Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleurs salons de thé de Paris

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez bien les horaires avant de vous de déplacer.

© The Social Food

Les meilleurs salons de thé de Paris

Vous cherchez un bon salon de thé à Paris où vous régaler sans avoir à craquer votre P.E.L au Meurice ? Suivez le guide !

Par Tina Meyer et Houssine Bouchama
Advertising

Chic ou détente, sur-designé ou cosy, le salon de thé est ce havre de paix où refaire le monde autour d'un bon thé fumant, d'un latte bien baristé ou d'un chocolat chaud ravigotant... Voire d'un bubble tea comme à Taïwan ! C'est aussi et surtout l'occasion de croquer des pâtisseries et gâteaux de voyage sucrés ou salés. Pour se réunir entre copines, en amoureux, avec maman (ou mamie !), voici tous nos bons spots à Paris.

Update mars 2020 : Lai'Tcha rejoint notre sélection ! Un 3 en 1 qui décoiffe : salon de thé hongkongais, bar à wonton, bistronomique chinois… Aux Halles, l’OVNI d’Adeline Grattard régale ! Et surtout, les thés choisis avec soin par Monsieur Chi Wah, génial époux de la cheffe et sommelier du thé, nous en fait boire de toutes les couleurs (noir, vert, rouge, blanc, bleu, jaune).

Chez Time Out, tous les établissements sont testés anonymement par nos journalistes, en payant l'addition à chaque fois, comme n'importe quel client !

Les meilleurs salons de thé de Paris

Boutique yam'Tcha

5 sur 5 étoiles
Restaurants Chinois Les Halles

Quelle vibe ? Après le succès de leur super gastronomique Yam’Tcha, Adeline Grattard (ex-Astrance) et son mari (Chi Wah Chan, Tea Grand Master) ont lancé cette annexe cosy tout en bois et poutres incluses. Un spot hybride où, entourés de boîtes de thé, de livres, de minuscules théières et de tasses à tomber, on se glisse pour toucher le Graal.
Bonus ? Les déments accords thé/bao. Les bouchées chinoises à la farine de blé sont cuites à la vapeur et farcies selon l'inspiration du moment, accompagnées du thé idéal pour matcher avec les saveurs – oolong glacé, thé du jour ou Lai’Tcha, ce fameux thé au lait sucré (5 € la tasse).

Laïzé

Restaurants Salon de thé Le Marais

Quelle vibe ? A des années lumières des bubble tea chimiques qui pullulent dans la capitale, le thé que vous buvez ici vient d’un petit producteur taïwanais. Il a poussé au sud du mont Pakua, sur cette terre rouge irriguée par une eau d’une pureté absolue. Et cet écrin chic et zen dans lequel vient siroter une faune branchée mode et archi ? Dessiné sur-mesure par deux étudiants à l’Esmod, Jody Liu (venue de Taipei) et Stéphane Lin (de Tainan) !
Bonus ? Ponctuellement un de leurs amis vend ses pâtisseries japonaises haute-couture (wagashi, 6 € pièce). 

Advertising

Bontemps

Restaurants Salon de thé Le Marais

Quelle vibe ? La petite pâtisserie de la rue de Bretagne a eu la brillante idée d’ouvrir un salon de thé accolé à sa boutique. Un boudoir ultra-féminin, avec moelleux fauteuils, miroirs centenaires, délicates suspensions vintage en opaline au plafond, et une vaisselle dépareillée digne du Chapelier Fou d'Alice au Pays des Merveilles... À dire vrai, le gros truc en plus, c’est la courette intérieure : mobilier blanc en fer forgé, et bouquets de fleurs partout. 
Bonus ?
Les sablés, le cake au citron, les tartes ! Et ce super brunch le dimanche !

Toraya

Restaurants Salon de thé 1er arrondissement

Quelle vibe ? Oubliez tout ce que vous saviez sur le matcha : le vrai temple de la poudre verte japonaise se nomme Toraya. Certes, les prix sont une poignée d’euros plus élevés que partout ailleurs (en même temps, on est à Concorde). Mais pour le reste, cette maison traditionnelle du XVIe siècle, exportée à Paris dans les année 1980, est un incontournable qui vend du rêve. 
Bonus ? Le thé s'accompagne parfaitement de délicieuses pâtisseries japonaises de saison : yokan rafraîchissant parfumé au matcha, avec son cœur fondant au sirop de canne et au soja grillé ; ou pivoines sur aiguilles de pin (pâte d’azuki rouge en purée, cœur tendre de maranta et gelée sucrée).

Advertising

Rose Bakery

Restaurants Britannique Pigalle

Quelle vibe ? Une cantine british minimaliste où tout est frais, bio, fait maison ! L'endroit rêvé pour croquer une part de gâteau rose au citron et un chocolat chaud. On vient là aussi bien pour la qualité des ingrédients – bios ou achetés à de petits producteurs – que pour les desserts, presque trop beaux pour être vrais. Surtout, le choix des thés est vaste: English Breakfast, Earl Grey ou plus rares Genmaicha thé vert, Sencha Fukuyu ou Rooibos vert.
Bonus ? Tout est trop bon : carrot cake inimitable, crumble aux fruits rouges et brownie à se damner, et, en hiver, la tarte au chocolat-châtaigne inoubliable. 

Kodama

Restaurants Salon de thé Réaumur

Quelle vibe ? Rue Tiquetonne, deux fans d’Asie, Vincent et Martin, ont lancé Kodama, inspirés par les stands à Taïwan où l'on déguste du thé à chaque coin de rue. Dans le labo juste derrière la salle, ils fabriquent des thés infusés à froid dans de l'eau Montcalm, sans aucun sucre ajouté, à déguster froids ou réchauffés au moment de la dégustation à 60° C pour préserver toutes leurs saveurs. Une dizaine de créations, avec une nouvelle recette tous les mois.
Bonus ? Les trop bons cakes matcha et les cookies !

Advertising

Café Lai'Tcha

5 sur 5 étoiles
Restaurants Chinois 1er arrondissement

Quelle vibe ? Un 3 en 1 qui décoiffe : salon de thé hongkongais, bar à wonton, bistronomique chinois… Aux Halles, l’OVNI de la cheffe étoilée Adeline Grattard régale ! Chaque après-midi, c’est tea-party ! Des thés choisis avec soin par Monsieur Chi Wah, génial époux de la cheffe et sommelier du thé, qui nous en fait boire ici de toutes les couleurs (noir, vert, rouge, blanc, bleu, jaune).
Bonus ? Le brunch du dimanche pardi ! En cinq temps (42 €), avec une option sur deux à cocher à chaque fois ! Sans oublier le mardi soir, où la super toque quitte son gastro voisin pour réciter un menu dégustation tout sauf litanique (60 €) !

Café Mirabelle

Restaurants Café-restaurant 11e arrondissement

Quelle vibe ? Un joli comptoir à gâteaux, une cheminée, des meubles chinés : bienvenue au Café Mirabelle, le salon de thé/resto/pâtisserie de la jeune cheffe strasbourgeoise Marion Goettle… Où attaquer la journée dès potron-minet, avec croissants (2 €), brioches gianduja (pâte choco-noisettes, 2,50 €), granola fromage blanc et fruits frais (5,20 €). Et pour se réchauffer ? Un chocolat chaud guanaja, ou les bons thés de la boutique De Thé en Thé (14e), à 4,50 € chaque. 
Bonus ? Mention spéciale pour le brunch du samedi et dimanche (29 €), gargantuesque : granola fromage blanc et fruits frais, viennoiseries, bettelmann aux reines-claudes, pavlova aux figues, œufs brouillés minute au guanciale… 

Advertising

Binici

Restaurants Salon de thé Le Marais

Quelle vibe ?  C'est la petite pépite qu'on se refile sous le manteau entre amoureux de la Corée. Rue Chapon, à quelques numéros du coffee shop Loustic, Kim Hyunbin nous transporte au bien-nommé pays du Matin-Calme. Côté thé, du lourd : thés à la prune (savoureux et très doux), prune ou gingembre (4,50 €), et surtout (alléluia) ce « grain latte » (4 €) à la larme de Job torréfiée (une céréale asiatique ultra-healthy), rarissime à Paris !
Bonus ? Niveau pâtisseries, du classique sauce coréenne : rollcakes (4,50 €), tiramisu (5 €), gâteau chocolat et brownie (3 €)…

Colorova

Restaurants Pâtisserie Rennes-Sèvres

Quelle vibe ? Un salon de thé/coffe shop aux couleurs pop, doublé d'une pâtisserie extra.
Bonus ? Le dément brunch servi jusqu’à 16 heures samedi et dimanche !
 

Advertising

Tomo

5 sur 5 étoiles
Restaurants Salon de thé 2e arrondissement

Quelle vibe ? Un salon de thé japonais pour découvrir les dorayakis : deux pancakes fourrés de pâtes de haricots azuki sucrés, devenus la marotte culinaire des foodies parisiens ! Il est ici fait minute, dans les règles de l'art nippon !
Bonus ? L'un des meilleurs chocolats chauds de Paris : au soba (sarrasin japonais), qui donne des notes torréfiées à ce soyeux breuvage.

Plus 82 Paris

Restaurants Salon de thé Quartier latin

Quelle vibe ? Le premier salon de thé coréen de Paris. Pour monomaniaques du bingsu, dessert-star au Pays du Matin calme ! Un délire à base de glace pilée, poudre de sésame, haricots rouges, flanqué d’une boule de crème glacée, de lait concentré sucré et garni d'un gâteau de riz fourré à la pâte de haricot rouge (le pat, équivalent des mochi au Japon). 
Bonus ? Ce petit cookie au matcha

Advertising
BOTTINELLI Maxime

Les Pipelettes

4 sur 5 étoiles
Restaurants Salon de thé Alésia

Quelle vibe ? Invitation généreuse à la décontraction, l’antre des Pipelettes ressemble à s’y méprendre au salon douillet de notre grand-mère : vaisselle blanche, papier peint fleuri et vieille trancheuse Berkel font de ce salon de thé/épicerie fine un lieu dans lequel on se sent bien. Agnès Motte et Aline Fellmann, les deux pipelettes propriétaires du lieu, l’ont bien compris : rien de tel qu’un cadre cosy pour s’adonner au doux plaisir du thé.
Bonus ? Le brunch tous les samedis : les tables se remplissent de thés fumants, de corbeilles de pain aux graines, de scones maison aux raisins secs, d’un verre de jus de fruits frais (carotte, pommes, gingembre ce jour-là), de beurre Bordier et de confitures inspirées. Classique, mais efficace.

La Maison du mochi

Shopping Pâtisserie Rennes-Sèvres

Quelle vibe ? Oubliez petits choux, éclairs et autres cinamon rolls ! La prochaine douceur monomaniaque à cartonner c’est le mochi (à prononcer mo-shi). Mathilda, ex-expat au Japon, a eu la bonne idée de revisiter la célèbre pâtisserie version française. Yatta ! Des mochis dodus et poudrés de frais, moelleux comme une joue de bébé, plus doux et fondants en bouche que dans la version tradi...
Bonus ? Que des matières premières brutes non raffinées, et bio à 99% ! 

Advertising

Gâteaux d'émotions

Restaurants Pâtisserie 7e arrondissement

Quelle vibe ? Au fond de sa boutique hyper léchée du très chic 7e, le pâtissier Philippe Conticini enchaine les autographes, une vraie rock star. La tropézienne (6,30€) se déguise en éclair et se parfume à la fleur d’oranger, aussi subtile que gourmande.
Bonus ? Le clou du spectacle c’est elle : la tarte au chocolat (6,70€) qui exhibe sa montagne de noisettes caramélisées, sa ganache au chocolat intense et son praliné… Purement et simplement orgasmique ! 

Les Deux Abeilles

Restaurants Salon de thé 7e arrondissement

Quelle vibe ? Lovée à deux pas des Invalides et de la tour Eiffel, une jolie ruche intimiste tenue par maman et fifille, butineuses en cheffes. Un arbre en plein milieu de la salle : on se croirait dans une maison de campagne. Tendance chicos, avec sublime buffet Henri II, nappes blanches, et pâtisseries en expo sur chariot.
Bonus ? Les gâteaux, presque comme à la maison (tartes au citron, crumble aux fruits rouges, gâteau au fromage blanc) mais facturés bonbon, environ 10 € la part —pas étonnant vu le quartier.

Advertising

Comme A Lisbonne / Tasca

Restaurants Salon de thé Le Marais

Quelle vibe ? Après le déj, vers 15h, cette jolie cantine portugaise mute en salon de thé (dix-huit places assises). On y déguste des pastéis bien sûr, mais aussi l'excellent thé de Ceylan (Gorreana, rare à Paris). 
Bonus ?  Impossible de faire l'impasse sur le dessert: un pastel de nata, presque aussi bon que ceux de Bélem. 

Cédric Grolet Opéra

4 sur 5 étoiles
Restaurants Salon de thé 2e arrondissement

Quelle vibe ? Boulangerie, pâtisserie, salon de thé et bar planqués à l’étage… Le meilleur plan pour éviter la (longue) queue ? Se pointer à l’entrée et demander à s’asseoir à l’étage (30 couverts). Un salon de thé épuré, tout sauf wahou, mais qui permet d’instagramer (merci la lumière) et bâfrer pépouze ces petites merveilles sur place. A boire ? Un chocolat chaud (8 € !), lait de noisette (7 €) ou jus de fruit (8 €)… 
Bonus ? Pour les moins patients, les pâtisseres se prennent aussi à emporter ! Comme cette tarte au citron en forme de fleur, ou ce mythique Saint-Honoré.

Advertising

Karamel

Shopping Pâtisserie Invalides

Quelle vibe ? Un salon de thé dédié, comme son nom l'indique à ce sucre fondu qui colle délicieusement au palais. Pas de tape à l’œil dans la pâtisserie mais des rangées et rangées de tablettes, tuiles craquantes, caramels, pâtes à tartiner et un petit salon de thé tranquille dans l’arrière-salle.
Bonus ? Les pâtisseries, forcément : comme LA star de la maison, la poire fourrée au caramel !

 

Et aussi...

Utopie © ZT

Les meilleures pâtisseries de Paris

Shopping Pâtisserie

Parfois très rococos, parfois plus sobres, dans le respect des saisons et des produits, dans un salon de thé, une boulangerie vegan ou un restaurant japonais. Notre sélection des adresses incontournables où croquer ces petites bébêtes sucrées.

Advertising

Baristas, torréfacteurs... Où boire le meilleur café de Paris ?

Restaurants Café

Fini le p'tit noir trop acide et cramé du père Jean-Mi ! Désormais Steven le barista, passé maître dans l'art de sourcer les plantations, torréfier les grains, jouer du piston et siphon, vous dessine des cœurs ou fleufleurs dans la mousse de votre cappuccino. Le latte art s'instagramise. Café Belleville, Caron, Lomi... On ne compte plus les torréfacteurs franciliens. Et tant mieux non ? Expresso, café-filtre, V60 ou chemex... peu importe la tasse, pourvu qu'on ait le goût. 

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising