Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Renards

Bonne nouvelle : la famille de renards pourra rester au cimetière du Père-Lachaise

Par La Rédaction
Publicité

Nouvel épisode de 30 millions d'amis dans le Paris confiné ! Fin avril, une famille de renards avait été repérée – et prise en photo – par le conservateur du Père-Lachaise Benoît Gallot. Mais leur avenir dans les 43 hectares du cimetière de l'Est parisien n’était pas encore assuré. Jusqu’aujourd’hui.

La mairie de Paris vient d’annoncer (ô joie) qu’il n’y aurait pas de déconfinement forcé pour les rusés, dont les petits sont à peine âgés d’un mois et demi. De quoi ravir l’association Paris Animaux Zoopolis, interrogée par Libération. « Le risque qu’ils soient écrasés s’ils sortent du cimetière a été évoqué par la mairie pour envisager de les déloger. Mais ce n’est pas un argument, car ce risque existe partout », estime Amandine Sanvisens, cofondatrice de Paris Animaux Zoopolis. « Il faut que l’humain arrête d’intervenir en permanence sous couvert de bien-être animal. » 

Les clichés de la famille de renards, qui ont fait le tour de la toile, ont ainsi beaucoup touché Georges Salines, père d’une femme décédée lors des attentats du Bataclan, qui a tweeté, non sans émotion : « J’espère qu’ils iront gambader sur la tombe de ma fille. »

À la une

    Publicité