Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
© Thomas Mailaender
© Thomas Mailaender

La future Maison Gainsbourg dévoile une première création de l'artiste Thomas Mailaender

Écrit par
La Rédaction
Publicité

On vous en parlait déjà ici en mars dernier. L’ancienne maison de l’homme à la tête de chou, sise au 5 rue de Verneuil, dans le 6e arrondissement, devrait ouvrir au public en octobre 2021, transformée en musée ! Une maison-musée branchée art contemporain qui accueillera notamment les œuvres de Marion Poix, les fresques de Kouka et une même mosaïque d’Invader...

Il semblerait que les choses s’accélèrent ! En ce moment, un site Web dédié (www.maisongainsbourg.fr) et un compte Instagram relaient la campagne d'affichage-teaser orchestrée par l'agence Lucien Pagès sur la fameuse façade extérieure de la maison. Collées sur les centaines de graff', des affiches blanches au design minimal maximal font parler le chanteur à la première personne, exhumant des citations authentiques et datées : "Je suis l’homme à tête de chou. Moitié légume, moitié mec.” 

En regard, une première création d'artiste orne les murs. Une sublime photographie signée de l'artiste plasticien Thomas Mailaender, exposé au FOMU à Anvers, à la Tate Modern et au V&A Museum à Londres, connu notamment pour sa collection The Fun Archaeology explorant la contre-culture au sens large du terme.

Un "majestueux chou de Savoie", "hommage à la sculpture de Claude Lalanne, L'Homme à Tête de Chou, qui a inspiré le titre de l'album de Serge Gainsbourg pour son album conceptuel éponyme de 1976" dixit le communiqué officiel. Un "double onirique" de l'artiste, qui "représente toute la dualité du personnage de Serge Gainsbourg et nous rappelle l’immense héritage qu’il nous a laissé".

Sur une autre affiche, Gainsbarre continue de nous parler d'Outre-tombe : "Voilà, c'est chez moi. Je ne sais pas ce que c'est : un sitting-room, une salle de musique, un bordel, un musée..." Il ne croyait pas si bien dire ! Nous en tous cas, on a hâte de découvrir la suite !

© Lucien Pagès  X Maison Gainsbourg
© Lucien Pagès X Maison Gainsbourg

À la une

    Publicité