Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Grünt Festival
© Théo Arbonnier

Le meilleur festival de rap français indé revient pour une troisième édition dans un parc de 15 hectares

Rémi Morvan
Écrit par
Rémi Morvan
Publicité

C’est le festival totem des esthètes du 16 (mesures), des riches rimeurs et rois de l’indé. Après deux éditions surblindées au Point Fort d’Aubervilliers, Grünt, ce média (au sens large) du hip-hop connu pour ses vidéos de freestyles, déboule les 20 et 21 septembre dans l’immense parc de la Bergère à Bobigny, un terrain de jeu trois fois plus grand que l’ancien.

La plus histoire du rap franco-belge

Dévoilée fin mai, la première tracklist agrège une grosse quinzaine de noms oscillant entre éternels compagnons de route de Grünt et nouvelles têtes explorant les franges les plus lointaines du genre. On repère par exemple le duo Isha et Limsa d’Aulnay, dont le projet commun est l’une des plus belles histoires du rap franco-belge de l’histoire (au moins) ; Jäde, la rappeuse shootée au R&B 2.0 ; BabySolo33 et ses sons en forme de plongée en 2002 sous vocoder ; les ambiances ultra-wavy de LEDOUBLE ; ou le king in the Nord Ben PLG.

Sublime carte blanche

Et bien sûr, il y a cette carte blanche filée à Sublime. Fondé par Disiz en 2022, le label a depuis pris l’allure d’une pouponnière de la new gen, entre producteurs aux beats épiques (au choix Lucasv ou Abel31) et rappeurs joailliers tels le Suisse Rounhaa ou le Sudiste Luther. Aucun nom n’a encore filtré mais quelque chose nous dit que ça risque d’être la guerre comme un lancement de Jean Morel. 

Quand ? vendredi 20 et samedi 21 septembre 2024.
Où ? parc de la Bergère, 93000 Bobigny.
Combien ? à partir de 50 € (billetterie ici).

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Grünt (@gruntluv)

Pour encore plus de bons plans, inscrivez-vous à la newsletter de Time Out Paris.

À la une

    Publicité