Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Antonio Tempesta, La Pêche aux perles aux Indes (détail) © RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) / T. Ollivier.
Antonio Tempesta, La Pêche aux perles aux Indes (détail) © RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) / T. Ollivier.

Au Louvre, une expo ultra-léchée consacrée aux échanges entre les peuples

La Petite Galerie du Louvre s’installe dans la cour des grands ! Pour sa sixième édition, l’espace s'intéresse aux échanges entre les peuples dans une expo ultra-léchée : 'Venus d’ailleurs. Matériaux et objets voyageurs'.

Écrit par Time Out. En partenariat avec le Louvre.
Publicité

Pensée comme un lieu d’initiation à l’histoire de l’art, la Petite Galerie du Louvre se veut pédagogique, explorant chaque année un thème grâce à des œuvres issues des collections du musée. Qu’on y accompagne son petit cousin de 9 ans ou son pote pas du tout branché art, chacun y trouve son compte grâce à un travail de médiation au top. Alors que le Louvre a la réputation d’être un peu le king des musées parisiens, sa Petite Galerie, elle, n’a rien d’élitiste, et c’est un bonheur !

Sa nouvelle expo Venus d’ailleurs. Matériaux et objets voyageurs illustre d’ailleurs parfaitement tout ce taf éducatif fourni par les équipes du musée. Imaginé en complément du cycle d’expo que le Louvre consacre aux découvertes et explorations (Paris-Athènes. Naissance de la Grèce moderne 1675-1919 du 30 septembre 2021 au 7 février 2022 ; Pharaon des deux terres. L'Épopée africaine des rois de Napata du 27 avril au 25 juillet 2022), l’événement nous fait clairement voyager. Grâce à un ensemble de matériaux et d’objets provenant du monde entier et une médiation super bien pensée, on se surprendrait presque à se prendre pour un explorateur. 

Véritable Indiana Jones le temps de l’expo, on découvre avec émerveillement la cornaline, le lapis-lazuli ou encore l’ivoire, des matériaux chargés d’histoire venus des confins de la terre. L’occasion de découvrir une chope à bière en ivoire sculptée avec laquelle on a bien envie de trinquer, ou une défense d’éléphant taillée que l’on est même autorisé à toucher, renforçant l’aspect ludique de l’expo.

Colporteur, statuette en ivoire © Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais / P.Philibert
Colporteur, statuette en ivoire © Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais / P.Philibert

Qui dit “venus d’ailleurs” dit également environnements différents, où les bébêtes exotiques ont aussi bien fait flipper que fasciné ceux qui y ont été confrontés. Autruches, girafes ou éléphants aux représentations diverses sont les témoins des échanges entre continents. D’ailleurs, pour comprendre ces flux migratoires un peu complexes, une petite vidéo explicative ultra-simple scinde l’expo en deux. 

Après l’avoir visionnée tranquillement, on découvre une seconde partie qui rassemble une pléiade d’objets tous plus dingues les uns que les autres. Le plus de cet espace ? Les cartels très détaillés et hyperfaciles à comprendre qui nous racontent des histoires aussi jolies que les œuvres qu’ils accompagnent. On ressort de cette expo avec plein de fun facts à raconter, et aussi émerveillé qu’un voyageur d'antan. C’est validé !

Adresse : Rue de Rivoli, 75001 Paris - Aile Richelieu
Horaires : Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 9h à 18h
Accès : métro Pyramides (ligne 14, 7) ; Palais-Royal - Musée du Louvre (ligne 1, 7)
Tarifs : de 0 à 17 euros  (gratuit pour les moins de 26 ans citoyens de l’Union européenne). Réservation obligatoire sur ticketlouvre.fr, y compris pour les bénéficiaires de la gratuité.

Plus d'expos.

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité