Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Domaine de Primard

  • Hôtels
  • prix 3 sur 4
  • 4 sur 5 étoiles
  • Recommandé
  1. Primard
    © Benoit Linero
  2. Primard
    © Benoît Linéro
  3. Primard
    © Benoît Linéro
Publicité

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Après nous avoir rendus fadas avec les Bords de Mer et ses mille nuances azur, les Domaines de Fontenille prennent le nord et installent leur nouveau concept dans la vallée de l’Eure, à un jet de TER de Montparnasse. Ici, dans une demeure tricentenaire impressionnante (et impressionniste) squattée un temps par Catherine Deneuve, le duo Frédéric Biousse et Guillaume Foucher soigne notre santé mentale avec une version chillante et deluxe de la maison de campagne : jardins dessinés par le paysagiste Jacques Wirtz (l'aménagement des Tuileries, c’est lui), roseraie, ferme avec animaux en semi-liberté, maxi-potager… Tenez bien votre mâchoire lors de l’entrée dans le domaine (en voiturette), vous allez en prendre plein la vue !

A l’intérieur, si les salons en enfilade ne sont pas tous inspirés (draper les murs d’escargots et de champignons n'était pas l’idée de l’année), les chambres, elles, sont irréprochables. A l’image de la nôtre, au premier étage du château, chic à souhait : salle de bains immaculée et baignoire XXL, murs vert céladon et vue de maboul sur le parc et son étang. On est bien là !

Pour s’occuper ? Si les activités se font encore un peu rares (on rêverait d’un court de tennis ou de balades à cheval), vous pouvez bourlinguer à vélo jusqu’au haras, sauter dans une barque, observer les (nombreux) animaux sauvages ou même pagayer à contre-courant sur l’Eure. Sans oublier le combo bouquin/cheminée (des classiques de la NRF sont disséminés un peu partout), la possibilité de vous prélasser au bord de la piscine (l’une des plus belles chroniquée à ce jour par Time Out) ou de vous libérer des toxines le temps d’un soin au spa Susanne Kaufmann et ses 450 mètres carrés…

Pour la faim, c’est la superstar du Bibendum Eric Fréchon qui s’occupe de tout ! Outre le tea time annoncé par les cloches (on vous conseille les cookies !), vous aurez le choix entre le resto gastro, la table d’hôtes ou, comme nous, le bistro néorustique. A la carte ? De la cuisine bistrotière à prix bourgeois, à dévorer en plein air lors des beaux jours. A l’image de cette très estivale aubergine grillée au feu de bois, planquée sous sa dose de tomate et burrata (13 €) ; ces parfaits escargots de pays à la tomate, gratinés au beurre d’ail et persil ; ou cette entrecôte black angus (300 g) servie avec purée et salade maraîchère (46 €). Dommage : l’absence de vins nature ou moins conventionnels. Gros plus : un service irréprochable, digne d’un étoilé.

Prix : à partir de 280 € par nuit, petit-déjeuner inclus.
Les services : Wi-fi, parking gratuit, vélos à dispo, sèche-cheveux… Et tout un tas d’activités déjà citées.
Kit de beauté : Shampoing, savon, lait pour le corps et gel douche bios Susanne Kaufmann
Petit-déj : Inclus et tout est fait maison ! Gaufres, œufs, viennoiseries, fromage blanc, salade de fruits…
Le petit plus : La piscine de dingo ; les soins Susanne Kaufmann, qui débarquent pour la première fois ; le service, exemplaire. 

Écrit par
Houssine Bouchama

Infos

Adresse
Le Château de Primard
Guainville
28260
Transport
Train : Bueil
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Connectez-vous et revendiquez le commerce
Publicité
Vous aimerez aussi