Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right 5 petits festivals de musique complètement fous
Actualités / Musique

5 petits festivals de musique complètement fous

5 petits festivals de musique complètement fous
Meadows In The Mountains © Jack Pasco Photography

Ca y est, il arrive, ce merveilleux moment où l’on commence à penser aux vacances d’été, et à tous ces mots qui riment avec moments chouettes, comme jupettes, casquettes, lunettes et… FESTIVALS ! Bon, raté pour celui-là, mais c’est tout comme. Et après votre troisième Sonar, vos cinquièmes Nuits Sonores, votre deuxième Dekmantel et votre quatrième Dour, il faut avouer que cette année, vous changeriez bien de destination pour quelque chose de moins bondé, toujours dans le même esprit festif. Allez hop, on vous sert au moins cinq festivals encore assez méconnus en France et en Europe, que l’on a choisis sur des critères de taille donc (tout ce qui est petit est mignon), de degré de folie, de paysages et de programmation.

1. Meadows in the Mountains

Organisé par des Anglais, le Meadows in the Mountains s'installe depuis 2012 en Bulgarie, au milieu des montagnes et à trois heures de route de Sofia. Petit - et qui souhaite le rester -, il invite à venir profiter de trois jours de concerts et DJ sets dans un endroit complètement perdu et dépaysant, au début du mois de juin. Des lives dans des épiceries, des teufs entre les arbres et au-dessus des nuages, des logements en tipis ou en vieilles bâtisses bulgares, des vaches et beaucoup de verdure. Une réelle immersion dans la culture locale, sublimée par la présence d'artistes comme Henry Wu, The Yussef Kamaal Trio, San Proper ou Subculture Sage. Soul, funk et folk la journée, house et techno la nuit. Ce qu'il faut emmener ? Des costumes, des paillettes et des pulls pour la nuit.

>>> Meadows in the Mountains
Du 10 au 13 juin 2016 dans les Rhodopes (massif montagneux des Balkans, navettes depuis Sofia)
145 € le pass.

 

 

2. Monticule Festival

Celui-là, il est nouveau et il se passe chez nous ! Deuxième édition pour le Monticule, petit festival allemand installé à Saint-Jean-de-Laur de l'autre côté du Rhin. Un trou paumé donc, et avec une capacité toute riquiqui de six cents personnes. A l'initiative de sept potes allemands, ce festival a choisi la campagne de l'ouest de la France pour son charme naturel. Ils auraient trouvé le lieu idéal, le très agréable Domaine de Gayfié au milieu des bosquets, avec piscine, emplacement pour caler sa tente et se faire des gros barbecues, et pas mal de place pour danser dans l'herbe devant les installations en bois. En parlant de danse, c'est sur les sets de gros noms comme Ben UFO, Konstantin Sibold, Helena Hauff, Lauer, Gilb'r, et on en passe, que l'on va pouvoir se trémousser. Un univers à la fois intimiste et d'une qualité rare. En un mot, c'est le top. Ce qu'il faut emmener ? Un spray anti-moustique, un chapeau de paille et des chipolatas. 

>>> Monticule Festival
Du 23 au 26 juin 2016 au Domaine de Gayfié à Saint-Jean-de-Laur
145 à 165 € le pass

 

 

 

3. Gottwood

Et c'est dans les bois du pays de Galles que l'on atterrit maintenant, sur l'île d'Anglesey au Gottwood Festival. Des scènes et sculptures un peu partout dans une forêt ultra dense, quatre jours de fête au bord d'un lac, cinq mille nouveaux copains aux tenues géniales un peu partout, et surtout, une grosse grosse programmation majoritairement électronique. Cette année, pour ne citer qu'eux, Andrew Weatherall b2b Roman Flügel, Awesome Tapes From Africa, Max Graef, Daniel Avery ou encore Hunee. Ce qu'il faut emmener ? Des déguisements, des bottes et du Strepsil. 

>>> Gottwood Festival
Du 9 au 12 juin 2016 à Anglesey au nord-ouest du pays de Galles
110 à 193 € le pass

 

 

 

 

4. Plötzlich am Meer

C'est le plus gros que l'on citera ici (environ dix mille personnes) mais il garde son pesant de cool. Le Plötzlich am Meer (en allemand, « et soudain, la mer ») s'inspire du Fusion Festival, ce monstre de la fête qui s'installe chaque année dans un ancien aérodrome militaire à deux heures de Berlin. A l'affiche, quelques têtes techno et house, mais on pourra y entendre également du hip-hop ou du jazz. Les noms seront dévoilés à une date rapprochée du festival, tout comme son mentor. A quelques heures de train depuis Berlin direction la Pologne, l'événement s'installe à côté d'une petite ville nommée Mrzeżyno et située au bord de la mer Baltique. Ouais, ici, on danse sur le sable, au milieu de scènes en bois en forme d'animaux et de milliards de lumières. On bouffe végétarien, et on se la colle à la vodka-maté. Ce qu'il faut emmener ? Un maillot de bain, une tente et une boîte d'Ibuprofène.  

>>> Plötzlich am Meer
Du 19 au 21 août 2016 à Mrzeżyno en Pologne
100 € le pass

 

 

 

 

5. Château Perché

Un petit bébé made in France qui a vu sa première édition l'été dernier. Le magnifique château de Busset vers Vichy se transforme pour vingt-quatre heures en rave colorée, où l'on pourra danser non-stop au son de petits artistes house et techno, et de notre très familier Camion Bazar. Au programme, cinq scènes intérieures et extérieures, dix espaces d'art où s'exprimeront des sculpteurs, peintres ou danseurs burlesques, et surtout une bonne tranche de déconnade. Plusieurs dates cette année, une première pour les réchauffés en avril, une deuxième pour les vacanciers en août. Ce qu'il faut emmener ? Une couverture de survie dorée (ça réchauffe et c'est joli), un tube pour faire des bulles et de la gnôle. 

>>> Château Perché Festival
Les 16 et 17 avril 2016 au château de Busset à Vichy
40 € le pass

 

 

 

 

Voir aussi : GUIDE DES FESTIVALS PARISIENS

Advertising
Advertising

Latest news