Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Affiche du film "Sans filtre" de Ruben Östlund, Palme d'Or au Festival de Cannes 2022.
© AFP - 30WEST - ARTE FRANCE CINEMA - BBAffiche du film "Sans filtre" de Ruben Östlund, Palme d'Or au Festival de Cannes 2022.

En présentant les meilleurs films de 2022, le festival Télérama remet la bobine sur le magnéto

Écrit par
Rémi Morvan
Publicité

Janvier à peine entamé qu’un événement s’apprête à balancer des T à gogo. Du 18 au 24 janvier 2023, Télérama, le magazine culturel préféré des profs d’histoire à la retraite, revient pour la 25e édition de son festival de cinéma. Avec peu ou prou la même maquette : 16 films de l'année écoulée et six avant-premières ayant trusté les T dans les pages de l'hebdomadaire vont être projetés dans 450 salles d'art et d'essai en France, dont une grosse trentaine à Paris et en proche banlieue. Le tout avec un ticket d'entrée à 4 € la séance. 

Au casting ? De très belles choses. Les suiveurs des prix seront ravis d’apercevoir Sans filtre, le chaotique voyage nautique de Ruben Östlund, Palme d’or 2022. A ses côtés, on découvre une ribambelle de gros noms avec, à la volée, Aucun ours, le dernier film de l’Iranien Jafar Panahi sur l’oppression locale des femmes et des artistes ainsi que Licorice Pizza et Armageddon Time, respectivement réalisés par les Américains Paul Thomas Anderson et James Gray, deux des meilleurs films de l’année selon nous.

Les deux acteurs du film "Licorice Pizza".
© Paul Thomas Anderson / Universal PicturesLes deux acteurs du film "Licorice Pizza".

Autres longs à voir : le suffocant thriller La Conspiration du Caire de Tarik Saleh et l’intense As Bestas de Rodrigo Sorogoyen, chef-d’œuvre centré sur des relations de voisinage quelque peu fraîches. Côté Hexagone, on retrouve la Chronique d’une liaison passagère d’Emmanuel Mouret ainsi que Les Enfants des autres de Rebecca Zlotowski et Les Amandiers de Valéria Bruni Tedeschi. Les deux derniers sont les seuls réalisés par des femmes, ce qui fait 2 sur 16… Le compte n’est pas bon.

En ce qui concerne les avant-premières, on surfe sur les mêmes recettes : des gros noms et un seul film (sur six) réalisé par une femme, About Kim Sohee de la Coréenne July Jung. On croisera aussi The Fabelmans, le dernier Spielberg, La Syndicaliste de Jean-Paul Salomé et Mon Crime de François Ozon, au cœur du milieu du cinéma des années 1930. Pour rappel, toutes les places sont à 4 € à condition de présenter le pass Festival Cinéma Télérama. Pour le choper, soit vous êtes abonné, soit vous le récupérez dans les numéros des 11 et 18 janvier.

Pour le programme complet et les détails de billetterie, c'est par ici.

Quoi ? Festival Cinéma Télérama
Quand ? Du 18 au 24 janvier 2023
Où ? Dans 450 salles d'art et essai en France. Une trentaine à Paris.
Combien ? 4 € la séance en présentant le pass Festival Cinéma Télérama. Pour le récupérer : soit vous êtes abonné, soit vous le chopez dans les numéros du 11 et 18 janvier 2023

À la une

    Publicité