Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
  1. L'Agora... (...vue par Ulla Von Brandenburg / Installation présentée jusqu’au 30 décembre 2012 : Ulla Von Brandenburg, 'Death of a King' / Photo : © André Morin)
    ...vue par Ulla Von Brandenburg / Installation présentée jusqu’au 30 décembre 2012 : Ulla Von Brandenburg, 'Death of a King' / Photo : © André MorinUlla Von Brandenburg, 'Death of a King'
  2. L'Agora (Ulla Von Brandenburg, 'Death of a King' / © Tania Brimson, Time Out)
    Ulla Von Brandenburg, 'Death of a King' / © Tania Brimson, Time Out
  3. La Grande Rotonde (© Tania Brimson, Time Out)
    © Tania Brimson, Time Out
  4. La Grande Rotonde (Vue de l'exposition / © Tania Brimson, Time Out)
    Vue de l'exposition / © Tania Brimson, Time Out
  5. La Grande Rotonde (Vue de l'exposition / © Tania Brimson, Time Out)
    Vue de l'exposition / © Tania Brimson, Time Out
  6. La Grande Rotonde... (...vue par Peter Buggenhout / Installation présentée jusqu’au 30 décembre 2012 : Peter Buggenhout, ‘The Blind Leading the Blind’ / © Photo : André Morin)
    ...vue par Peter Buggenhout / Installation présentée jusqu’au 30 décembre 2012 : Peter Buggenhout, ‘The Blind Leading the Blind’ / © Photo : André Morin
  7. Les Arches Wilson... (...vues par Sarah Fauguet & David Cousinard / Installation présentée jusqu’au 4 juin 2012 : Sarah Fauguet & David Cousinard, ‘Run Deep / Run Silent’/ © Photo : Aurélien Mole)
    ...vues par Sarah Fauguet & David Cousinard / Installation présentée jusqu’au 4 juin 2012 : Sarah Fauguet & David Cousinard, ‘Run Deep / Run Silent’/ © Photo : Aurélien Mole
  8. La Galerie Basse (© Tania Brimson, Time Out)
    © Tania Brimson, Time Out
  9. La "Sous-Face 37"... (...vue par Cécile Beau / Installation présentée jusqu’au 4 juin 2012 : Cécile Beau, ‘Subfaciem’, Sous-Face 37/ © Photo : Aurélien Mole)
    ...vue par Cécile Beau / Installation présentée jusqu’au 4 juin 2012 : Cécile Beau, ‘Subfaciem’, Sous-Face 37/ © Photo : Aurélien Mole
  10. La Galerie Basse (© Tania Brimson, Time Out)
    © Tania Brimson, Time Out
  11. Le café Tokyo Eat... (...vu par Christian Marclay / Installation présentée jusqu’au 30 décembre 2012 : Christian Marclay, ‘Seven Windows’  / © Photo : André Morin)
    ...vu par Christian Marclay / Installation présentée jusqu’au 30 décembre 2012 : Christian Marclay, ‘Seven Windows’ / © Photo : André Morin
  12. La salle Alice Guy... (...vue par Julien Salaud / Installation présentée jusqu’au 30 décembre 2012 : Julien Salaud, 'Grotte Stellaire' / © Photo : André Morin)
    ...vue par Julien Salaud / Installation présentée jusqu’au 30 décembre 2012 : Julien Salaud, 'Grotte Stellaire' / © Photo : André Morin
  13. La Power Room... (...vue par Jean-Michel Alberola / Installation présentée jusqu’au 30 décembre 2012 : Jean-Michel Alberola, ‘La Chambre des Instructions’ / © Photo : André Morin)
    ...vue par Jean-Michel Alberola / Installation présentée jusqu’au 30 décembre 2012 : Jean-Michel Alberola, ‘La Chambre des Instructions’ / © Photo : André Morin

Palais de Tokyo : la refonte

Finis les travaux. Le Palais a fêté sa réouverture le 20 avril 2012. Petite visite des lieux.

Publicité

Après dix longs mois de travaux, le Palais de Tokyo a rouvert ses portes au mois d'avril 2012, entièrement remodelé façon labyrinthe (très) brut par les architectes Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal. La refonte du « PDT » (à ne pas confondre avec « pomme de terre »), c'est 14 000 m2 supplémentaires de surface d'exposition, qui s'étalent jusqu'à la Seine. Une structure désormais monstrueuse, dotée d'un sous-sol tout en ciment apparent, qui a officiellement ouvert au public à l'occasion de La Triennale (ex-Force de l'art, tenue du 20 avril au 26 août). De quoi repartir sur de nouvelles bases, et ranimer une institution décrédibilisée par dix ans de programmation mitigée ? Peut-être. L'immense (trop ?) festival d'art contemporain posait tout du moins un regard décalé sur la création des XXe et XXIe siècles, en proposant une lecture originale, dynamique et presque anthropologique, héritée de la pensée de Claude Lévi-Strauss. Une belle première note pour ce temple de l'art contemporain relooké, spectaculaire d'un point de vue architectonique.

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité