Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
© Charisse Kenion/Unsplash- Barbican Centre, London, United Kingdom
© Charisse Kenion/Unsplash- Barbican Centre, London, United Kingdom

A Saint-Germain-des-Prés, la crème de l'art international s'expose en vitrine !

Écrit par
La Rédaction
Publicité

Après la fermeture des musées, elles constituaient l’une des dernières zones de résistance, le dernier bol d'art frais qui nous restait en ces temps covidés… Et elles comptent bien le rester ! Contraintes à leur tout de fermer depuis le 20 mars dernier, les galeries n'ont pas dit leur dernier mot. Alors que côté Champs-Elysées on peut admirer les statues de bronze XXL du Belge Philippe Geluck, auteur de la célèbre BD le Chat, à Saint-Germain-des-Prés, les marchands d'art les plus cotés de la rue des Beaux-arts et de la rue de Seine, ont eu la géniale idée d'exposer leurs artistes... en vitrine !

Résultat ? Des œuvres authentiques, signées par des artistes célébrissimes, comme Francis Bacon, Jean-Michel Basquiat, Hopare, Henri Michaux, etc. Révolutionnaire ! Du 1er au 20 avril 2021, "A visage découvert", démente expo crée par la dynamique association Le-Jeudi-des-Beaux-Arts n'en finit plus de démocratiser l'art contemporain. 

Marina Abramović, Francis Bacon, Basquiat... Un musée gratuit, ouvert 7/7 jours !

Désormais, n'importe quel passant peut désormais admirer la crème de la scène arty internationale rien qu'en se promenant. 100% gratuite et visible depuis la rue 7 jours sur 7, l'expo, montée en partenariat avec l'école des Beaux-Arts, réunit vingt galeries spécialisées dans l'art contemporain, l'art moderne, les antiquités, les arts premiers ou le design.

L'idée est celle d'un face-à-face entre les passants-spectateurs (masqués) et les visages non masqués peints, photographiés ou sculptés par les artistes. Masque chamanique de la collection Breton ou autoportrait de Marina Abramović... Une foisonnante kyrielle de propositions !

Le créateur de mode et artiste Jean-Charles de Castelbajac gribouillera également de sa désormais légendaire craie blanche des visages éphémères, au détour d'une rue, sur une façade ou bien l'asphalte, créant ainsi un fil rouge conducteur de galerie en galerie.

On n'arrête pas la culture ! Sachez que pour celles et ceux que cela intéresse (et qui auraient le portefeuille bien garni) les œuvres sont à vendre en click & collect. 

Quoi ? "A visage découvert", exposition d'art contemporain, art moderne, design, antiquités, arts premiers…
Où ? Galeries rue des Beaux-arts et rue de Seine, 6e
Quand ? Du 1er au 20 avril 2021, 7 sur 7 jours
Combien ? Gratuit

À la une

    Publicité