Weather Festival / Main Event : Samedi 6 juin

Clubbing
Recommandé
0 J'aime
Epingler
Weather Festival / Main Event : Samedi 6 juin

Même combat pour le samedi, deuxième journée du Main event : voici notre top 1 par saison.  

Jolie scène Printemps, avec des types comme Seuil, Le Loup ou le trio infernal d’RPR Soundsystem, mais c’est Robag Wruhme (moitié des Wighnomy Brothers) qu’il nous tarde de voir. Artisan d’une discographie pleine de ressources, allant du hip-hop/r’n’b sur son excellent "KTB" en featuring avec Delhia, à des productions plus électroniques, de minimale lyrique avec "Pnom Gobal", de deep-house un poil dub sur son EP ‘Donnerkuppel' (sorti chez Kompakt en 2011), ou encore d’electronica mélancolique sur son dernier EP 'Cybekks'.  Le set aux différents visages de Robag promet de belles surprises.

On ne va pas vous cacher que la scène Eté nous a donné du fil à retordre. Parce qu’on aime la chaleur chez Time Out, les notes estivales et joyeuses que peuvent offrir les artistes comme Floorplan (le projet house du technoïde Robert Hood), ou le grand Lil Louis et ses sons chicagoans old school. C’est finalement S3A qui remporte la palme, pour plusieurs raisons. Déjà, il est sur le label Concrete, à qui l’on doit le festival. Ensuite, si on a pu le voir en DJ set un bon nombre de fois à Paris, c’est la première fois que l’artiste se produira en live. Et parlons-en, tiens, de ses productions. S3A est une machine à tubes entêtants, pilier d’une house d’un nouveau genre, celle qui cartonne depuis l’avènement d’MCDE : un concentré de groove, porté par des samples soul, jazz et hip-hop, et qui a ouvert l’appétit à des types comme Max Graef, un autre surdoué du genre. On vous laisse imaginer à quel point son passage sera jouissif.

Scène Automne, on retrouve les Villalobos et autres Kraviz, mais aussi le duo Mark Broom & Baby Ford aka Perbec, et un autre enfant du label Concrete : Ben Vedren. Mais vous connaissez désormais notre amour du groove, et c’est donc sur Mandar – le trio Lazare Hoche, Malin Génie et S.A.M – qu’on foncera danser. Les basses profondes et chaudes de leurs morceaux en feront voyager plus d’un. 

Du lourd pour la scène Hiver, avec de très grands noms de la scène berlinoise, comme Marcel Dettmann, ou Chris Liebing en duo avec Speedy J sous l’alias Collabs 3000, ou encore nos fiertés françaises comme Adventice (DJ Deep & Roman Poncet) et François X. Mais on va encourager ici Behzad & Amarou, princes de la techno qui viennent de créer leur label éponyme avec Daxyl en première entrée. On ne sait pas quelle mouche les a piqués ces deux-là, mais c'est la folie à chaque fois qu’on les voit.

On finira par la très intéressante scène Modular, qui est un peu comme le cochon finalement : tout y est bon. Cinq lives expérimentaux, de techno composée à l’aide de synthés modulaires. Tout de même, on avouera une petite préférence pour la noirceur enthousiasmante d’In Aeternam Vale. Bonne claque n°2 !

Voir le Jeudi
Voir le Vendredi
Voir le Dossier Complet

Par Lorraine Grangette

Publié :

LiveReviews|0
2 people listening