Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
© Luc de Lagontrie / Soukmachines

Pour ses 15 ans, le collectif Soukmachines multiplie les ouvertures de lieux

Par Rémi Morvan
Publicité

Si le terreau des soirées parisiennes est très fertile depuis quelques années, c'est un peu grâce à Soukmachines. Voilà quinze piges que le collectif se décarcasse pour organiser des teufs jamais redondantes, le tout dans des endroits toujours surprenants, comme le Pavillon du Dr Pierre à Nanterre, investi pour leurs 10 ans. Et pour ses 15 ans, le collectif promet une année extrêmement chargée, qui sera marquée par trois (ré)ouvertures de lieux.

Si les infos tomberont au fur et à mesure, on peut d'ores et déjà dévoiler qu'il s'agira de lieux ouverts ponctuellement mais aussi de la suite tant attendue de leur mythique spot pantinois, la Halle Papin. Pour le début des réjouissances, rendez-vous fin mars pour la nouvelle édition du festival Karnasouk dans un autre spot atypique, le Kilowatt, au pied des cheminées de l’ancienne centrale thermique de Vitry-sur-Seine.

À la une

    Publicité