0 J'aime
Epingler

Guide de l'été : les meilleurs festivals de musique en France

Notre sélection des meilleurs festivals de musique en dehors de Paris pour l'été 2016

© Flora Fettah

L'été à Paris, c'est plutôt sympa. L'offre en festivals est gigantesque, de nouveaux lieux ouvrent leurs portes et, miracle, il n'y a pour une fois pas grand monde pour vous empêcher d'en profiter. Néanmoins, il se passe également de bien belles choses une fois passé le périph. Parce que plage et farniente ne riment pas uniquement avec mots-croisés et compilation 'Hit Machine 1998', nous avons sélectionné pour vous le prouver les événements musicaux français les plus dynamiques dans l'ordre chronologique, afin de profiter de vos week-ends sans avoir à renier votre vie culturelle. 

Nuits Sonores

Dates : Du 4 au 8 mai
Genre : Electro, techno, rock
Lieu : Lyon
Têtes d'affiche : Moderat, Bambounou, Pantha Du Prince feat. The Triad, Unforeseen Alliance, Peaches, Palma Violets, DJ Harvey, Dixon, RØDHÅD...
Tarifs :
Pass 3 jours : 94 €
Pass 1 jour : 37 €
Qui y va :
Amateurs d'électronique et de charcuterie lyonnaise, les Nuits Sonores sont faites pour vous. En plus de lancer la saison des festivals estivaux, ce rendez-vous incontournable pour les Paul Bocuse du son deep propose une programmation aussi pointue que les couteaux du chef étoilé. Outre vous et vos potes de la région, le festival grouille de jeunes Européens avides de découvrir Lyon, de Français avides de découvrir Lyon et de Lyonnais avides de découvrir Lyon et James Holden. Aligner les bons groupes comme les bouchons lyonnais a malheureusement un prix. Pour votre valise, doublez donc bien vos chemises à motifs. Une S et une L, à porter dans cet ordre. 

En savoir plus

Art Rock

Dates : Du 13 au 15 mai
Genre : Pop, rock, folk, hip-hop
Lieu : Saint-Brieuc
Têtes d'affiche : The Roots, Shepard Fairey, Odezenne, les Caribbean Dandee, The Shoes, Balthazar, Louise Attaque...
Tarifs : 
Pass 3 jours : 80,50 €
Qui y va ? 
Les Bretons et le reste du monde. Depuis plus de trente ans Art Rock réveille les Côtes d'Armor avec un festival protéïforme qui mêle sans complexe art, musique, théâtre et spectacles de rue. Une messe que les Briochins de tout âge et de tout type ne manqueraient pour rien au monde (on avoue, on trouvait ça rigolo d'appeler les habitants de Saint-Brieuc par leur nom). Bref, chaque année, la ville est prise d'assaut par tout un tas de pèlerins qui rentrent au pays. Des amateurs de rock mais pas que, puisque la programmation s'ouvre aussi à l'électro et au hip-hop. Des concerts que l'on peut écouter tranquillement (ou pas) en dégustant les créations étoilées (à emporter) élaborées par les cuisiniers de Rock'N Toques (de 3 € à 15 €).

En savoir plus

Hors Bord

Dates : Du 20 au 22 mai
Genre : House, techno, disco
Lieu : Bordeaux
Têtes d’affiche : Pantha du Prince & The Triad (leur nouveau projet), Session Victim, WhoMadeWho, Mad Rey, Leon Vynehall, Jeremy Undeground, Legowelt, Paradis, Sacha Mambo...
Tarifs :
Pass dimanche 20 €, Pass samedi 30 €. Vendredi : accès libre. Pass 2 jours (samedi/dimanche) : 30/37/45 €
Qui y va ?
Bordeaux a enfin son propre festival électro et c’est au cœur des bassins à Flot qu’elle a pris ses quartiers. Pour sa première édition, le festival piloté par l’association Trafic, Amical Music Production et l’BOAT accueille une programmation orientée musiques électroniques au sens large (du disco à la techno). Cerclés par les eaux et les bunkers, les bateaux et les caves underground, vous voilà pris dans le tourbillon du Hors Bord dont la scénographie allie décor urbain et paysage végétal. Un cadre postindustriel qui vous ferait presque oublier que non, non, vous n’êtes pas dans le vieux Berlin des années 1990. Avec 10 000 festivaliers qui ont répondu présents cette année, l’événement bordelais promet d’être l’un des festoches électro les plus attendus des années à venir. 

En savoir plus

Yeah

Dates : Du 3 au 5 juin
Genre : Pop, rock, électronique
Lieu : Lourmarin 
Têtes d'affiche : Flavien Berger, Gilles Peterson, Chassol, Fat White Family, Etienne Jaumet, Laurent Garnier…
Tarifs :
Pass 3 jours : 65 €
Pass 1 jour : 25 €
Qui y va ? 
Laurent Garnier est amoureux des bonnes choses de la vie. Le pinard, le frometon, les copains, la pétanque et la musique. C'est pour cette raison qu'il a tout de suite accepté d'aider deux petits jeunes pleins d'ambition pour monter le Yeah, dans le merveilleux village de Lourmarin près d'Aix en Provence. Depuis quatre ans, ce petit bout de paradis ne fait pas chanter que les cigales puisqu'il réunit une flopée d'artistes de différents univers musicaux pendant trois jours. On rigole, on tire, on pointe, on participe à un concours d'Air DJ, et surtout on danse au milieu des gosses dans une ambiance à la coule. Et on finit par un set de Lolo, et ça, ça fait plaisir.

En savoir plus

Vicious Soul

Dates : Du 9 au 11 juin
Genre : Garage
Lieu : Bordeaux
Têtes d'affiche : Kid Congo and the Pink Monkey Birds, J.C. Satan, The KVB, Tomorrows Tulips, Tall Juan, Komplikations, Violence Conjugale, The Suzards…
Tarifs :
Pass 2 jours : 20,50 €
Pass 1 jour : vendredi 10 juin : 10,50 € / samedi 11 juin : 12,50 €
Qui y va ? 
Avec sa programmation plutôt orientée garage, le Vicious Soul ramène une foule à la pilosité faciale irréprochable. Rouflaquettes, moustaches, favoris et personnes imberbes étant plus que bienvenus, nous vous conseillons d'opter pour la gomina plutôt que la crème solaire si votre valise ne vous permet pas de prendre les deux. Prévoyez également un peu de place car vous pourrez chiner quelques vinyles en vous contentant d'un simple t-shirt In The Red, XVIII Records ou Burger Records à porter trois jours de suite. Evitez en revanche tout ce qui touche aux Beatles, ça peut être mal vu.

En savoir plus

Monticule

Dates : Du 23 au 26 juin
Genre : Electronique
Lieu : Domaine de Gayfié (Saint-Jean-de-Laur)
Têtes d'affiche : Ben UFO, Konstantin Sibold, Helena Hauff, Lauer, Gilb'r...
Tarifs : 
Pass 4 jours : 165 €
Qui y va ?
Deuxième édition pour le Monticule, petit festival allemand installé à Saint-Jean-de-Laur de l'autre côté du Rhin. Un trou paumé donc, et avec une capacité toute riquiqui de six cents personnes. A l'initiative de sept potes allemands, ce festival a choisi la campagne de l'ouest de la France pour son charme naturel. Ils auraient trouvé le lieu idéal, le très agréable Domaine de Gayfié au milieu des bosquets, avec piscine, emplacement pour caler sa tente et se faire des gros barbecues, et pas mal de place pour danser dans l'herbe devant les installations en bois. On n'oublie pas son spray anti-moustiques, son chapeau de paille et ses chipolatas. 

En savoir plus

Siestes Electroniques

Dates : Du 22 au 26 juin
Genre : Electronique
Lieu :  Toulouse
Têtes d'affiche : À venir...
Tarifs :
Entrée libre
Qui y va ?
Les Siestes Electroniques, en version originale, n'attirent pas tout à fait la même population que son édition parisienne. Ainsi, la sélection de groupes ultra pointue n'empêchera pas tout le monde de finir dans un rade aux alentours, voire pire, chez Tonton, célèbre bar toulousain de la place Saint-Pierre connu pour son ambiance rugby/pastis. Les siestes sont l'occasion pour tous les teufeurs des alentours de passer faire un tour sur Toulouse et de rencontrer les amoureux de musique descendus dans la Ville rose pour l'un des tout meilleurs événements musicaux de France. Pour vous fondre dans la masse, pensez donc plutôt à louer une camionnette plutôt qu'une chambre d'hôtel. Au pire, les berges de la Garonne sont également très accueillantes.

En savoir plus

Astropolis

Dates : Du 1 au 3 juillet
Genre : Electronique
Lieu : Brest
Têtes d'affiche : Paula Temple, Alex Smoke, Mad Rey, Agoria, Manu le Malin, Ophidian, Space Dimension...
Tarifs :
Pass 3 jours : 65 €
Pass 2 jours : 55  €
Pass 1 jour : De 10 à 37 €
Qui y va ?
Premier festival en pays breton de la saison, l'Astropolis propose de danser sous le crachin local dans des endroits aussi incroyables que la cour du manoir de Keroual, flamboyant édifice de la Renaissance et de la Bretagne prospère. Prospère également sera la programmation de la 21e édition de l'événement, qui mêlera jeunes pousses françaises et anglaises aux pères fondateurs de la house et de la techno. Autre bon point, l'espace chill out dédié aux musiques ambient expérimentales, scénographié par le collectif d'artistes les Œils qui illuminait déjà le château et qui se voit proposer un espace de jeux encore plus grand pour profiter des journées d'été brestoises. De quoi se reposer en musique avant de partir danser toute la nuit en K-Way.

En savoir plus

Worldwide

Dates : Du 4 au 10 juillet
Genre : Electronique, techno
Lieu : Sète
Têtes d'affiche : Anderson .Paak, Ge-ology, Kamasi Washington, Mbongwana Star, Roni Size, Sons of Kemet, Motor City Drum Ensemble... 
Tarifs :
Pass 1 jour : 40  €
Qui y va ?
Organisé par Gilles Peterson, le festival Worldwide attire, vous vous en douterez, les très nombreux fans du génial DJ franco-suisse et de ses quelques labels. Ceux-ci étant majoritairement anglais et anglophones, le festival ressemble à un gigantesque Springbreak sur la rade de Sète, où l'on expose volontiers ses coups de soleil en dansant sur Floating Points. Les Français gagneraient pourtant à venir découvrir eux aussi « l'île singulière » et à danser sur ses magnifiques fronts de mer, d'autant plus que le festival investit ses lieux d'art comme le superbe théâtre de la Mer. Maintenant que la moustache est revenue à la mode, il serait dommage de ne pas l'exposer dans la ville natale de Georges Brassens et Paul Valery.

En savoir plus

La Ferme Electrique

Dates : Du 8 au 9 juillet
Genre : Rock
Lieu : Tournan-en-Brie
Têtes d'affiche : Heimat, Rraouhhh, Chocolat Billy, Attila Krang, The Madcaps, Less Win, Massicot... 
Tarifs :
Pass 2 jours : 28 €
Qui y va?

S'il est bien un festival où le public n'est pas traité comme du bétail, c'est bien à la Ferme Electrique. Installé sur le plateau de Tournan-en-Brie, le festival joue la carte du DIY, de l'implication, en proposant aux musiciens, artistes et techniciens de participer à la création d'un décor uniquement constitué d'objets de récupération. Il en va bien sûr de même pour les participants qui se voient proposer en plus des concerts éclectiques, des installations, des performances, des expériences sonores participatives. Le genre de festival où l'on débarque sur un coup de tête (il se situe à quelque vingt-cinq minutes de train seulement de Paris) sans une affaire de rechange et que l'on fréquente ensuite assidument.

En savoir plus

Pete The Monkey

Dates : Du 14 au 16 juillet
Genre : Electronique, pop
Lieu : Saint-Aubin-sur-Mer (76)
Têtes d'affiche Flavien Berger, François & The Atlas Mountains, Le Camion Bazar, Oklou, Nicola Cruz...
Tarifs :
Pass 3 jours : 69 €
Pass 1 jour : De 15 à 30 €
Qui y va ?
Le Pete The Monkey ne cherche pas à singer qui ou quoi que ce soit. Ses organisateurs ont voulu créer un événement singulier, un week-end de fête en bord de mer auquel participent environ mille personnes, doublé d’un projet charitable centré sur la frimousse du singe capucin Pete, une partie des bénéfices étant reversée à la réserve d’où provient le primate bolivien. La programmation, elle aussi, est unique, faite de DJ sets dépaysants et de jeunes artistes pointus comme Bagarre, OK Lou ou Rendez-vous. Pas le genre d’ambiance où l’on vient se chercher les poux dans la tête donc, mais plutôt celle où toutes les singeries sont possibles. Attention à bien se tenir. Vous n'êtes pas des animaux.

En savoir plus

Midi Festival

Dates : Du 22 au 24 juillet
Genre : Pop, rock
Lieu : Hyères 
Têtes d'affiche : Requin Chagrin, Lionlimb, Pumarosa, Paradis, Sweat, Lauren Auder, Malcolm, Mawimbi...
Tarifs :
Pass 2 jours : de 65 à 70 €
Pass 1 jour : de 25 à 28 €
Qui y va ? 
Pas besoin de chercher du côté de quatorze heures pour trouver quelle population va au Midi. Alpha et oméga de l'indie en France, le festival accueille tous les amateurs des groupes à voir avant qu'ils n'explosent, à commencer par Paris. Si vous avez l'habitude d'arpenter le Motel, le Trabendo et le Pop In, il se pourrait que vous n'ayez pas l'impression d'être en vacances du côté de la Villa Noailles. Heureusement, les 35° annoncés chaque année et l'incroyable horizon bleu azur devraient suffire à vous rappeler que votre quotidien est malheureusement loin, très loin de cette ville d'Hyères-les-Palmiers dans laquelle on aimerait déambuler tout le temps.

En savoir plus

Hello Birds

Dates : Du 8 au 10 juillet
Genre : Electronique, pop
Lieu : Etretat
Têtes d'affiche : L’Impératrice, Kazy Lambist, Ariel Ariel, Ménage A Trois, Arthur King, Pain Surprises, Qlima Crew, Mostla From La Souterraine...
Tarifs :
Entrée libre
Qui y va ?

A
vec ses casinos et ses festivals du film asiatique, russe et américain, la Normandie s'est taillé une belle réputation auprès des cinéphiles et du grand public. Du côté de la musique en revanche, seuls les plus pointus connaissent le bijou nommé Hello Birds qui se cache dans l'embrun des hautes falaises normandes. Entièrement gratuit, ce festival situé au pied de la falaise d'Etretat n'a pas laissé indifférent à l'occasion de sa première édition longue d'un soir en 2012, au point de proposer désormais deux jours de programmation depuis l'an dernier. Il va falloir fouiller dans son répertoire pour trouver qui possède la maison de vacances libre en juillet que vous pourrez occuper en toute tranquillité. Misez d'abord sur la famille, sinon jouez-la comme Julien Lucas dans le film 'Le Naufragé' qui finit chez l'habitant. A vos risques et périls.

En savoir plus

Jazz des Cinq Continents

Dates : Du 20 au 29 juillet
Genre : Jazz
Lieu : Marseille
Têtes d'affiche : Ibrahim Maalouf, Jan Garbarek featuring Trilok Gurtu, Jamie Cullum, Ilhan Ersahin's Istanbul Sessions, Didier Lockwood quartet avec A. Farao, A. Ceccarelli et D. Hall... 
Tarifs :
Pass : 21 et juillet : 35 €. 25, 28 et 29 juillet : 43 €. 26 et 27 juillet : 38 €.
Qui y va ?
Marseille, ville jazz ? Même si la cité phocéenne n'est que rarement citée dans les atlas du genre, le festival Jazz des Cinq Continents permet depuis 2000 de faire vivre la ville au son des trompettes et lignes basses des plus grands artistes du genre, et ce dans les superbes jardins du Palais Longchamp. La soirée d'ouverture, elle, aura lieu sur la grande esplanade faisant face au MuCEM. 

En savoir plus

Biches

Dates : 29 et 30 juillet
Genre : Pop, rock alternatif, indie
Lieu : Cisai Saint-Aubin, Normandie
Têtes d’affiche : Little Bob Blues Bastards, The Pirouettes, Perez, Juniore, Rendez-vous, Ariel Ariel, Agapes, Les Chansons de ma tante, Beach Youth
Tarifs :
Pass 1 jour 25 €, Pass 2 jours 40 €
Qui y va ?
A l’initiative d’un groupe de potes normands et parisiens, les Biches entendent convoquer le charme californien dans leur vaste garden party où animaux, transats et spécialités locales cohabitent. Si le jour, les guitares rock font résonner leur son distordu au milieu du vaste champ, une fois la nuit tombée, la musique s’électrise et dévoile une prog’ aussi bien locale qu’internationale. Et il n’y a pas que le son qui se veut made in Orne, la cuisine et le coin buvette sont eux aussi alimentés par les producteurs du secteur. Au menu : « bière locale, cidre normand et des food trucks de la région », histoire de vous redonner (ou pas) des forces, après une partie de biche volley.

En savoir plus

Cabourg, Mon Amour

Dates : Du 29 au 31 juillet
Genre : Pop, rock, folk, électro, soul
Lieu : Cabourg
Têtes d'affiche : Jaguar Ma, Hinds, Flavien Berger, Tom Trago, Bonnie Banane, Leon Vynehall, Paradis...
Tarifs : 
Pass 3 jours : 65 €
Pass 1 jour : 30 €
Qui y va ?
La Normandie a la cote ! Et qu'est-ce qu'on l'aime cette côte normande. On aime Cabourg surtout, cette charmante station balnéaire qui attire les amoureux de plage, de calvados et, depuis 2012, de musique ! La ville a depuis son petit festival trop mignon, qui mêle gros DJ et petits groupes français. Ca vient de chez nous, (rien d'étonnant, c'est l'agence Super! qui se cache derrière), ça sent bon l'iode et les bottes en caoutchouc.

En savoir plus

Binic

Dates : Du 29 juillet au 31 juillet. 
Genre : Blues
Lieu : Binic
Têtes d'affiche : Buck, The Shivas, Chouette, Gravel Route, Hits, Chicken Diamond, The Madcaps, Hits... 
Tarifs : Entrée Libre
Qui y va ?
La Bretagne serait-elle le bayou français ? Géographiquement, on en doute un peu, la Camargue remplissant plus volontiers le rôle de grande étendue aqueuse où l'on ne sait pas trop ce qui se passe, ce qui donne tout son charme à la Louisiane par exemple. Du côté des festivals, en revanche, Binic a de quoi convaincre le plus cartésien des topographes. Majoritairement constitué de one-man bands à barbe et de groupes de rock à guitare « qui tachent », le festival côtier attire dans la petite ville de Binic toute une population désireuse de vivre une aventure musicale dans le plus grand des marécages américains. Un festival estampillé chemise à carreaux, casquette de truckers et tabac à chiquer.

En savoir plus

Jazz en Baie

Dates : Du 5 au 15 août
Genre : Jazz
Lieu : Baie du Mont-Saint-Michel
Têtes d'affiche : Kyle Eastwood, Dianne Reeves, Erik Truffaz, Lucky Peterson, Toni Green & Malted Milk...
Tarifs : 
Pass 1 jour : Entre 26 et 35 €
Qui y va ?
Au Mont-Saint-Michel, les galettes ne sont pas faites que de beurre. Pendant le festival Jazz en Baie, elles se changent en vinyles tandis que les groupes de jazz affluent tels les touristes en haute saison, attirés par la très jolie scène montée à même la baie comme le nom du festival l'indique fort intelligemment. Enfin un festival où l'on ne croise pas que des Parisiens.

En savoir plus

Visions

Dates : Du 5 au 7 août
Genre : Rock, électronique
Lieu : Fort de Bertheaume (Brest)
Têtes d'affiche : Black Devil Disco Club, Dale Cooper Quartet and the Dictaphones, Dopplereffekt, 
Itoladisco...
Tarifs :
Pass 3 jours : 58 €
Pass 1 jour : De 22 à 24 €
Qui y va ? 
Les gens qui ont du goût. Et aussi une voiture, un GPS et un maillot de bain (et qui accessoirement ne craignent pas trop l'eau froide). Vous connaissez Plougonvelin ? Non ? Le fort de Bertheaume ? Pas plus ? On vous explique : le festival Visions, pour sa quatrième édition, a posé ses valises près de Brest, au-dessus de la Pointe du Raz, sur un nouveau site qui est à couper le souffle. Imaginez plutôt, le premier week-end d'août, vous pourriez vous dégourdir les pieds sur la plage, poser votre tente au camping gratuit du festival, écouter des groupes pointus programmés exclusivement dans ce petit coin de paradis, en ne dégustant que des bons produits locaux : Le paradis ? Pas loin. Un festival à une seule scène, une orga qui se prend pas le chou et des groupes que vous ne verrez nulle part ailleurs, nous on dit que le voyage en vaut vraiment la peine.

En savoir plus

La Route du Rock

Dates : Du 11 au 14 août
Genre : Pop, rock, folk, électronique
Lieu : Saint-Malo
Têtes d'affiche : Belle and Sebastian, La Femme, Tindersticks, Battles, Lush, Suuns, Sleaford Mods, Kevin Morby...
Tarifs :
Pass 3 jours : 88 €
Pass 1 jour : De 15 à 41,50 €
Qui y va ?
Festival pluvieux, festival heureux. C'est certainement la raison pour laquelle la France entière se rue du côté de Saint-Malo chaque 15 août armée de bottes en caoutchouc, de parapluies multicolores et du traditionnel ciré jaune marin. Car la Route du Rock ressemble bien souvent à un gigantesque bain de boue façon festival anglais, où l'on vient écouter les meilleurs groupes à guitare du moment ainsi que les meilleurs DJ passé minuit. Nos amis britanniques ne s'y sont d'ailleurs pas trompés, eux qui débarquent chaque année par ferries entiers en provenance de Plymouth, Portsmouth et Guernesey pour participer à cet équivalent breton de la Holi, la gadoue remplaçant les pigments de couleur. Pas sûr que le concept s'exporte aussi bien.

En savoir plus

Château Perché

Dates : Du 13 au 15 août
Genre : Deep house, techno, trance
Lieu : Ravel, Auvergne
Têtes d’affiche :
Horkulak, Mr Nö, Teki Latex, Jack de Marseille, Dada Disco, Roberto Savaggio, Agnès Aokky, Röpe, Pierre Paris
Tarifs :   
Pass deux jours 45 €, Pass 3 jours 77 € 
Qui y va ?
Le Château Perché Festival s’adresse à tous les perchés et perchées, amateurs de bonne musique qui tabasse. De la deep house à la techno en passant par la trance, le projet musical auvergnat propose le meilleur de l’underground berlinois et de la scène internationale. Le genre à vous faire bugger au milieu d’une rave surréaliste de plusieurs jours non stop. L’événement hybride investit cette année le domaine Ravel, à trente minutes de Clermont-Ferrand. Entre ses murs, laissez la magie du lieu vous envahir. Méditation, body painting, street art, le festival pluridisciplinaire promet une expérience hors du commun. Littéralement. Mots de passe : Liberté, Instinct, Kif.

En savoir plus

Jazz au Phare

Dates : Du 15 au 18 août
Genre : Jazz
Lieu : Ile de Ré
Têtes d'affiches : Stanley Clarke, Terez Montcalm, Lisa Simone, Richard Galliano, Didier Lockwood, Philip Catherine, Michel Legrand... 
Tarifs :
Pass 4 jours : 135 €
Pass 3 jours : de 97 à 99 €
Pass 1 jour : De 36 à 43 €
Qui y va ?

Après les Cinq Continents et la Baie du Mont-Saint-Michel, le jazz continue à s'inviter sur le littoral français et squatte ce coup-ci le phare des Baleines. C'est au pied de ce monument du XIXe siècle que les concerts de Richard Galliano et Stanley Clarke auront lieu, en plein mois d'août sur la pointe ouest de l'île de Ré. Un cadre plutôt plaisant qui permettra aux amateurs de la note bleue de s'en donner à cœur joie sur l'île Blanche, autour d'une programmation qui sent bon les espadrilles et le pull noué des épaules pour ne pas prendre froid quand la nuit tombe et le vent se lève. 

En savoir plus

Baleapop

Dates : Du 24 au 28 août
Genre : Pop, rock, folk, électronique
Lieu : Saint Jean-de-Luz
Têtes d'affiche : Suuns, Chassol, Jan Schulte, DollKraut, The Pilotwings, Sheitan Brothers...
Tarifs :
Pass 4 jours : 45,92 €
Qui y va ?
Prenez la Route du Rock, ajoutez du soleil, la plage (la vraie), le soleil et les coups qu'il inflige sur l'épiderme. Voilà, vous savez à quoi ressemble le Baleapop, exact opposé du festival malouin en terme d'indice UV. On descend sur Saint-Jean-de-Luz au début du mois d'août pour l'approche défricheuse avec des groupes en devenir et parfois locaux, et pour le côté grande colonie de vacances indé. Tout à fait le genre d'événements où l'on ne s'étonne plus de voir déambuler des festivaliers une bouée de canard autour de la taille. En plus de venir secourir une vision qualitative de la musique, le Baleapop s'attache également à contribuer au développement culturel basque. Le festival aura d'ailleurs majoritairement lieu au parc Ducontenia, dans le centre-ville historique et en bord de mer. Le Baleapop, c'est l'amour à la plage.

En savoir plus

Heart of Glass, Heart of Gold

Dates : Du 9 au 11 septembre
Genre : Indie, rock, électro
Lieu : Saint-Amans-des-Côts
Têtes d’affiche : Teenage Fanclub, Clara Clara, Dollkraut, Usé, Sacha Mambo, Black Devil Disco Club, Awesome Tapes from Africa, Lonely Dear
Tarifs : Entre 119 et 149 €, pass + logement
Qui y va ?
Tous les amateurs de musique indé qui souhaitent se réunir dans un cadre intimiste, vacancier et idyllique, au cœur de l’Aveyron. Avec une prog’ hyper pointue et très éclectique, allant du groupe culte Teenage Fanclub aux sets de musique russe des années 1980, 90 et 2000 de DJ Vlad Parshin (le chanteur de Motorama) en passant par la samba électronique du duo Ninos du Brasil, la sélection du Hog Hog a de quoi attirer les plus gros teufeurs de France. Ici, pas de chichi, les festivaliers et les artistes sont logés à la même enseigne (c’est-à-dire dans de confortables bungalows). On fait des batailles d’eau dans une grande piscine, on se tue les cordes vocales au karaoké et on fraternise autour de tournois sportifs, voilà comment ça se passe au Heart of Glass, Heart of Gold.

En savoir plus

Levitation

Dates : 16 et 17 septembre
Genre : Psyché, garage, rock
Lieu : Angers
Têtes d’affiche : Thee Oh Sees, La Femme, The Liminanas, Zombie Zombie, Rats on Rafts, Silver Apples, Follakzoid, Golden Dawn Arkestra, The Underground Youth
Tarifs :
Pass 2 jours : 50 €, Pass 1 jour : 30 €
Qui y va :
Le public local, les fans de psyché mais aussi les petits curieux, tentés par l’expérience. Déclinaison de son pendant américain, l’Austin Psych Fest basé à Austin, Levitation propose cette année une programmation encore plus variée où les musiques psychédéliques seront bien sûr au rendez-vous, mais pas que. Pour sa quatrième édition, de grosses pointures de la scène garage, rock et pop indé sont attendues. On pense notamment à Thee Oh Sees, The Liminanas ou encore La Femme. Outre un line-up plus diversifié, cette année, Levitation change également de cadre. Exit le Chabada, c’est au Théâtre du Quai, dans le cœur d’Angers, que l’événement aura lieu, une occasion de planer au milieu d’une architecture atypique. Enfin, tout comme l’année dernière, l’Austin Week – série d’animations typiquement texanes – vous plongera dans l’antre de la culture rock américaine. 

En savoir plus

Roscella Bay

Dates : Du 23 au 25 septembre
Genre : House, disco, funk
Lieu : La Rochelle
Têtes d'affiche : Marcellus Pittman, Jacques, Yussef Kamaal Trio, Bambounou, Cotonete, FunkinEven, Agar Agar...
Tarifs : 
Pass 2 jours (+ invitation) : 27 à 35 €
Qui y va :
Ceux qui souhaitent prolonger l’été n’ont qu’à partir fin septembre au Roscella Bay. Au vieux port de La Rochelle, le jeune festival tient le pari depuis l’an dernier de ramener une ribambelle d’artistes rentrant dans la case « electronic & black music ». De la house from Chicago, de la funk et du disco, des petits groupes français et des grosses têtes internationales. Si en plus on peut profiter du set de Marcellus Pittman ou du live de Yussef Kamaal Trio en plein air après une razzia sur des huîtres, banco.  

En savoir plus

Et aussi...

Commentaires

4 comments
Houssine B
Houssine B

Très belle sélection. J'attends impatiemment le Midi festival, je n'ai jamais été déçu :)

EmixamTobas
EmixamTobas

Une bien belle sélection !

Les nuits sonores c'est chaque année encore plus mémorable que l'année précédente dans cette belle ville des lumières.

Je vais tester Pete the Monkey cette année, ça a l'air bien chill !

Cosmic P
Cosmic P

Pas foutus d'écrire un article sans ressortir les clichés de merde sur la Bretagne en été. Pluie, eau froide... etc

Restez enterrés dans le metro. Ca protège pas de la connerie mais au moins vous ne risquez pas d'entrer en contact avec la nature !

Houssine B
Houssine B

@Cosmic P pour être allé chaque année en Bretagne je confirme qu'il pleut (souvent), que l'eau est froide. Pas besoin d'être agressif Cosmic P, y'a pire dans la vie.