jérémie Masurel et Félix Baezner ont investi cet ancien atelier, immense et lumineux, caché dans le quartier des brocanteurs en 2018. Leur obsession ? Tout montrer de l’art actuel, notamment celui de la rue. Les expos présentent donc des pointures du street art (ElTono, 108Nero) des futurs grands (2Shy), des illustrateurs (Jean Jullien), des sculpteurs (Steph Cop), des peintres (Nelio)… C’est varié, énergique et surtout beau ! La galerie, qui fait aussi lieu de résidence, propose également un petit comptoir boisé où prendre un café et un cookie entouré d’œuvres. L’art de recevoir…

Galerie Slika - 25 rue Auguste Comte - 69002, Lyon 2e

Advertising
Festival Woodstower
Festival Woodstower
© Woodstower

Pouvoir dire : "j'y étais !" à l'édition post-Covid du Woodstower Festival

Pour une parfaite conclusion à l’été, Woodstower, festival écolo-cool, noie du 24 au 28 août l’idyllique Parc de Miribel-Jonage et son lac sous un déluge de décibels et de bonnes ondes. Depuis 1998, la programmation funambulise entre rap et électro, sans jamais tomber dans la facilité. On a pu y entendre NTM, Todd Terje, Nekfeu, Jeanne Added ; assister à des battles de hip-hop ou chiller sur la plage. Cette édition post-Covid risque d’être mémorable avec comme artistes déjà annoncés Plk, Salut C’est Cool ou Dam Swindle…  https://woodstower.com

© Paul Bourdrel / Les Nuits de Fourvière
© Paul Bourdrel / Les Nuits de Fourvière
© Paul Bourdrel / Les Nuits de Fourvière

Applaudir Woodkid, Rone et Pomme aux 75 ans des Nuits de Fourvière

L’année dernière le silence covidien régnait sur le Théâtre antique de Fourvière. Mais cette année, pour les 75 ans du festival (du 1er juin au 31 juillet), les Nuits de Fourvière déconfinent à fond. Sur scène, des poids lourds de la chanson française (Souchon, Birkin, Katerine…) vont assurer le show. On trouvera aussi une belle triplette de régionaux : Woodkid, Pomme et Benjamin Biolay. La situation sanitaire va bien sûr un peu tout bouleverser : pass sanitaire obligatoire, nombre de concerts revu à la baisse, mais aussi ouverture conjointe avec la Biennale de Danse. Il y a aura ainsi une création de la chanteuse Camille, mise en scène par la chorégraphe sud-africaine Robyn Orlin et un spectacle électro de Rone avec (La)Horde et le collectif du Ballet national de Marseille.

Advertising
Puces du Canal
Puces du Canal
Puces du Canal

Chiner matin, midi et soir avec les Puces du Canal

C'est une institution de la chine. Depuis 1995, les Puces du Canal drainent toutes les semaines des milliers de visiteurs le long du canal de Jonage à Villeurbanne. Il faut dire qu'avec ses 600 exposants proposant des bouquins, du design, des bijoux, des vinyles et mille autres choses, la seconde main est à la fête. En un mot ? Incontournable.

5 rue Eugène-Pottier – 69100 Villeurbanne. Puces du Canal : Ouvert le jeudi, de 7h à 13h. Samedi, de 9h à 13h. Dimanche, de 7h à 15h.

Musée Lugdunum
Musée Lugdunum
Laurence Danière / Musée Lugdunum

Sentir la cuisine de la Rome antique à l’expo « Une salade, César ? »

S’il semble acquis pour tout le monde que les Gaulois bâfraient des sangliers par paquet de 10, on peut se demander ce que mangeaient, de leur côté, les Romains durant leurs banquets sybaritiques ou dans les maigres rations de la légion. Y avait-il déjà des pâtes ? Si oui, mettaient-ils alors de la crème dans la carbonara ? Cette expo hyper immersive va vous plonger dans les cuisines de l’empire à grand renfort de reconstitution vidéo, mais aussi de dispositifs sonores et olfactifs ! On découvre ainsi le marché antique en passant par la taberna de la plèbe (le fast food de l’époque) jusqu’aux plats déments de la noblesse. Cenam vestram fruimini (Bon appétit) !

Musée Lugdunum - 17 Rue Cleberg - 69005 Lyon ; Horaires : du 19 mai au 4 juillet 2021. Du mardi au vendredi, de 11h à 18h. Le samedi et dimanche, de 10h à 18h. 

7 €

Advertising
La Sucrière
La Sucrière
© La Sucrière

Se prendre pour le Petit Prince à l’expo Antoine de Saint-Exupéry

Régional de l’étape, Antoine de Saint-Exupery est né à Lyon il y a 120 ans (le 29 juin). À cette occasion, une grande exposition est organisée à la Sucrière pour mieux connaitre l’auteur du mythique Petit Prince (livre le plus traduit après… la Bible !). Et on ne lésine pas sur l’immersion : grands écrans projetant des vidéos de ses exploits d’aviateur, répliques de coucous, manuscrits, objets personnels, photos de famille… et même dialogue virtuel avec son Petit Prince. Une occasion de mieux comprendre ce drôle de gars, à la fois poète sérieux et fou volant. 

La Sucrière49-50 Quai Rambaud - 69002 Lyon ; Horaires : du 19 mai au 7 novembre 2021, du mardi au vendredi, de 10h à 18h. Samedi et dimanche, de 10h à 19h.

15 €.

© Terrasse ECAM Festival
© Terrasse ECAM Festival
© Terrasse ECAM Festival

Célébrer en beauté la fin de l'été avec 2 folles nuits de teuf dans un jardin géant

L’ECAM, école d’ingé perchée sur Fourvière, organise deux journées de fête et de musique, les 28 et 29 août, sur son campus bucolique, véritable jardin qui domine sur toute la ville. En plus de ce panorama de malade, La Terrasse ECAM Festival, festoche très orienté groove électronique, va proposer un line-up fortement house et funk, promettent les organisateurs, entre collectifs locaux et gros noms du gros son (Optimo en 2019 par exemple). Bref voilà un des meilleurs plans pour chiller l’après-midi (fin de la fête à 22h) et finir l’été tranquillement.

Advertising
DR
DR
DR

Se balader à la Tête d'Or, le plus grand parc urbain français

Nous voilà devant un incontournable de la flânerie lyonnaise. Ouvert il y a plus d'un siècle et demi sur le bord du Rhône, le parc de la Tête d'Or est, avec ses 117 hectares, le plus grand parc urbain français ! Le lieu, accessible gratuitement, dispose d’une ribambelle d'espaces et d'activités à faire. On vous conseille de commencer par une petite balade en barque sur le lac de 17 hectares avant un enchaînement floral avec, d'un côté, les 16 000 essences de plantes du jardin botanique, et de l'autre la roseraie et ses 5 hectares. Egalement à voir : le zoo de Lyon, qui regroupe 400 espaces dont 100 tortues de Floride, des petits trains ainsi qu'un carrousel. Le spot où les Lyonnais adorent se mettre au vert.

La Tête d'Or - Place du Général-Leclerc – 69006 Lyon ; Horaires : jusqu'au 14 octobre, de 6h30 à 21h (jusqu'à 22h30 à partir du 19 juin). Entrée gratuite. 

LES MEILLEURS HÔTELS

© Hôtel de L’Abbaye / Guillaume Grasset
© Hôtel de L’Abbaye / Guillaume Grasset
© Hôtel de L’Abbaye / Guillaume Grasset

Se sentir comme à la maison dans cet hôtel à la vibe 70's

Le choix de Time Out : nos 4 hôtels préférés parmi ceux de l'opération "1 nuit achetée, 1 nuit offerte tout l'été à Lyon" 

Nouvelle renaissance pour cet ancien presbytère néo-Renaissance collé-serré à la belle abbaye d’Ainay fraîchement rénovée. Arthur Laeuffer l’a transformé en un boutique-hôtel intimiste hyper séduisant où se mêlent volumes de dingo, patrimoine 19e (cet escalier en pierre !) et esprit 70’s (chiné par les Lyonnais Maison Hand). Vingt-et-une chambres claires et cosy (à partir de 130 €) pour se ressourcer dans une ambiance maison de famille vraiment cool (à noter la très grande gentillesse du personnel). A ajouter la bonne table du chef Jérémy Revel et la situation miraculeuse à deux enjambées des quais de la Saône et du centre et de la place Bellecour.

L’Hôtel de L’Abbaye - 20 Rue de l'Abbaye d'Ainay, 69002 Lyon. 04 78 05 60 40. www.hotelabbayelyon.com

© La Cour des Loges
© La Cour des Loges
© La Cour des Loges

Se prendre pour un roi / une reine dans ce 5 étoiles médiéval-chic du Vieux Lyon

Le choix de Time Out : nos 4 hôtels préférés parmi ceux de l'opération "1 nuit achetée, 1 nuit offerte tout l'été à Lyon" 

Au cœur du Vieux Lyon (classé au patrimoine mondial de l’Unesco, pardon), dans une petite ruelle piétonne qui ne paie de mine, cet auguste bâtiment du 17e abrite en toute discrétion un hôtel 5 étoiles. Les 60 chambres et suites luxueuses, au style oscillant entre médiéval-chic et Renaissance indus’, sont organisées autour d’un vertigineux patio éclairé par une verrière zénithale. Tout cela s’agrémente d'un restaurant gastronomique cornaqué par le chef Anthony Bonnet (étoilé Michelin), d’un spa toutes options, d’un bar à cocktail et d’une cour arborée… Un vrai lieu d’exception, unique en France.

La Cour des Loges - 6, rue du Bœuf, 69005 Lyon. 04 72 77 44 46. 

Advertising
Collège Hôtel
Collège Hôtel
CHILDERIC ARNAUD

Retomber en enfance avec cet hôtel joyeusement régressif

Le choix de Time Out : nos 4 hôtels préférés parmi ceux de l'opération "1 nuit achetée, 1 nuit offerte tout l'été à Lyon" 

Et si la classe, c’était classe ? C’est sur ce principe que Jean-Luc Mathias a conçu son quatre-étoiles joyeusement régressif où les salles communes (hall, espace pour le petit déjeuner) sont décorés comme une école du siècle dernier avec tableau noir, vieux livres scolaires et mobilier chinés avec un soin maniaque. Dans les 40 chambres de ce bel immeuble années 30 parsemé de chaises, changement d’ambiance. Blanc éclatant et modernité indus’ règnent sans partage avec par exemple des lampe Artemide posées sur un parpaing…  En géographie on lui donne un 20/20 : l’hôtel se trouve en plein Vieux Lyon, à un jet de craie de la gare Saint-Paul.

Collège Hôtel - 5, place Saint-Paul 69005 Lyon. 04 72 10 05 05. www.college-hotel.com

© Francois Aubonnet / Greet Lyon Confluence
© Francois Aubonnet / Greet Lyon Confluence
© Francois Aubonnet / Greet Lyon Confluence

S'enthousiasmer pour cet hôtel écoresponsable jouant la carte de l'upcycling

Le choix de Time Out : nos 4 hôtels préférés parmi ceux de l'opération "1 nuit achetée, 1 nuit offerte tout l'été à Lyon"

Objectif recyclage ! Pour sa quatrième adresse française (déjà une à Beaune et deux à Marseille), Greet continue sur le triptyque qui a fait son succès : réutiliser, bricoler, customiser. Du lobby aux chambres, tous les objets de cet hôtel, voisin de la gare de Perrache, ont été chinés et transformés : patère en vieux vinyles, armoire à pharmacie vintage dans la salle de bain, contreplaqué brut et vase en forme de botte… En plus d’être durable et responsable, cela apporte une ambiance cool, plus proche de la friche arty que de l’hôtel classique. Même les uniformes des salariés siglés Bonobo sont écoresponsables ! Et le matin on se délecte d’un café Joyeux, la marque bio et inclusive.

Greet Hotel Lyon Confluence - 26, cours de Verdun Perrache, 69002 Lyon. 04 78 71 17 47

LES MEILLEURES EXCURSIONS DANS LA RÉGION

Couvent de la Tourette
Couvent de la Tourette
© Flickr

Découvrir le couvent de La Tourette, dessiné par Le Corbusier

Au premier abord, visiter un couvent n'est pas, on le conçoit, la chose la plus excitante qui soit. Mais à partir du moment où ledit couvent a été dessiné par Le Corbusier, on se précipiterait presque pour rentrer dans les ordres. Situé à Eveux, à une trentaine de minutes de Lyon, le couvent et son impressionnante bâtisse bétonnée se pose en plein milieu de la nature et de son parc de 70 hectares. Tout y est forcément hyperdesigné, de l'église aux façades en passant par le réfectoire et les lumières. Si l'on peut le visiter accompagné d'un guide, et même y manger, l'expérience ultime (et mystique ?) est de passer une nuit dans une cellule de moine…

Couvent de La Tourette – 69210 Eveux

De gratuit à 8 € les visites. 54 € la nuit (avec dîner et petit-déjeuner). 14 € le repas (midi ou soir). Visites sur réservation pour des groupes de 15 personnes maximum, du mardi au samedi, à 14h et 16h. L'intérieur du couvent se découvre uniquement en visite guidée le dimanche à 14h30.

Beaujolais
Beaujolais
DR

Suivre la carte des vins en partant sur les routes du Beaujolais

Ceci est un plan à faire (et à boire) toute l'année, et pas uniquement le troisième jeudi du mois de novembre ! Car derrière l'apéro automnal se cache un vignoble de la vallée de la Saône plein de surprises naturelles, bien loin de la parfois mauvaise réputation de l'appellation. Parmi les vignerons dont on vous conseille tout particulièrement de croiser la route (un peu penchée, forcément), citons les noms de Jérôme Balmet, Karim Vionnet, Benoît Camus, Charly Thévenet ou encore de Philippe Jambon. Pour sûr qu'avec cette liste, personne ne vous prendra pour un jambon. 

Pour plus d’infos, ça se passe sur l’Office du tourisme du Beaujolais

Advertising
Les Jardins Aquatiques – Moulin des Vernes
Les Jardins Aquatiques – Moulin des Vernes
Les Jardins Aquatiques – Moulin des Vernes

S'offrir un dépaysement en baguenaudant dans le parc des Jardins Aquatiques

Au cœur du rouge vignoble beaujolais, un verdoyant jardin aquatique. A un peu moins d'une heure de Lyon, les Jardins Aquatiques vous téléporteront dans une paisible parenthèse non loin du pays du Soleil-Levant. Sur un total de 15 000 mètres carrés, vous aurez l'occasion de vous balader entre une vingtaine de pièces d'eau à faire bisquer Monet, où pataugent notamment de maousses carpes koï, coassent des grenouilles vertes et rôdent les ragondins. Côté flore, vous apercevrez de beaux lotus, des bambous à tire-larigot et de la quiétude. Tout simplement.

Les Jardins Aquatiques – Moulin des Vernes, route départementale 7 – 01140 Saint-Didier-sur-Chalaronne

Ouvert jusqu'à mi-octobre, du mardi au samedi, de 9h30 à 19h. Dimanche et jours fériés, de 14h à 19h. Du 15 octobre au 1er novembre, du mardi au samedi, de 9h30 à midi et de 14h à 17h30. De gratuit à 6,50 €

Mine de Saint-Etienne
Mine de Saint-Etienne
Mine de Saint-Etienne

Passer à l'ennemi en visitant le parc-musée de la Mine de Saint-Etienne

Proposer un plan à Saint-Etienne dans un guide de Lyon ! Un coup à faire devenir vert de rage n'importe quel Lyonnais. Sauf qu'avec le musée de la Mine stéphanois, nous voilà devant une excursion qui vaut vraiment le détour. Prenant place dans le puits Couriot, le dernier à avoir fermé en 1973, ce musée témoigne in situ de plusieurs siècles de vies de charbon dans la région. Du gigantisme des infrastructures à l'intensité émotionnelle de la salle du grand lavabo en passant par le réalisme de « la descente au fond » et les propositions plus contemporaines, ce musée de la Mine touche au cœur. Même à celui du plus lyonnais des Lyonnais.

Puits Couriot - Parc-musée de la Mine - 3 boulevard Franchet-d'Esperey – 42000 Saint-Etienne

Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. De gratuit à 6,50 €

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising