Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleures choses à faire à Mons
Anciens Abattoirs
© Visitmons - Gregory Mathelot

Les meilleures choses à faire à Mons

Art, restos et DOUREUUUUUUUUUUH... Retrouvez nos meilleurs plans pour une escapade à Mons.

Ecrit par Time Out. Sponsorisé par Wallonie Belgique Tourisme.
Advertising

Votre arrêt montois débutera sur la grand-place. Attablé à l'une des innombrables terrasses, vous préparerez votre itinéraire qui passera par les rues escarpées de la ville, le beffroi et la collégiale Sainte-Waudru – à découvrir en juin à l'occasion du Doudou ! –, mais qui devra surtout vous permettre de découvrir les plans joyaux du coin. Entre le volet art avec le BAM, les anciens abattoirs et le parcours street art, et le versant food avec ce nouveau temple de la belgitude ouvert par un finaliste de Top Chef, ce passage à Mons promet beaucoup. Le programme est ficelé comme un bon rôti, et on vous a même glissé l'un des festivals à avoir vécu au moins une fois dans sa vie, au cas où.

 

Les meilleures choses à faire à Mons

Abattoirs
Abattoirs
© Pascale Beroujon

Passer à la casserole aux Anciens Abattoirs, devenus espace d'art contemporain

« Ça vous tente un passage aux abattoirs de la rue de la Trouille ? » C'est vrai que, dit comme ça, on n’est pas sur le plan le plus appétissant qui soit… Et pourtant ! Dans l'ancienne halle de 70 mètres de long et 10 de large majestueusement réhabilitée, se planque depuis 2006 un lieu d'exposition d'art contemporain. Le détail qui tue ? Le système de suspension d'origine où l'on accroche dorénavant des œuvres d'art. On profite aussi d'un espace de restauration, et d'un autre lieu de monstration, dédié aux métiers de l'artisanat. Enfin, des concerts et événements ont ponctuellement lieu. Dernière précision : les militants animalistes sont les bienvenus.

Rue de la Trouille, 17 – 7000 Mons
Accessible du mardi au dimanche, de midi à 18h en période d'exposition. La prochaine expo débutera le 17 octobre.

BAM
BAM
© Carol Winkel

Voir Mons et merveilles artistiques au BAM

Avec leur acronyme en forme de mandale sur la caboche, les Beaux-Arts de Mons avaient un destin tout tracé. Il y a ce lieu déjà, rénové en 2007, qui met une belle claque visuelle avec ses trois niveaux et 2 000 mètres carrés dédiés aux expositions. A partir de la fin du mois d'octobre, on y dévoile la toute première rétrospective belge consacrée au prince du pop Art Roy Lichtenstein, avec près d'une centaine d’œuvres présentées. BIM BAM BOUM !

Rue Neuve, 8 – 7000 Mons
Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h en période d'exposition. De 2 à 9 €.
Exposition Roy Lichtenstein - Visions multiples du 31 octobre 2020 au 7 février 2021.

Advertising
© Les Gribaumonts
© Les Gribaumonts
© Les Gribaumonts

Manger à la (très) belle table des Gribaumonts

Presque une décennie que les Gribaumonts se sont installés au centre de la gastronomie montoise ! Dans ce resto planqué dans une cahute du XVIIIe siècle, la cheffe Lisa Calcus propose une playlist culinaire aussi pointue que subtile. Au déj, une première formule est proposée à 27 balles mais, quitte à venir aux Gribaumonts, autant tenter l’incontournable menu en six escales (86 €). Lequel vous verra vaciller entre langoustine, filet de biche ou bar de ligne. Le tout accompagné de super canons choisis par le sommelier du cru Nicolas Campus, également Monsieur Loyal d'ateliers œnologiques.

Rue d'Havré, 95 B– 7000 Mons
Ouvert le midi, du mardi au vendredi et en soirée, du jeudi au samedi. « Mardis vins » tous les premiers mardis du mois.

Art dans la ville Mons
Art dans la ville Mons
© DR

Baguenauder dans l'arty Mons

2015 aura donné un sacré coup de fouet à l'art montois ! Nommée Capitale européenne de la Culture, Mons s'est depuis muée en véritable musée à ciel ouvert. Parmi les initiatives phares, on retrouve la biennale L’Art habite la ville, à travers laquelle plus d'une quarantaine de fresques ont vu le jour, dont 17 rien que pour le millésime 2020. Autant dire que la cité montoise et les villages alentour sont un petit éden pour les aficionados de bombes aérosol, pochoirs et Posca. De l'ultraréalisme des créations de NOIR Artist à l'immensité de la sculpture Lucie et les papillons de David Mesguich, en passant par les personnages colorés du duo 10ème Arte, tout le monde y trouvera son compte (même votre compte Insta). Une gargantuesque proposition désormais recensée sur l'appli Street Art Cities.

Advertising
Dream Hotel
Dream Hotel
© Dream Hotel - Gil De Angelis

Passer une nuit à l'hôtel Dream, niché dans une bâtisse néogothique du XIXe siècle

Alors qu'on y a longtemps tenté de percer les secrets des cieux, cette bâtisse érigée au XIXe s'occupe désormais de soigner les songes. Dans cette ancienne chapelle – les vestiges sont encore omniprésents – se cache aujourd'hui le Dream et ses 62 chambres cossues et spacieuses. Un hôtel à l'offre très large puisque vous y trouverez également un bar, un restaurant, une brasserie ainsi qu'un espace spa…

Rue de la Grande-Triperie 17 – 7000 Mons
Chambre à partir de 69 €. 

Dour
Dour
© Romain S. Donadio

Crier, chanter et danser au festival de Dour

C'est un festival si mythique que son cri de ralliement est connu dans le monde entier : DOUREUUUUUUUUUUH ! Voilà plus de trente ans que chaque été – enfin jusqu'à 2020… –, le festival de Dour, situé dans la région montoise, accueille des milliers de festivaliers venus profiter d'une pantagruélique programmation réunissant tous les genres musicaux, de l'immense tête d'affiche au groupe pépite. Et après l'annulation de l'édition 2020, quelque chose nous dit que la cuvée 2021 s'annonce sauvage. Les noms déjà annoncés : ASAP Rocky, Amelie Lens, Niska, AZF, The Blessed Madonna, les Black Lips ou encore Squarepusher. Ultime conseil : regardez bien les noms écrits en tout petit, c'est souvent là que se cache la magie de Dour !

Rue d'Elouges – 7370 Dour
Du 14 au 18 juillet 2021. De 65 à 295 €.

Advertising
Rebelge
Rebelge
© Rebelge

Casser la croûte chez un ancien finaliste Top Chef

Premier Belge finaliste de Top Chef, Jean-Philippe Watteyne venait à peine d’inaugurer – spectaculairement – son nouveau resto Rebelge que le foutu coronavirus est passé par là. Chez Rebelge, aujourd'hui bel et bien ouvert, on savoure une cuisine de terroir belge, avec de magnifiques produits locaux et une ambiance toute… belge ! Comptez 25 € pour le premier menu déjeuner, avec, au hasard, un cabillaud effiloché suivi d'un diptyque cochon grillé/chevreau grillé. Le reste de la carte se conjugue en cinq étapes mais aussi (et surtout !) autour de la table Rebelle, où le chef régale en direct live une dizaine de ventres par soir, avec de très belles pièces de viande. Pour faire passer tout ça, pensez à la sélection de bières noir-jaune-rouge. Une certaine idée de la Rebelgitude.

Avenue Reine-Astrid 31 – 7000 Mons
Ouvert du mardi au vendredi midi et soir. Le samedi soir.

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising