Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Drawing LAB

Drawing LAB

Art, Galeries d'art contemporain Louvre Libre
3 sur 5 étoiles
Drawing LAB
1/5
© C.Gaillard
Drawing LAB
2/5
© C.Gaillard
Drawing LAB
3/5
© C.Gaillard
Drawing LAB
4/5
© C.Gaillard
Drawing Hotel
5/5
© C.Gaillard

Time Out dit

3 sur 5 étoiles

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les lieux soient bien ouverts avant de vous y rendre.

Un centre d'art expérimental dédié au dessin contemporain dans le sous-sol d'un hôtel 4 étoiles.

A ceux qui pensaient que l'art ne pouvait pas se réinventer, qu'il était condamné à moisir dans les galeries à perpétuité, Christine Phal et sa fille Carine Tissot ont fait un joli pied de nez. Et ce en inaugurant, vendredi 24 février 2016, le Drawing LAB au 17 rue Richelieu (non loin du Louvre). Un espace créatif d'une centaine de mètres carrés qui fait la part belle au dessin contemporain. Un genre qui n'a pas été choisi au hasard par Christine Phal, elle qui a créé le fameux salon Drawing Now Paris après vingt ans d'une carrière de galeriste. C'est d'ailleurs « la frustration que l'équipe vivait à la fermeture de chaque édition » qui a poussé cette femme de convictions à fonder une place pérenne où le dessin, encore trop peu représenté sur les cimaises, pourrait enfin envisager un dessein prestigieux. Une idée qui lui est venue dès 2012, lors d'un Hors les Murs de l'événement dans ce même lieu de la rue Richelieu.

Un modèle à suivre qui se dessine ?

Mais le dessin selon Christine et Carine, ce n'est pas seulement des figures crayonnées sur du papier. Au Drawing LAB, le dessin s'esquisse sous toutes ses formes. Bulle d'innovation et d'expérimentation pour les artistes sélectionnés par un comité d'experts pour être exposés entre ses murs – à raison de 3 à 4 rétrospectives par an –, le LAB s'inaugure ainsi avec 'Strings' et les tissages du Japonais Keita Mori. Tendant au travers de l'espace des fils à coudre, déroulant des chemises et détricotant des pulls pour produire des canevas architecturaux, le plasticien nippon entend interroger la notion de frontière et de transit, d'un point à un autre. Matérialisant, de cette manière, la problématique migratoire. 

La seconde particularité du Drawing LAB est d'être établi dans un hôtel « arty » – où chacun des cinq étages a été attribué à un artiste (LEK, Sowat, Françoise Pétrovitch ou encore Abdelkader Benchamma) ayant eu carte blanche pour laisser libre cours à son style du sol au plafond jusqu'aux têtes de lit. Cette location permet au Drawing LAB d'offrir à des visiteurs parfois venus du bout du monde d'entrer en contact avec la poésie de l'esthétique. Basé sur un modèle d'organisme à but non lucratif, le LAB se révèle également accessible à tous gratuitement, même aux personnes n'étant pas clientes de l'hôtel. Sans oublier que la proximité d'un restaurant rend possible l'organisation d'animations autour des expositions comme des brunchs en compagnie de l'artiste (sur réservation), des conférences et des ateliers à destination du jeune public. Qui pourront, si l'envie de devenir le prochain Picasso a été éveillée en eux, composer leur première palette de virtuose en faisant un tour dans la librairie-boutique spécialisée du Drawing Hotel, fourmillant de matériel de qualité pour les dessinateurs en herbe.

Par Clotilde Gaillard

Publié :

Infos

Adresse 17 rue de Richelieu
1er
Paris

Transport Métro : Palais Royal - Musée du Louvre
Prix Entrée libre
Contact
Heures d'ouverture Du mardi au samedi (et le premier dimanche du mois) de 11h à 19h.
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Vous aimerez aussi
    À la une