Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right 7 musées parisiens qui vont rouvrir en 2021, après de (très) longs travaux

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez bien les horaires avant de vous de déplacer.

© Pierre Antoine
© Pierre Antoine

7 musées parisiens qui vont rouvrir en 2021, après de (très) longs travaux

Après de longs mois ou années de travaux, ces musées parisiens ont fait peau neuve... et rouvrent enfin leurs portes !

Par La Rédaction
Advertising

Leurs portes sont longtemps restées closes. De longs mois (voire années) à attendre des travaux qui n'en finissaient pas – faut dire que les deux confinements n'ont pas arrangé les choses. Oui mais… Si ces hot spots culturels ont tardé à rouvrir, 2021 devrait être l’année du neuf ! Alléluia ! Art et culture vont de nouveau être accessibles IRL à Paris. Des musées liftés, dépoussiérés, agrandis. Tout nouveaux tout beaux, et prêts à accueillir d'alléchantes expos. Petit florilège en images et en mots…

Les 7 réouvertures de musées parisiens les plus attendues

© Le Musée de la Chasse et de la Nature
© Le Musée de la Chasse et de la Nature
© Le Musée de la Chasse et de la Nature

Le musée de la Chasse et de la Nature

Relifting pour l’un des musées les plus baroque’n'roll, insolites et créatifs de Paris, situé dans un splendide hôtel particulier du Marais ! En 2007, déjà, le musée de la Chasse et de la Nature avait fait peau neuve après de longs travaux. Cette institution vieillotte avait muté en sorte de coolosse et hype galerie d’art, accueillant, entre squelettes de hiboux, loups, sangliers et cerfs fraîchement ravigotés, la fine fleur des expos d’art contemporain (coucou Karen Knorr, Marc Couturier ou Sophie Calle). Mais aussi des bacchanales d’anthologie (ah cette fête de l’ours sur fond de techno !) Depuis juillet 2019, il était fermé pour travaux d’agrandissement et création d’un salon de thé. La réouverture est prévue au printemps 2021.

© Patrick Tourneboeuf Courtesy Bourse de Commerce – Pinault Collection © Tadao Ando Architect & Associates, NeM : Niney & Marca Architectes, Agence Pierre-Antoine Gatier, Setec Bâtiment
© Patrick Tourneboeuf Courtesy Bourse de Commerce – Pinault Collection © Tadao Ando Architect & Associates, NeM : Niney & Marca Architectes, Agence Pierre-Antoine Gatier, Setec Bâtiment
© Patrick Tourneboeuf Courtesy Bourse de Commerce – Pinault Collection © Tadao Ando Architect & Associates, NeM : Niney & Marca Architectes, Agence Pierre-Antoine Gatier, Setec Bâtiment

La Bourse de Commerce – Pinault collection

Après un faux départ en juin 2020, la Bourse de commerce, située entre les Halles et le Palais-Royal, devrait rouvrir au public cette année. 6 800 m² réunissant la collection Pinault d’art contemporain ! Pour remodeler cet édifice datant du XVIIIe siècle, le milliardaire a une nouvelle fois fait appel au Japonais Tadao Andō. Après plusieurs années de construction et de restauration des parties anciennes, le résultat risque de décoller deux trois rétines. Sur les 3 000 m2 d'espaces disposés sur plusieurs niveaux, on découvrira une petite dizaine d'expos par an, composées des œuvres de la collection d'art contemporain du magnat, de projets in situ et de nombreux prêts. Ajoutez à cela un auditorium en sous-sol de 300 places, un foyer, une salle de projection ainsi qu'un restaurant cornaqué par les Aveyronnais Michel et Sébastien Bras et vous tenez l’ouverture muséale de l'année.

Advertising
© DR
© DR
© DR

L’hôtel de la Marine

On peut avoir plus de 250 ans et s'imaginer de beaux projets d'avenir. Voilà qui colle plutôt pas mal au destin de l'impressionnant hôtel de la Marine, situé sur la place de la Concorde et fermé depuis 2016. Après avoir été le garde-meuble de la Couronne, puis le siège de la Marine, le bâtiment imaginé par Ange-Jacques Gabriel au milieu du XVIIIe siècle, transformé en musée, s'apprête à dévoiler ses nouveaux atours au printemps prochain. Le tout après trois longues années de travaux ! Désormais accessible par la rue Royale et la place de la Concorde, la cour d'honneur sera tapissée et éclairée par des centaines de LED. Quant à l'ancienne cour de l'Intendant, elle sera surmontée d'une verrière de 300 m2 à l'allure de mille-feuille réfléchissant, pensée par l’architecte british Hugh Dutton. Les intérieurs risquent également d'en mettre plein la vue avec des salles d'apparat et appartements restaurés, un restaurant labellisé Jean-François Piège, un salon de thé Ducasse ainsi qu'une librairie et plusieurs boutiques. Dernière chose, et pas des moindres, l'octroi pour vingt ans d'un espace de 400 m2 à la famille qatarie Al Thani pour exposer à tour de rôle les 6 000 œuvres de son exceptionnelle collection d'art.

© Pierre Antoine
© Pierre Antoine
© Pierre Antoine

La Maison Victor Hugo

Paris serait-il devenu complètement hugomaniaque ? Alors qu'au Panthéon, une expo dédiée à Victor Hugo devrait se tenir, place des Vosges, l'appartement que l'auteur des Misérables habita de 1832 à 1848 (juste avant son exil sur l'île anglo-normande de Guernesey) s'apprête de nouveau à accueillir des visiteurs, dix-huit mois et 4,7 millions d'euros de travaux plus tard. Une incroyable maison-musée pour plonger sur 283 m2 dans l'intimité du grand homme. L'occasion de découvrir les facettes moins connues de l'écrivain et poète. Lequel, on le sait peu, était aussi un pro de la chine et décorateur né, n'hésitant pas à faire fabriquer sur mesure le décor de son quotidien. Pour rejoindre les collections permanentes (gratuites), on pénètre désormais par l'escalier de service, jadis emprunté par Hugo qui allait et venait en toute discrétion. L'entrée a été refaite. Des tablettes tactiles remplacent les anciennes affiches murales. Mais la grande nouveauté, c'est sans conteste la création de ce jardin romantique dans la cour intérieure, inspiré par celui de la rue Plumet dans Les Misérables. Avec salon de thé géré par la Maison Mulot. Miam !

Advertising
© Pierre Antoine
© Pierre Antoine
© Pierre Antoine

Le musée Carnavalet – Histoire de Paris

« Ici, c'est Paris ». Tel pourrait être le slogan du musée Carnavalet, le plus vieux musée géré par la ville, où s'expose l'histoire de Paris depuis 1880. Après quatre ans de fermeture, de travaux et de restauration, l'institution planquée dans deux hôtels particuliers du Marais s'apprête à rouvrir ses portes. Résultat ? Au printemps, vous pourrez bourlinguer dans un parcours d'expo complètement repensé de 3 900 m2, et découvrir quelque 4 000 œuvres sur les 615 000 que compte la collection du musée. Au programme, on se délectera devant des œuvres allant du Mésolithique (9600-6000 avant J.-C.) à l'immédiat contemporain. Et on découvrira, au hasard, les nouvelles dispositions d'exposition (notamment pour les enfants), les jardins et les fameuses period rooms, qui consistent à reconstituer un décor historique, comme la chambre du grand Marcel Proust. Enfin, en ce qui concerne l'exposition temporaire inaugurale de ce Carnavalet new look, on aura droit là aussi à du lourd : Paris vu par les photographes Henri Cartier-Bresson et Eugène Atget. 

©  Musée des Mathématiques / Salle J. Perrin
©  Musée des Mathématiques / Salle J. Perrin
© Musée des Mathématiques / Salle J. Perrin

La maison Poincaré – Maison des Mathématiques

Nul(le) en maths ? Voici peut-être un moyen de vous réconcilier avec les chiffres ! Ardemment réclamé depuis plusieurs années par des chercheurs, ce musée des Mathématiques devrait enfin voir le jour à Paris en septembre 2021. “Aménagée dans l’ancien laboratoire de Jean Perrin, la Maison Poincaré sera un lieu unique en son genre, où se côtoieront scientifiques, collégiens et collégiennes, lycéens et lycéennes, enseignants et enseignantes, et tous les curieux et curieuses de science”, explique la directrice de l’institut, Sylvie Benzoni. Sur 900 m2, les visiteurs découvriront une exposition permanente dédiée aux mathématiques et à leurs applications. L'occasion de plonger dans l’histoire passionnante de cette discipline et de comprendre l’influence des mathématiques sur notre société et notre quotidien. La Maison Poincaré accueillera également des expos temporaires, des espaces de conférence consacrés à la recherche et des activités encadrées par des médiateurs autour des mathématiques sous toutes leurs formes. Cédric Villani likes this.

Advertising
© Musée des Egouts, Paris
© Musée des Egouts, Paris
© Musée des Egouts, Paris

Le musée des Egouts de Paris

Dans la catégorie “musées parisiens insolites à faire une fois dans sa vie”, le musée des Egouts se pose un peu là. Fermé depuis juillet 2018 pour rénovation, il devrait rouvrir ses portes cette année. Vous apprendrez comment, pendant des siècles, la principale source d’eau potable de Paris était sa seule et unique bouche d’égout : la Seine. Et comment, grâce à Haussmann, est né un véritable réseau d’écoulement et de distribution des eaux. La visite dans le QG des Tortues Ninja sillonne une partie des galeries souterraines – dont l'ensemble s'étend désormais sur 2 100 km : des salles aménagées et de vieux tunnels de canalisation, dotés de la même plaque et du même nom que la rue qui les surplombe. Didactique, la visite remonte le temps, explique les différentes techniques d'assainissement des eaux et présente les outils et les engins qui peuplent cet univers parallèle, enfoui sous la capitale.

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising