Anticlub #4 — Le Turc Mecanique's Magnificent Seven

Clubbing, Rock and indie
Recommandé
5 sur 5 étoiles
Anticlub #4 — Le Turc Mecanique's Magnificent Seven
© Santiago Perez Gallardo

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les événements sont bien confirmés avant de vous y rendre.

Le Turc Mécanique, c’est une certaine idée du punk, qui traverse le pays depuis maintenant sept ans. Déjà sept ans que le roi Charles Crost – également à la tête du festival Qui Embrouille Qui–, rejoint en 2016 par son compère Durebise (à la tête du Turc), pratique la politique de la terre brûlée, avec un catalogue réunissant la crème du punk. Le combo de la mort ? Savants fous de synthés, guitares à se transpercer les tympans avec une perceuse, et adeptes de Virtual DJ.

Et forcément, pour ce passage à l’âge de raison dans son fief de la Station, le Turc a préféré jouer la carte de la famille, en réunissant toutes les plus belles têtes (de turc) du crew. Avec entre autres le krautonique duo Teknomom, Bajram Bili et sa techno à se taper la tête, ou encore l’exotica wave de Balladur, le Turc Mécanique promet d’emmener la Station tout là-haut dans les étoiles. Quant aux patrons, ils ressortiront leurs plus crades habits pour un retour de leur Suprême LTM, ce back to back qui aura cassé tant et tant de fémurs ces dernières années. Pis Oktober Lieber, qui présenteront encore une fois In Human, cet album à l’allure de chef-d’œuvre de l'alliance post-punk et techno. Le genre de groupe à te claquer un sold out sans faire exprès. Allez, le Turc Mécanique, on se donne rendez-vous dans la fosse, histoire d’écluser une bonne pinte d’anniversaire. 

Pour gagner 2X2 places, ça se passe sur leblog@timeout.com avec « Le Turc » en objet.

Par Rémi Morvan

Publié :

Infos

Vous aimerez aussi