Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Théo Muller
© Yves De Orestis

Trois ciné-concerts gratuits vous attendent au musée d'Orsay

L’ancienne gare, qui accueille l’expo “Enfin le cinéma !” jusqu’au 16 janvier prochain, en profite pour organiser une soirée. Au programme ? Un classieux triptyque de ciné-concerts électroniques. Rendez-vous le 13 janvier !

Ecrit par Time Out. Sponsorisé par le musée d'Orsay.
Publicité

Avec la récente interdiction de danser dans les bars et clubs, il nous reste encore les expos, le ciné et les concerts (assis) pour finir nos semaines en beauté. Et si, pour une fois, tout était réuni en un seul et unique événement ? Pour en prendre plein les yeux et les oreilles, direction “Cinélectro” qui vient compléter l’exposition Enfin le cinéma !, retraçant l’histoire du 7e art et la révolution visuelle qu’elle a engendrée.

Des premiers essais cinématographiques à l’ajout de la couleur en passant par la création du dessin animé, le musée nous propose de pénétrer dans les coulisses d’une industrie en devenir à travers des projections, dessins, peintures et archives en tout genre. Alors que la mise en place de cette expo a déjà inspiré à Orsay une soirée musicale avec l’artiste franco-brésilienne Dom La Nena, le musée joue cette fois-ci la carte du ciné-concert en trois temps.

Des DJ et des écrans

Pour l'événement, c’est la musique électronique qui est mise à l’honneur ! Guests de prestige, Théo Muller, Saycet et Chloé Thévenin relèvent le défi de revisiter des perles du cinéma muet pour un ensemble de performances live en ciné-concert. Pour découvrir le travail de ces magiciens de la musique électronique, direction l'auditorium où platines et écran géant vous attendent à partir de 20h.

Premier à enfoncer son casque, le boss du label Krakzh, Théo Muller, mixera son et image pour réinterpréter les classiques du pionnier du dessin animé Émile Cohl. Puis, ce sera au tour du prodige ​​Saycet de s’emparer des platines pour nous proposer une création inspirée du chef-d’œuvre en noir et blanc Finis Terrae de Jean Epstein (1929). Enfin, la compositrice Chloé viendra clore la soirée. Habituée de l’exercice, elle avait notamment été sollicitée par la Cinémathèque française en 2012 pour réaliser la bande originale, jouée en live, de Blackmail, dernier film muet d’Alfred Hitchcock. Ce 13 janvier, c’est à deux docus que l’ancienne DJ du Pulp s’attaquera en musique : L’Ascension du Mont-Blanc et Le Pérou en chemin de fer. On finira par dire que l'événement est gratuit et qu'il vous faudra seulement réserver en amont. Un beau cadeau de nouvelle année.

Quoi ? Cinélectro avec Saycet, Chloé Thévenin et Théo Muller
Où ? Musée d'Orsay, 1 rue de la Légion-d'Honneur, Paris 7e
Quand ? Jeudi 13 janvier 2022, à partir de 20h
Combien ? Accès gratuit (Réservation préalable obligatoire ici)

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité