Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Paris l'été
© Dan Acher

Cet été, des aurores boréales vont apparaître au-dessus de Notre-Dame

Écrit par
Rémi Morvan
Publicité

Des aurores boréales au-dessus de Notre-Dame… Ouh là, en lisant cette phrase, vous devez vous dire que le soleil a tapé un peu trop fort sur la caboche de Time Out ce week-end… Eh bien pas tant que ça ! Dans le cadre de l'indispensable festival Paris l'été et après un premier essai en 2020 dans la cour du lycée Jacques-Decour, l'artiste suisse Dan Acher revient installer ses aurores boréales (numériques) au-dessus de la cathédrale parisienne les 30 et 31 juillet.

A la nuit tombée, pendant deux heures, son impressionnante machinerie plongera Notre-Dame et le ciel environnant dans une sorte d'énorme brouillard de fumée lézardé de lasers colorés. Si l'on se base sur les images des précédentes installations, on se dit que cette œuvre Boréalis est plutôt ressemblante et mettra une sacrée claque visuelle. Au-delà des mirettes, Boréalis joue également sur l'ouïe puisque les projections sont mises en musique par le compositeur Guillaume Desbois. On signalera que chaque installation se veut unique, variant par exemple en fonction des paramètres météorologiques.

Pour sûr, le rendu fera tourner les orbites, mais quid du message ? Avec Boréalis, Dan Acher veut questionner le changement climatique à travers l'ineptie que représente l'apparition d'une aurore boréale en plein Paris. Un peu comme voir une tornade déferler sur Deauville ou des pics à 40 degrés en juin dans les rues de Paris…

Quoi ? Boréalis, des aurores boréales, ici et maintenant
Quand ? Samedi 30 et dimanche 31 juillet 2022, à 22h30
Où ? Parvis de Notre-Dame, Paris 4e
Combien ? Gratuit

À la une

    Publicité