Palais de Tokyo

Musées, Art et design Chaillot
 (© Florent Michel / 11h45)
1/8
© Florent Michel / 11h45
 (© Nicolas Giraud)
2/8
© Nicolas Giraud
 (© Florent Michel / 11h45 )
3/8
© Florent Michel / 11h45
 (© Florent Michel / 11h45)
4/8
© Florent Michel / 11h45
 (Vue de l’intervention sur bâtiment d’Isabelle Cornaro, Juin 2015 © Florent Michel / 11h45)
5/8
Vue de l’intervention sur bâtiment d’Isabelle Cornaro, Juin 2015 © Florent Michel / 11h45
 (Vue du Palais de Tokyo, Juillet 2013 © Florent Michel / 11h45)
6/8
Vue du Palais de Tokyo, Juillet 2013 © Florent Michel / 11h45
 (Vue de l’exposition Jean-Michel ALBEROLA, Palais de Tokyo, Février 2016 © Guillaume Lebrun / Atelier Diptik)
7/8
Vue de l’exposition Jean-Michel ALBEROLA, Palais de Tokyo, Février 2016 © Guillaume Lebrun / Atelier DiptikVernissage Palais de Tokyo_20160218_Paris
 (Vue du Palais de Tokyo, juillet 2014  © Florent Michel / 11h45)
8/8
Vue du Palais de Tokyo, juillet 2014 © Florent Michel / 11h45

Niché au coeur du 16e arrondissement, le Palais de Tokyo accueille la fine fleur de l'art contemporan.

La légende dit que le Palais de Tokyo a la plus belle vue pour se prendre en selfie avec la Tour Eiffel. Et cet avantage toponymique n’est qu’un des nombreux atouts de ce lieu considéré aujourd'hui comme le plus grand centre d’art contemporain d’Europe. Espace d’exposition depuis 1937, ce n'est que depuis 2002 qu'on le voit comme le temple de l'art contemporain parisien et surtout depuis 2012, si l’on prend en compte les travaux de rénovation qui l’ont vu passé de 8 000 m2 à 22 0000 m2.

Le Palais de Tokyo, voisin des Champs-Elysées, de la Tour Eiffel, du Musée du Quai Branly ou du Musée d’Art Moderne, accueille la fine fleur des artistes actuels et émergents. Sortant souvent des codes et du carcan normés de la discipline artistique, les artistes invités peuvent laisser libre cours à leur imaginaire foisonnant sur des milliers de mètres carrés d'espace mis à leur disposition.

Etendant lascivement ses salles, remodelées façon labyrinthe de béton brut par les architectes Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, jusqu'à la Seine, le Palais de Tokyo n'est pas seulement un mastodonte de notre capitale Culture. C'est également un noyau dur de l'art en perpétuelle effervescence, vivant et bougeant amplement malgré sa taille. La preuve ? Les multiples expositions mais aussi concerts, performances live et échanges organisés par cet anti-musée. On pense notamment au Yoyo, l’un des lieux emblématiques de la scène électronique parisienne ou même à ces sous-sols utilisés lors de la deuxième édition de la Red Bull Music Academy. Sans oublier les deux restaurants – le Tokyo Eat et les Grandes Verres –, la librairie et les nombreuses visites guidées qui font du Palais de Tokyo une ville dans la ville, où l'art ne dort jamais.

Ambitieux et décalé, lieu d’échanges et de surprises, aimant le poétique et le transgressif, l'enchanté comme le violent, le Palais de Tokyo sait se démarquer des grandes institutions muséales avec qui il partage le 16e arrondissement de Paris. Comment ? En plaçant l'humain au centre de ses priorités. En témoigne son accessibilité inédite, le prix (loin d'être excessif) d'un billet donnant l'opportunité d'admirer TOUTES les expositions ici regroupées.

Enfin, puisque le Palais de Tokyo pense aussi aux plus pressés d'entre nous, il met en place des « visites éclair ». Gratuites, elles offrent la possibilité de découvrir l'essentiel du Palais de Tokyo en trente minutes chrono, guidé par des médiateurs adaptant leur discours à chaque type de public et toujours ravis de converser avec les curieux. Une déambulation unique à expérimenter tous les jours (sauf le mardi) et à toutes les heures, entre midi et minuit.

Par Clotilde Gaillard

Publié :

Nom du lieu Palais de Tokyo
Contact
Adresse 13 avenue du Président Wilson
Paris
75016
Heures d'ouverture Tous les jours sauf le mardi, de midi à minuit.
Transport Métro : Iéna ou Alma - Marceau
Prix 10 € (plein tarif), 8 € (tarif réduit) et gratuit pour les moins de 18 ans. Billet unique donnant accès à toutes les expositions de la saison. Voir conditions sur site Internet.
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

You may be interested in:

LiveReviews|4
1 person listening
tastemaker

(+) Musée d'art contemporain aux expos originales, décalées, et parfois difficiles à cerner !
(+) La beauté extérieure du musée en lui-même avec ses grandes colonnes, des statues,...Des skateurs s'amusent régulièrement sur le parvis du musée aux côté des statues. 

(+) la boutique-librairie et le "tokyo eat" le service de restauration au look branché industriel


tastemaker

Le Tokyo Eat c'est le lieu branché qui malgré les années n'a pas vieilli. On aime toujours y aller. Tout d'abord pour le lieu, à l'intérieur le design est complètement tendance, un peu aspect "usine désaffectée" - attention aux toilettes qui peuvent surprendre avec leurs portes transparentes. En été le tokyo eat s'exporte en extérieur sur la grande place du Palais de Tokyo, toujours agréable de déjeuner ou dîner devant la Tour Eiffel !! 

Concernant les plats, il y a certains incontournables, je pense notamment à la salade thai ou au couscous ! 


tastemaker

Le lieu branché par excellence : que ce soit pour une soirée électro, une expo, un déjeuner, tout est possible au Palais de Tokyo. Ce lieu à la fois alternatif et en même temps si sophistiqué donne l'impression que l'art est partout et que la créativité est le fondement de tout. Chaque exposition est unique avec un concept fort mais parfois peu compréhensible aussi. Mais ça, le Palais de Tokyo s'en moque : vient et comprend qui veut. Tant que l'expérience est là...