Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Années 80. Mode, design et graphisme en France

  • Art
  • Musée des Arts décoratifs, Louvre
  • 4 sur 5 étoiles
  • Recommandé
MAD
© MAD
Publicité

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Enfilez votre veste à épaulettes et coiffez votre mulet ! Le MAD propose une expo dédiée aux années 80. Et pas besoin de DeLorean pour s’y rendre !

Pour certains millennials, les années 80 sont simplement synonymes de Patoch’ qui s’éclate sur Les Démons de minuit. Synonyme de liberté, de fête et d’audace, cette décennie est pourtant l’une des plus créatives du siècle dernier. Pour le prouver, celui qu’on appelait encore il y a peu le musée des Arts décoratifs rassemble près de 700 pièces issues de domaines divers (mode, design, publicité). Tous les marqueurs sociaux des années 80 sont passés au crible dans une scénographie clinquante signée Adrien Rovero. De l’arrivée de Mitterrand à l’Elysée en 1981 à la chute du mur de Berlin en 1989, il s’en est passé des trucs en dix piges.

Le parcours débute avec une partie dédiée à la com, qu’elle soit politique, culturelle ou publicitaire. Dans les années 80, la publicité devient plus fun, plus sexy (et sexiste) et plus engagée. Des qualificatifs que l’on peut également appliquer au design, tantôt futuriste, tantôt épuré ou, au contraire, ultra-coloré. Philippe Starck et le groupe italien Memphis sont les stars des salons et squattent même les galeries contemporaines. Même chose pour la mode : de Thierry Mugler à Jean-Paul Gaultier, un vent de légèreté souffle dans les dressings, quand des créateurs un peu plus intellos pensent le vêtement comme un support de réflexion, à l’image de Martin Margiela, Issey Miyake ou la griffe Comme Des Garçons. Les années 80 amorcent aussi le début de la fast fashion, fléau aujourd’hui qui sonne pourtant comme une révolution à l’époque, et des marques comme Naf Naf ou Kookaï habillent les femmes de la décennie pour presque rien.

Si vous souhaitez vraiment comprendre pourquoi vos darons ne cessent de choisir le thème “années 80” pour leurs soirées, direction une petite salle sombre cachée dans le MAD qui nous fait revivre la folie du Palace, des Bains Douches et des concerts des Rita Mitsouko. Une expo bien kiffante, un peu ternie par un sens de circulation pas super clair. Mais bon, c’est l’occasion de repasser devant les pièces d’exception pour être sûr de ne pas les louper.

Écrit par
Zoé Kennedy

Infos

Adresse
Musée des Arts décoratifs
107 rue de Rivoli
1er
Paris
Transport
Métro : Tuileries ou Palais Royal
Prix
De gratuit à 14 €
Heures d'ouverture
Ouvert le mardi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 11h à 18h. Nocturne le jeudi jusqu’à 21h.

Dates et heures

Publicité
Vous aimerez aussi