Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Hong-Kong
MICHAEL PERINI

Pourquoi Hong Kong est LA destination gastronomique du moment

Street-food, rooftops panoramiques, chefs étoilés... Time Out vous donne trois bonnes raisons de découvrir Hong Kong.

Ecrit par Time Out. En partenariat avec l'office de tourisme de Hong Kong
Publicité

Avec son incroyable concentration de chefs multirécompensés, sa skyline scintillante et ses tables haut perchées, la scène food de Hong Kong semble baigner dans une pluie d’étoiles. En ébullition permanente, l’archipel brille autant par sa diversité artistique et culturelle que gastronomique, et HK est devenue l’une des destinations les plus riches en expériences de toute l’Asie. De la street food aux restaurants étoilés, l’offre locale attire les curieux du monde entier venus boulotter dim sum et plats sophistiqués. Voici trois bonnes raisons d’aller y faire une virée. Attention, vous risquez d’y prendre goût !

Pour plus d’informations sur Hong Kong, rendez-vous sur Discover Hong Kong.

3 bonnes raisons d'aller à Hong-Kong

1. Pour sa street food étoilée
Yuen Yeung Martini

1. Pour sa street food étoilée

La cuisine traditionnelle de Hong Kong a bâti sa réputation sur l’authenticité et la simplicité. Du coup, ici, le moindre boui-boui est capable de concurrencer les plus grands restaurants. La preuve : la petite cantine de dim sum Tim Ho Wan, dans le quartier populaire et branché de Sham Shui Po, a hérité d’une étoile Michelin, devenant l’un des restos étoilés les moins chers du monde. Sham Shui Po abrite les meilleurs cha chaan teng, des restos typiques où s’offrir de fumants thés au lait, à siroter accompagnés d’une douillette brioche-ananas ou d’une crémeuse tarte aux œufs.

2. Pour goûter la cuisine des meilleurs chefs du monde
Dim sum, la spécialité incontournable à Hong Kong (crédit photo Hong Kong Tourism Board)

2. Pour goûter la cuisine des meilleurs chefs du monde

En évolution permanente, la cuisine hongkongaise est aussi riche d’histoire que précurseuse et inventive, poussant parfois la sophistication au plus haut degré, comme la cheffe étoilée Vicky Lau. Dans son restaurant, Tate, elle compose chacun de ses plats comme un poème comestible, célébrant et sublimant chaque ingrédient dans un équilibre parfait entre tradition et modernité. Une expérience inédite de la beauté qui risque de vous faire découvrir le syndrome de Stendhal… Attirés par l’aura effervescente de Hong Kong, quelques-uns des meilleurs chefs du monde y ont posé leur tablier. Et les Français ne sont pas en reste. Olivier Elzer et Guillaume Galliot, respectivement à la tête des restaurants Clarence et Caprice, y ont trouvé l’inspiration nécessaire à la conquête des étoiles qu’eux aussi collectionnent.

Publicité
3. Pour des dîners de haute voltige
Vue sur la baie de Hong Kong depuis le Hutong (crédit photo Hong Kong Tourism Board)

3. Pour des dîners de haute voltige

Mais à Hong Kong, pas besoin d’être un chef étoilé pour fréquenter les astres. Avec sa multitude de rooftops panoramiques et une skyline à faire rougir Manhattan, la région est le paradis des soirées en apesanteur. Parmi les meilleures adresses de ce 7e ciel, ne manquez surtout pas l’élégant Plume, ni l’incroyable Ozone, bar le plus perché (à 490 mètres de haut !) au monde. Sans oublier l’incontournable Hong Kong Wine & Dine Festival organisé en fin d’année et proposant des itinéraires gourmands dans toute la ville!

Pas de vacances à l’horizon ?

Pas de problème. Les ateliers Happy Paint vous proposent d’esquisser un voyage sur la baie hongkongaise sans quitter la France ! Dès le mois de décembre, des apéros peinture seront proposés à Paris, Lyon, Bordeaux... Et si vous êtes plutôt cocktail que pinceau, en ce mois de novembre vous pourrez vous rendre aux Animaux Bars (L’Ours et Le Renard dans le 10ème, ainsi que La Loutre dans le 11ème à Paris) et au Bistro Zakka (à Lyon) pour goûter à leurs potions du mois inspirées des salons de thé traditionnels… Un avant-goût de Hong Kong sans liquider son PEL !

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité