Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleurs festivals de musique à faire cet été à Paris
Macki Festival
© Macki Festival

Les meilleurs festivals de musique à faire cet été à Paris

Voici venu le monde d’après ! Et en termes de festival, cette édition été 2021 s’annonce déjà comme un grand cru. Un cru d’excellence même. En bref, c’est le retour de la bamboche !

Par Rémi Morvan, Camille Laurens et Houssine Bouchama
Advertising

Finis les platines qui prennent la poussière et les pistes de danse qui se languissent. Après des mois d’un mutisme inquiétant, les enceintes reprennent vie et les projets de teuf poussent plus vite que des champi’ à Woodstock. Ça tombe bien : qui dit été dit festoch à gogo. Et sur la route des festivals, Bison Futé annonce une autoroute du kif jusqu’à septembre (au moins) ! Dans ce dossier – qui évoluera en fonction des annonces –, vous trouverez beaucoup de musique électronique mais aussi du rock, du jazz et plein de good vibes… De quoi raver !

Les meilleurs festivals de musique à Paris

Sonic Protest
Sonic Protest
© Sonic Protest

1. Sonic Protest

Le Sonic Protest est de passage à l'heure d'été. Mais que les habitués du festival se rassurent, ce décalage calendaire ne sera en aucun cas synonyme de changement de style et d'emmerdante reprise de Smeels Like Teen Spirit à la guitare sèche sur la plage. Non, pour sa 17e édition qui se déroulera du 24 juin au 11 juillet dans une bonne dizaine de lieux toutes configurations comprises, le Sonic Protest va encore jouer le précepteur des bientôt sourds et curieux entendants.

Pendant trois semaines, le Sonic Protest proposera d'explorer les sons, les expériences scéniques et les étranges limbes de la création musicale. Pour l'ouverture, le théâtre de Vanves accueillera une affiche réunissant Richard Pinhas, incontournable nom du space rock à la française, et son fils Duncan pour leur toute première date en France. Et de l'autre côté du calendrier, le Sonic Protest débarquera à la Station pour une clôture commune avec le Garage MU festival où se croiseront les Lillois chercheurs de noise Fleuves Noirs ou l'hypnotique orchestre décadent belge Why the Eye.

Pour les gens qui veulent de la tête d'affiche, le 104 accueillera la drone machine humaine Stephen O'Malley. Le fondateur du groupe Sunn O))) y présentera Les Sphères (Ses effronder), sa dernière création autour du dhrupad, une musique classique indienne avec "juste" une guitare et pas mal d'amplis. Encore une belle soirée en perspective pour les producteurs de boules quiès. R.M.

Du 24 juin au 11 juillet. Plus d'infos.

Douve Blanche
Douve Blanche
© Douve Blanche

2. La Douve Blanche Festival

Si réunir deux passions sur trois jours (la gastronomie et la musique), dans les douves du château d'Egreville (à quelques enjambées de Paris, bon avec un peu de Tram quand même) sonne comme un rêve, pincez-vous : c’est bien réel ! Depuis sept ans, c’est le pari que s’est lancée cette joyeuse bande qui mitonne ce festival avec une véritable trame narrative : de un, grâce à une scénographie qui s’adapte au rythme du soleil. De deux, grâce au festin de chef.fes : un 4 mains le soir avec Thomas Coupeau & Thomas Assioma aux commandes ; et un 8 mains le midi réunissant notamment Amandine Sepulcre Huang (lire son portrait ici), Chia-Yin Yeh, Marion May et Claire LBD. Le pitch : "créer une carte avec les chef·fe·s qu'on invite, réfléchir ensemble à ce qui pourrait être parfait pour cette édition" explique Antonin Girard, à la fois directeur artistique et culinaire, qui vient d’ouvrir Pantobaguette dans le 18e. Un festival qui régale ses invités au rythme des concerts en contrebas avec des artistes expérimentaux tels que Quinze Quinze, électro et hip-hop avec Andy 4000 ou heavy rock avec Slift. Petite surprise, cette année, une scène culinaire s’invite (de type Omnivore !) au festival : les chefs, producteurs interviendront devant le public avec en must... un cochon à la broche ! Mais chut, c'est encore secret... A vos commandes, prêt ? C.L.

2, 3 et 4 juillet. La Douve Blanche, Égreville 77620
Plus d'infos.

Advertising
La Station
La Station
© Gaëlle Mathieu

3. Station — Birthday Party 5

La saison est au supportérisme. Alors, à la manière des plus fervents ultras, on va parler des 5 ans de la Station, avec tout plein de « on » emplis de fierté. Une Station, mise en branle par le Collectif MU, qui rappelons-le, devait durer six mois. Puis on a eu droit à un été supplémentaire, à des espaces intérieurs en plus et une rallonge de plusieurs années. Dernière pirouette en date, entre deux confinements, au moment où la vie culturelle à Paris était aussi vive qu'un paresseux sous kétamine, on a vu s'ouvrir Station Nord, nouvel espace de 5 000 mètres carrés, juste en face de la maison mère. Mais bien au-delà d'une expansion terrestre qui l'amènera peut-être un jour chez sa cousine spatiale, la Station est surtout depuis cinq ans LE plus essentiel des lieux parisiens d'expression pour tous les énergumènes de la création musicale, tous genres et fuseaux horaires confondus.

Tout ça pour dire que la Station fête ses 5 ans le samedi 3 juillet, qu'on sera dans le virage nord - debout ! - et qu'on espère bien vous y voir. Pour la composition d'équipe qui assurera l'interlude musical, on y retrouvera les deux chiffonniers de BRACCO, passés maître dans l'art de mettre d'énormes coups de tête avec leur post-punk bien crade mi-fermeture d'usine à Manchester dans les années 1980, mi-fin d'after techno sous le périph' en 2089. Mais aussi les deux zozos de Front de Cadeaux, dont les languissants sets imaginés à base de 45 tours joués au ralenti sont une sacrée expérience à vivre. Également sur la feuille de match : Zaltan, chef de la tribu Antinote, KCIDY, l'échappée synthpop de Pauline Le Caignec du groupe Tôle Froide ou le très libre projet électronique Jazzoux. Clairement, on va découvrir des choses et même s'interroger sur le sens de la vie devant de singuliers concerts, c'est ce qui fait le propre de la Station, qu'on y va depuis cinq ans et qu'on y retournera encore et encore. On compte sur vous ? R.M.

Du 3 au 4 juillet.  29 Avenue de la Porte d'Aubervilliers, 75018 Paris.
Plus d'infos.

Days off
Days off
© Days off

4. Days off

Yseult, icône de l’année 2021 avec sa voix organique et ses shows polis, Para One et son nouveau concept intitulé SPECTRE, la chanteuse néo-soul Lianne La Havas ou encore l’Orchestre de Paris, qui accompagne les pianistes Katia et Marielle Labèque… Il n’y a pas à dire, la Philharmonie de Paris prépare un juillet très “Everybody dance, houhouhou” (vous avez le réf ?). En plein 19e, les mélomanes pourront profiter de mélanges sonores et d’univers éclectiques avec des grands écarts dignes de gymnastes olympiques. Reste plus qu’à piocher là-dedans. C.L.

4 au 13 Juillet 
221, avenue Jean-Jaurès- 75019 Paris
Plus d'infos.

Advertising
La Station
La Station
© La Station

5. Garage MU Festival

C'est la grande kermesse annuelle du collectif MU, les affreux.ses jojos derrière le Garage du même nom, et de la Station - Gare des Mines, hémisphère nord et sud. Mis à mal l'an dernier, le Garage Mu festival revient du 8 au 11 juillet pour une nouvelle édition fidèle au(x) genre(s) du collectif. Comprenez : taper dans tous les coins, du punk hardcore à l'ambient, sans jamais avoir peur d'un claquage des adducteurs stylistiques. La chose devrait être lancée sur la péniche Urban Boat, avant un embarquement à Station Nord, et une clôture commune avec le festival Sonic Protest. Pour ce qui se passera entre les deux, un peu de patience, ça arrive. R.M.

Samedi 8 au 11 juillet.  29 Avenue de la Porte d'Aubervilliers, 75018 Paris.
Plus d'infos.

kermesse electronique
kermesse electronique
© Office de tourisme Plaine Commune Grand Paris

6. La Kermesse électronique

Qui dit kermesse, évoque jeux, cour de récréation, déguisements et autre univers siglés Peter Pan. Accolez-lui électronique et tout ça prend tout son sens. Pour sa quatrième édition, Kumquat et Le Canal Barboteur s'associent pour proposer un évènement XXL avec des concerts, un grand marché vintage, des jeux sportifs, des ateliers, et des DJ sets calientes. Aux manettes ? El hey, Itinéraire Bis, Hors Sol, La Meute ou encore Tu Infierno, pour une ambiance fiesta latina. Sept jours de fête intense pour profiter des berges du Canal Saint-Denis et avoir l'impression d’être, vous aussi, un peu en bord de Méditerranée. Allez fermez les yeux, on y croirait presque non ? C.L.

10 au 18 Juillet
Bassin de la Maltournée- Porte de Paris, Saint-Denis
Plus d'infos.

Advertising
Beau Festival
Beau Festival
© Gaëlle Mathieu

7. Beau Festival

Le Beau Festival revient sur la des terres de ses premiers émois en s'installant pour sa quatrième édition à Station Nord, l'immense nouveau terrain de jeu du Collectif MU. Un cru 2021 qui se déroulera sur la seule journée du 17 juillet, pour un format efficace façon Thierry Henry : plat du pied dans le petit filet opposé. Et ce qui est appréciable avec le Beau et son programmateur Nicolas Chiacchierini, c'est sa capacité à curater dans tous les sens et tous les genres. Avec cette année, six groupes/artistes (dont une majorité de meufs) et presque autant d'aventures. Et le groupe qu'on a envie de tamponner du macaron "ça serait con de les rater", c'est Los Bitchos : des Londoniennes qui font une sorte de cumbia instrumentale, le tout sur une planche de surf-rock laquée au psychédélisme. Également dans le pack de 6 du line-up : la Marocaine ڭليثرGlitter٥٥ et sa techno sourde, ses flèches acid et ses sonorités orientales ; la soul 2.0. montée sur ressorts jazzy de Crystal Murray, et l'aventureuse pop d’Ariel Tintar. Enfin, pour faire chauffer les platines, le Beau conviera les collectifs Noir Divine et les incontournables Fils de Vénus. C'est ce qui s'appelle un beau programme en perspective. R.M.

Samedi 17 juillet, de 16h à minuit.  29 Avenue de la Porte d'Aubervilliers, 75018 Paris.
Plus d'infos.

Le Kilowatt
Le Kilowatt
© Le Kilowatt

8. Le Rex et le Badaboum au Kilowatt

Le 24 juillet. De 18h à 7h du matin. Quelques mots clés qui peuvent refaire votre été. Fini les mots couvre-feu et autres restrictions, les deux titans noctambules Le Rex et Le Badaboum explosent le game. Et tout se joue au Kilowatt, à Vitry-Sur-Seine. Une fusion sur fond d’open air survoltée qui se devait d’être légendaire tant les programmateurs Benjamin Charvet et Antoine Molkhou connaissent le milieu. Au menu, deux scènes avec des pontes tels que Jeremy Underground, Demuja, Marina Trench, Paul Vut mais aussi des noms qui se créent une réputation solide comme le collectif Soeurs Malsaines, omniprésent sur les line-ups estivaux. 13 heures de liberté, de danse, de transe, bref tout ce qu’il faut pour planer sous les plus belles auspices. Même si vous déjeunez avec la grand-mère à midi. C.L.

24 Juillet- Friche du Kilowatt,Vitry-sur-Seine
Plus d'infos.

Advertising
La Station
La Station
© Otto Zinsou

9. Station Electronique

Dans la polka des festivals de la Station, Station Electronique est assurément le favori des tapoteurs de talons en rythme. Après avoir été, comme quasiment tous ses petits camarades, escamoté l'an dernier, le festival revient poser ses machines électroniques en tous genres à Station Nord, pour une cinquième édition qui se déroulera du 27 au 29 août. On n'a encore rien à vous dire sur la programmation, mais c'est déjà un plaisir d'annoncer que ça aura lieu. R.M.

Du 27 au 29 août.  29 Avenue de la Porte d'Aubervilliers, 75018 Paris.
Plus d'infos.

Jazz à la Villette
Jazz à la Villette
© Jazz à la Villette

10. Jazz à la Villette

Ce n’est pas un ou deux mais bien douze jours qui vous attendent dès la rentrée pour profiter de la programmation éclectique de la Villette ! Pour l’heure, le lieu hybride revendique sa volonté de s’ouvrir à la funk, au soul, à la Great Black Music, aux musiques diverses et variées… Bref, vous l’aurez compris : tout sauf l’électro. Pour sa dix-neuvième édition, le festival propose de passer des compositions planantes d’une Jeanne Added, jusqu'au Supersonic du saxophoniste Thomas de Pourquery, décrite comme “une machine solaire infernale”, en passant par un hommage à Manu Dibango, king absolu de l’afro-jazz parti trop tôt. Même chez Time Out, on commence l’échauffement pour tenir le marathon de pied ferme. Douze jours, in jazz we trust ! C.L.

1 au 12 Septembre
La Villette
Plus d’infos.

Advertising
Peacock Society
Peacock Society
© Peacock Society

11. Peacock Society

A toutes les amatrices de couronnes de fleurs, de tatouages éphémères et de diam's/paillettes, votre festival chouchou est de retour. Si les anglais ont Glastonbury, les américains Coachella, nous c’est à la Peacock que l’on insta-story sec. Pour cette édition, Peacock quitte ses habits de nuit pour une progra diurne, ambiance nature et fusion végétale. Rien d'étonnant que la société des paons (oui, oui, tout est parti de là) s’établisse au cœur de clairières féériques, aux abords d’un lac, avec en programmation des pointures tels que Kiddy Smile, Folamour, Barbara Butch, Pui-Pui, la famille Maraboutage et des noms internationaux à découvrir dès cet été. Le festival, qui se présente comme “théâtre de la fête, hédoniste et libéré”, annonce également du nouveau en termes d’ésotérisme et d'expérimentations, bercés par une scène alternative underground plus que bienvenue. Le tout à deux coup de pédale de la capitale. On fait la roue ! C.L.

4 au 5 Septembre
Parc de Choisy Paris – Val-de-Marne- Chemin des Bœufs, 94000 Créteil
Plus d'infos.

Ideal Trouble
Ideal Trouble
© Ideal Trouble

12. Ideal Trouble

C'est la rentrée, vous avez décidé de vous calmer, de faire une cure d'austérité de gamma GT et là, bam : sans prévenir, Ideal Trouble s'avance et vient tout foutre en l'air. Le festival d'Etienne Blanchot (vigie fondatrice de Villette Sonique devenu auditeur libre de la programmation), trois ans d'âge mais un mental (et des idées) en acier trempé, revient du 8 au 11 septembre pour faire un charivari d'enfer à Station Nord.

On ne peut encore rien vous dire mais d'après une source proche de la direction, un des groupes en gros caractère sur l'affiche est l'un des plus beaux attelages de la scène rock et assimilés du moment. On ne vous en dit pas plus mais c'est le genre de groupe qui en un concert réussit à remettre la viande dans le torchon, le facteur sur le vélo et l'église au centre du village. En un concert. Alors les gamma GT pourront bien attendre la semaine d'après. R.M.

Du 8 au 11 septembre.  29 Avenue de la Porte d'Aubervilliers, 75018 Paris.
Plus d'infos.

Advertising
We Love Green
We Love Green
© Maxime Chermat

13. We Love Green

Après avoir été décalé en juin 2020, puis en juin 2021, We Love Green s'apprête à se relever une bonne fois pour toute, en flirtant avec ses premiers amours de fin d'été. Dix ans jour pour jour après sa première édition, le festival se déroulera du 10 au 12 septembre, côté Bois de Vincennes. Les cartes de la programmation 2020/21, où se côtoyaient du Gorillaz, du Bad Bunny, du Ninho, du 13 Block ou du King Gizzard & The Lizard Wizard, vont être complètement rebattues, et on l'imagine, davantage s'aventurer sur le terrain local. Pour l'affiche détaillée, les conférences et tout le reste, tablez sur le début d'été. R.M.

Du 10 au 12 septembre. Bois de Vincennes.
Plus d'infos.

Macki Music Festival
Macki Music Festival
Macki Music Festival

14. Macki Music Festival 2021

Et oui, on vous entend venir : il faudra attendre septembre avant de vous lâcher sur le dancefloor face aux collectifs parisiens La Mamie’s et Cracki Records. Bon déjà, cela fait plus d’un an que ces somnambules déjantés n’ont pas pointés le bout de leur platine, et dans le genre closing d'été de haute qualité, on mise largement sur le line-up léché des organisateurs. Une ambiance groovy qui mélange les flows et les genres depuis 2014. Et une septième édition aux allures de golden hour en pleine été - comprendre le meilleur moment de la journée. En plus, vous serez déjà tout bronzé et vous pourrez reproduire vos déhanchées travaillés sur les plages de Calvi. Ou pas hein. C.L.

Macki - 11 & 12 septembre 2021
Carrières-sur-Seine
Plus d'infos.

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising