Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Point Ephémère
© F. Chavanon / Point Ephémère

Un arrêté interdit désormais la musique sur la voie publique entre 22h et 6h du matin

Par
Houssine Bouchama
Publicité

Nouveau coup de massue pour le monde de la nuit en période de Covid ! Alors qu’Olivier Veran, le ministre de la santé, sonnait la fin de party pour les bars nocturnes, en annonçant leur fermeture obligatoire après 22h (à quelques exceptions près, en fonction des licences), voilà que le préfet en rajoute une nouvelle couche avec un arrêté détaillant les mesures pour Paris. Et là, surprise !

Car dans ledit arrêté, il est notamment indiqué que, désormais, et ce jusqu’au dimanche 11 octobre, la diffusion de la musique dans l’espace public sera tout simplement prohibée. Concrètement, cela veut dire qu’entre 22h et 6h du matin, « la diffusion de musique amplifiée et toutes les activités musicales pouvant être audibles depuis la voie publique sont interdites. » Tout comme, et toujours sur ce créneau, la vente d’alcool à emporter et la consommation d’alcool sur la voie publique – rangez cette flasque qu’ils ne sauraient voir !

Enfin, notons également l’interdiction de tout rassemblement de dix personnes ou plus dans l’espace public, et la baisse de la jauge maximale autorisée pour les grands rassemblements, de 5 000 à 1 000 personnes. En deux mots : courage camarades !

À la une

    Publicité