Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
La Clef
© RM

Clap de fin : la Clef, le dernier ciné associatif de Paris, se fait expulser

Écrit par
Rémi Morvan
Publicité

Mardi 1er mars à l’aube, tandis que la projection du film Cléo, de 5 à 7 d’Agnès Varda était lancée, la porte de la Clef était forcée par les agents de la préfecture de police. Deux ans et demi après le début de l’occupation, et un mois après le lancement de son festival en continu contre son expulsion, l'évènement maintes fois redouté s’est produit : la Clef Revival, le dernier cinéma associatif de Paris, a commencé à être évacuée.

Très vite, les soutiens ont accouru sur place, trouvant une Clef encerclée par les CRS. Bien sûr – et les occupants le rappelaient hier dans un communiqué – « la menace rest[ait] réelle ». Mais l’élan de la lutte de ces dernières semaines pouvait aussi laisser quelque espoir : en un mois, plus de 7 000 personnes sont venues assister à une programmation (à prix libre) composée de films radicaux et de rencontres avec des noms plus beaux les uns que les autres (Céline Sciamma, Adèle Haenel, Damien Bonnard, Léos Carax, Claire Denis…). Aussi, pas plus que tard que vendredi, au milieu de la cérémonie des Césars, la lutte en cours était plusieurs fois mentionnée par le milieu du cinéma. En vain.

La Clef
© RM

Maintenant que le Rubicon de l’expulsion a été franchi, cela marque-t-il pour autant la fin de la Clef Revival ? Quel avenir pour ce lieu devenu un îlot émancipateur complètement unique ? Dans leur communiqué d’hier, les occupants évoquaient le refus du conseil d’entreprise de la Caisse d’Epargne, propriétaire du bâtiment, de les rencontrer. Côté mairie, si Frédéric Hocquard, adjoint en charge de la vie nocturne, déplore l’expulsion, les réactions se font pour le moment bien rares.

Mais nouveauté, ce mardi matin, en pleine expulsion, le groupe SOS, qui s'était porté acquéreur du lieu, a publié un texte dans lequel il annonçait « [qu’il ne renouvelait] pas la promesse d’achat qui [le lie] au CSE des Caisses d’Epargne IDF en l’état actuel des choses. » Que faut-il comprendre derrière ces mots ? L'ouverture d'un terrain de discussion ? Une porte qui s’ouvre pour la Clef Revival ? Les heures et les jours qui viennent devraient nous en apprendre plus. D’ici là, les occupants appellent à un rassemblement ce mardi à 18h, sur le parvis de l'Institut du monde arabe.

Pour comprendre ce qui a été construit par la Clef Revival et la lutte en cours, on vous invite à relire notre reportage réalisé sur place le mardi 1er février.

À la une

    Publicité