Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Cartier et les arts de l’Islam. Aux sources de la modernité

  • Art, Joaillerie
  • Musée des Arts décoratifs, Louvre
  • 5 sur 5 étoiles
  • Recommandé
  1. Cartier
    © Cartier
  2. Cartier
    © Cartier
  3. Cartier
    © Musée du Louvre, Dist. RMNGrand Palais / Hervé Lewandowski
  4. Cartier
    © Cartier
Publicité

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

Avec l’expo “Cartier et les arts de l’Islam”, le MAD met en relation l’influence de l’artisanat issu du monde arabe sur la fameuse maison de joaillerie

Excepté place Vendôme, on n’a jamais vu autant de bijoux d’exception réunis en un même lieu ! Près de 500 pièces retracent le rapport, pourtant pas si évident, de Louis Cartier aux motifs orientaux. Divisée en deux volets, l’expo s’attarde dans une première partie sur l’intérêt des Parisiens pour les arts de l’islam au début du XXe siècle, puis sur le répertoire de formes inspirées par l’islam du début du siècle dernier à nos jours. L’occasion de revenir sur la bibliothèque constituée de masterpieces de l’art islamique de Louis Cartier, sur la collection de pierres venues d’Inde de son frère Jacques (sans mauvais jeu de mots), mais également sur l’actu artistique parisienne de l’époque, largement tournée vers l’Orient. Et notamment… au musée des Arts décoratifs en 1903. La seconde partie de l’expo fait rêver la diva qui sommeille en nous et aurait certainement tenté Omar Sy dans son costume de Lupin, tant les ouvrages exposés représentent aussi bien le luxe que l’idée d’une “modernité extra-occidentale”. Parures, broches ou breloques, on souhaiterait pouvoir tout porter !

Comme à son habitude, le MAD ne fait pas les choses à moitié et nous invite à pénétrer dans un écrin de velours où les différentes mises en scène ne sont destinées qu’à mettre les trésors de l’expo en lumière. Le joyau ? La nef centrale qui sublime des pièces remarquables grâce à un ensemble digital conçu par les équipes du studio DS+R. Des écrans cernent les créations contemporaines signées Cartier et proposent aux visiteurs de découvrir les mécanismes de fabrication d’un bijou grâce à des projections dignes de l’Atelier des Lumières.

Que ce soient les bijoux présentés, la richesse des archives, les différents artefacts issus des arts de l’islam ou la merveilleuse scéno du MAD, tout est réuni pour créer l’expo de joaillerie parfaite. Et si la fratrie PNL ressort de Cartier avec de “l’or jaune, or gris, or rose” dans Luz de Luna, nous, on est repartis du MAD avec des étoiles plein les yeux. Y a pire comme lot de consolation !

Écrit par
Zoé Kennedy

Infos

Adresse
Musée des Arts décoratifs
107 rue de Rivoli
1er
Paris
Transport
Métro : Tuileries ou Palais Royal
Prix
De gratuit à 14 €
Heures d'ouverture
Du mardi au dimanche de 11h à 18h, nocturne (21h) le jeudi.

Dates et heures

Publicité
Vous aimerez aussi