Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Une place Miss.Tic va bientôt être inaugurée à Paris

Rémi Morvan
Écrit par
Rémi Morvan
Publicité

Avec ses silhouettes féminines pochoirisées et ses jeux de mots cinglants, Miss.Tic, aka Radhia Novat à l’état civil, aura déridé les murs et rues de Paris pendant quarante ans. Alors, après son décès en mai dernier, quoi de plus logique que l’une d'entre elles prenne son nom ? Le mercredi 6 juillet, faisant suite à des vœux d’élus de tous bords, le Conseil de Paris a voté à l’unanimité la future dénomination d’un lieu parisien à la mémoire de l’iconique street artiste.

De ses débuts dans le 14e dans les années 1980 à sa réalisation d’un timbre pour la Journée internationale des droits des femmes en 2011 en passant par ses déboires judiciaires en 1997, la carrière de Miss.Tic aura épousé celle du street art et profondément marqué la carte parisienne. L’artiste a sillonné bon nombre de quartiers de la capitale et se pose désormais la question de l’emplacement de la plaque hommage.

Miss.Tic
© Ittmust / DR

A Montmartre où elle a grandi ? Dans le 14e où elle a posé son premier pochoir ? Cela devrait plutôt se jouer entre le 13e, où elle avait son atelier, et le 5e, où elle vivait. Florence Berthout, maire de l'arrondissement central, a déjà proposé de renommer la place au pied de la bibliothèque Buffon. L’emplacement final devrait être choisi après concertation avec la famille et l’examen par la Commission de dénomination des rues.

Autre sujet soulevé par le Conseil de Paris : la sauvegarde des œuvres parisiennes de Miss.Tic. Si les élus s’entendent sur ce point, le caractère éphémère du street art ainsi que sa possible institutionnalisation ont été discutés. Vaste débat…

À la une

    Publicité