Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Un printemps incertain

  • Art, Technique mixte
  • 3 sur 5 étoiles
  1. MAD
    © MAD
  2. MAD
    © MAD
Publicité

Time Out dit

3 sur 5 étoiles

Pour sa réouverture, le Musée des Arts Décoratifs (MAD) invite 40 de ces esprits vifs à exposer le fruit de leur travail en ce temps d’introspection forcé.

Pour qui ? Les nostalgiques du confinement
Voir quoi ? Des pièces de design d’exception

Mars 2020, la France vit un moment historique. Covid oblige, les citoyens sont invités à se barricader chez eux, avec pour seule sortie autorisée une petite heure de courses au monop’ du coin. Loin d’avoir rayé cette année de son calendrier, le MAD célèbre cette parenthèse exceptionnelle à l’occasion de l’expo “Un printemps incertain”, expression empruntée à Virginia Woolf dans son roman The Years (1937). Pour ce faire, le musée invite 40 créateurs issus du design d’objet, graphique ou encore de l’artisanat à nous faire part de leurs réflexions et des projets nés lors de cette période inédite. 

Malin, le MAD exploite au max ce que beaucoup considèrent comme une année de perdue en confrontant ses collections permanentes - qui bénéficient ici d’un accrochage tout beau, tout neuf - aux œuvres contemporaines récemment acquises, toutes chargées d’histoires personnelles, témoignant d’un repli sur soi forcé. Car, plus qu’une occasion de nous montrer sa nouvelle collection, l’expo pose également la question de la création lorsque l’on est privé d’atelier, d’outils ou même d’une simple limite entre vie perso et taf.

En résulte alors des réponses aux problématiques que nous avons tous traversé : comment occuper les gosses en temps de confinement ? Comment prendre soin de sa santé mentale lorsqu’on est privé de divertissement ? Quelle place occupe le design dans ce monde post-pandémique ? Entre alphabet ludique pour les enfants (signé Camille Baudelaire), station de gel hydroalcoolique par Patrick Jouin ou encore construction d’un mini-golf en matériaux recyclés par François Brument, les créateurs ont su faire de ce “printemps incertain” une source d’idées inépuisable. Ça tombe bien parce que ce qui ne devait se limiter qu’à une saison semble s'ancrer dans le temps, et de ce fait, dans notre quotidien. De quoi réfléchir à notre propre créativité lors des possibles futurs moments de confifi…

Plus d'expos ici.

Écrit par
Zoé Kennedy

Infos

Adresse
Prix
Gratuit pour les -26 ans, tarif réduit 10 €, plein tarif 14 €
Heures d'ouverture
Du mardi au dimanche de 11h à 18h. Fermé le lundi.
Publicité
Vous aimerez aussi