Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Assiette japonaise
© Clemence Sahuc

Agit pop-up ! iRASSHAi se met aux résidences de chef(fe)s (et on en salive d’avance)

Antoine Besse
Écrit par
Antoine Besse
Publicité

Cave à saké, épicerie, bar à cocktails, cantine… iRASSHAi alignait déjà une belle brochette d’activités pour nippophiles aux papilles exigeantes. Mais étrangement, il manquait un programme de pop-up dans une ville qui déborde pourtant de chefs japonais. L’oubli est maintenant réparé !  

La première figure à s’approprier les fourneaux du nouveau bistrot est l’adorée Kaori Endo. Cette discrète cuisinière régale Bastille depuis un bout de temps, au Petit Keller d’abord et plus récemment chez Giclette. Chez iRASSHAi, elle va envoyer les petites assiettes dont elle a le secret : maquereau mariné et tartare de betterave ; canard au binchotan et gnocchi au sarrasin ; Saint-Jacques snackées, vitelotte et crème crue… 

Pour une expérience totale, on fait couler ces plats délicats avec un saké nature sélectionné par la cheffe. Et bonne nouvelle, les prix aussi sont bien tenus : 35 € le midi pour le menu en trois temps, et 50 € le soir pour celui en quatre. Comment dit-on « foncez » en japonais ?

Où ? 40 rue du Louvre, Paris 1er.

Quand ? jusqu’au 17 février 2024, du mardi au samedi soir (et samedi midi).

Réservation

 Par ici pour les meilleurs restos japonais de Paris

À la une

    Publicité