Actualités / Art

Après Klimt, Van Gogh débarque à l’Atelier des Lumières

Après Klimt, Van Gogh débarque à l’Atelier des Lumières

3 300 m2 d’espace en plein 11e arrondissement, avec un mot d’ordre : l’art numérique. Voilà le projet frappadingue de L’Atelier des Lumières qui a ouvert cette année. C’est dans une ancienne fonderie, inoccupée depuis près de vingt ans, que Culturespaces a choisi d’installer le tout premier centre d’art visuel à Paname. Avec le succès qu’on connait !

Bonne nouvelle : après une giga-rétrospective croisée des œuvres de Gustav Klimt et d’Egon Schiele, voilà que l’établissement nous ressert du cultissime avec un autre monstre sacré de l’art. Le grand – que dis-je – l’immense Vincent Van Gogh sera sous le feu des (140) projecteurs (laser), pour une grosse création sonore et visuelle. A partir du 22 février, c’est toute sa vie qui sera retracée, en se concentrant sur la décennie ante mortem (1880-1890), époque où le trublion peint pas moins de 2 000 œuvres avec un appétit pantagruélique. On pense notamment aux Mangeurs de pommes de terre (1885), aux Tournesols (1888) à la Nuit étoilée (1889) ou encore à La Chambre à coucher (1889).

L’occasion idéale de (re)découvrir l’art de Van Gogh sur écran (au cas où le formidable film de Maurice Pialat ne vous aurait pas suffi). Nul doute qu’il faudra – sans mauvais jeu de mot - y prêter plus qu’une oreille.

Où ? 38 rue Saint-Maur, 11e
Quand ? Ouverture le 22 février 2019
Combien ? Plein tarif, 14,50 €

 

Advertising
Advertising

Commentaires

1 comments