Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Vivez Los Angeles comme un vrai local

Vivez Los Angeles comme un vrai local

Véritable fourmilière où abondent les propositions culturelles innovantes et risquées, Los Angeles fait partie du club des destinations à visiter au moins une fois dans la vie.

Écrit par Time Out. Sponsorisé par Norwegian |
Advertising

Jeu Concours : Gagnez deux billets d’avion pour Los Angeles !

S’il y a bien une chose qui définit cette gigantesque mégalopole de Californie, mondialement connue comme la Mecque du cinéma, c’est sa diversité. On y trouve de tout et pour tous les goûts : impressionnantes boutiques de luxe pour les plus accros à la mode, restos ultramodernes avec des propositions gastronomiques venant des quatre coins du monde, plages magnifiques où se laisser séduire par la vie de bohème du XXIe siècle, et musées extraordinaires pour se cultiver.

Mais il serait impardonnable de ne pas en profiter pour aller visiter l’incroyable Sequoia National Park, parmi les plus imposants de la planète, à trois heures à peine de la ville, en voiture. Depuis L.A., on peut aussi prendre le volant jusqu’à Santa Monica, se prélasser sur les plages de Malibu, partir en rando en montagne, s’inscrire à une dégustation de vins californiens ou visiter le ranch Paramount, là où les grands westerns des années 30 ont été tournés.

Petit conseil d’ami : prévoyez un séjour relativement long, parce que les bons plans abondent à Los Angeles. Et comme on est sympas, on en partage quelques-uns avec vous !

Un observatoire : le Griffith

Après avoir traversé le Griffith Park, on arrive à l’observatoire du même nom. Construit en 1935 sur Hollywood Hills, cet impressionnant bâtiment Art déco offre les plus belles vues de toute la ville, surtout de nuit, quand les lumières révèlent l’immense trame urbaine de Los Angeles. Ici, vous pourrez explorer l’impressionnant planétarium, vous émerveiller devant des prodiges de la science comme le pendule de Foucault ou une bobine Tesla ou tout simplement compter les étoiles. En outre, Hollywood Hills est l’endroit idéal pour prendre une bonne photo du panneau Hollywood, qui date de 1923 et dont chaque lettre mesure 15 mètres de haut. A L.A., on fait tout pour en mettre plein la vue !

Une escapade : le Sequoia National Park

A trois heures environ de la ville en voiture, ce parc abrite une impressionnante forêt de séquoias géants. C’est d’ailleurs là que se trouve le plus grand arbre du monde : 84 mètres de haut et 11 mètres de diamètre ! On peut y camper, dormir dans un lodge, pêcher, monter à cheval, escalader, et, en hiver, faire du ski de randonnée. Une occasion à ne pas laisser passer.

Advertising

Un marché : Grand Central Market

Ce marché d’inspiration européenne fourmille depuis 1917 au rez-de-chaussée d’un bâtiment emblématique de Downtown. On y trouve très peu de touristes, et pour cause : c’est un endroit fréquenté avant tout par les locaux, qui viennent s’empiffrer de tacos, burritos et autres grillades au barbecue. Et le marché est ouvert sept jours sur sept ! Jetez un œil à leur site web avant d’y aller : ils organisent souvent toutes sortes d’événements qui valent le détour.

Un musée : The Broad

Pas besoin d’être amateur d’art contemporain pour apprécier cette impressionnante collection d’œuvres des années 50 à nos jours. Parmi ses pièces maîtresses, le musée compte des originaux d’Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Ed Ruscha, Cindy Sherman, Barbara Kruger ou Jeff Koons. Mais l’attrait majeur de ce centre artistique est l’œuvre de l’artiste japonaise de génie Yayoi Kusama et ses salles de miroirs : une expérience immersive unique en son genre. En plus, l’entrée est gratuite !

Advertising

Une balade : les canaux de Venice Beach

Entre la promenade maritime et le boulevard d’Abbot Kinney, surnommé “la rue la plus cool d’Amérique”, se trouvent les splendides canaux de Venice que vous pouvez parcourir à pied ou sur votre propre bateau sans moteur. Le meilleur véhicule ? Le stand-up paddle, bien sûr ! Après l’effort, le réconfort : posez-vous à la table d’un des délicieux restos sur Abbot Kinney pour reprendre des forces, avant de partir vous perdre dans la kyrielle de boutiques alternatives.

Un jardin : Lake Shrine

Situé à Pacific Palisades, Lake Shrine est un lieu dédié à la spiritualité. Dans les années 20, de nombreux films de cinéma muet y ont été tournés. Un siècle après, le lieu est devenu un jardin de méditation ouvert au public (l’entrée est gratuite), avec un lac, des petites cascades, une chapelle… Le spot abrite aussi une partie des cendres de Gandhi et le temple propose les enseignements du gourou fondateur Paramahansa Yogananda. Pour programmer votre visite, il suffit de s’inscrire sur leur site web.

Advertising

Un bar : le Spirit House

Après s’être forgé une excellente réputation au sein du Grand Central Market, les propriétaires du restaurant thaïlandais Sticky Rice ont ouvert une succursale dans le quartier d’Echo Park. Seul un épais rideau rouge sépare la salle d’un bar secret avec un cachet unique : le Spirit House, dont la carte renonce aux classiques pour vous faire pénétrer l’univers des cocktails thaïlandais, comme le fameux Pandan Sour. Le lieu a aussi mis l’accent sur la musique, avec un DJ résident tous les soirs et une bonne écurie de jazzmen et bluesmen : de quoi pimenter votre cocktail.

Une compagnie aérienne : Norwegian, l’option smart

Parcourir l’Europe à prix raisonnables, c’était déjà monnaie courante avant que Norwegian n’arrive pour nous offrir, en plus, la possibilité de traverser l’Atlantique sans se retrouver sur la paille. La compagnie aérienne low cost relie plusieurs villes européennes à de nombreuses destinations américaines, comme Los Angeles, et avec des vols directs s’il vous plaît ! Depuis Paris, le voyage vers l’aéroport LAX dure 11 heures et demie. Autre bon point : Norwegian est considérée comme l’une des compagnies aériennes parmi les moins polluantes, de sorte qu’en la choisissant, on réduit d’autant notre impact environnemental.

Advertising