Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Ogata, nouveau temple dédié à l'art de vivre japonais ouvre ses portes dans le Marais
Ogata, nouveau temple dédié à l'art de vivre japonais ouvre ses portes dans le Marais
© Ogata

Ogata, nouveau temple dédié à l'art de vivre japonais ouvre ses portes dans le Marais

Advertising

Pâtisseries raffinées, thés et beaux objets : cornaqué par Shinichiro Ogata, designer-star au Japon, Ogata ouvre enfin ses portes dans le Haut-Marais. Un espace zen de 800 m2 dédié à l'art de vivre nippon.

Deux ans de travaux interminables, une attente très forte, le secret le mieux gardé de Paris, mais ça y est : Ogata Paris ouvre enfin ses portes le 6 janvier prochain en soft opening. Ogata ? Un complexe zen de 800 m2 sur quatre niveaux, lieu hybride dédié aux cultures et artisanats japonais.

Niché au cœur du Haut-Marais, dans un hôtel particulier du XVIIe siècle, le spot minimaliste aux murs grattés et bois blond porte le nom de son fondateur, Shinichiro Ogata, ­designer star au pays du Soleil-Levant, architecte mais aussi chef, qui inaugure là sa première adresse hors de son pays d'origine. 

Ogata s'articule autour des cinq piliers clés de l'art de vivre nippon : le thé, la cuisine, l’artisanat, l’hospitalité, la culture. Un lieu à part, d'ailleurs géographiquement à l'écart du brouhaha (une ruelle peu passante du 3e arrondissement), branché slow time et vrai luxe. 

 

© Ogata

  

Luxe, calme et volupté

Ici pas de musique ni plastique. Un espace dédié aux arts de la table présente des ustensiles de cuisine réalisés à partir de matières nobles et durables, tandis qu'une boutique-atelier propose des infusions de saison et des thés fraîchement torréfiés, castés avec le plus grand soin (hōjichasencha). Tout en épure, un comptoir met en avant des wagashi, ces pâtisseries japonaises aussi belles que bonnes, importées de l'Archipel et présentées sous des écrins de verre, comme autant de pierres précieuses. Un chiquissime salon de thé (Sabō), permet de consommer tout ceci sur place, mixant mets et boissons (quatre menus, de 45 à 65 €). 

© Ogata

 

Et c'est pas fini ! On compte encore un restaurant, "réinterprétation contemporaine de la cuisine familiale et régionale élaborée à travers le Japon" (dixit le site Web). Où le menu déjeuner est à 45 € (entrée/plat/dessert), tandis qu'au dîner, ça démarre avec une formule à 65 €. Deux menus (à 90 € et 130 €) complètent l'offre.

© Ogata

L'autre intérêt pour les gastronomes nippophiles, c'est ce bar confidentiel en clair-obscur, où les cocktails sont travaillés autour des cinq saveurs élémentaires (l’épicé, l’acidité, l’amertume, le salé et le sucré), à base de bons sakés et liqueurs de thés, plantes et fruits.  

© Ogata

A venir prochainement ? Une galerie d'art contemporain et un espace dédié à l'encens. Ogata, voici décidément un concept qui devrait plaire aux Parisiens. 

Quand ? Soft opening à partir du 6 janvier 2020. Tous les jours sauf lundi et mardi, de 11h à minuit
Où ? Ogata, 16 rue Debelleyme, 3e. Métro : Filles du Calvaire; Saint-Paul.
Téléphone : 01 80 97 76 80. Site officiel

Share the story
À la une
    Advertising