Recevez Time Out dans votre boite mail

Avant Björk, eux aussi ont annulé des concerts

Par Matthieu Petit
Publicité

Une mauvaise synchronisation iCloud peut entraîner de terribles conséquences, mais celle-ci est pour le moins inattendue : la chanteuse islandaise Björk a en effet tout bonnement annulé sa tournée européenne. L'annonce a été faite par son manager dans un communiqué adressé aux organisateurs du festival de la Route du Rock, où l’artiste devait se produire dans une semaine. La raison ? « Un conflit d’agenda indépendant de sa volonté. » Une excuse qui dépasse largement celle de la soucoupe volante écrasée dans le jardin ou du chien ayant malencontreusement mangé le devoir fait à la maison. Mais que les fans de Björk se rassurent, elle est loin d’être la seule artiste à avoir annulé un concert au dernier moment, et Time Out vous le prouve avec cette petite liste. Amateurs des excuses bidon, prenez-en de la graine.

1. Pete Doherty au Grand Rex, juin 2008 

Les Anglais ne sont pas réputés pour être des gens stressés, et ce encore moins lorsqu’ils sont musiciens, qu’ils font du rock et qu’ils fréquentent ardemment les paradis artificiels. Alors quand ils doivent traverser la Manche pour donner un concert acoustique dans une petite salle parisienne, pourquoi se presseraient-ils ? Autant y aller le jour même, en toute décontraction : un trajet en Eurostar, des balances prises par-dessus la jambe et le tour est joué. Pete Doherty avait ainsi tout prévu, sauf que son train aurait cinq heures de retard et qu’il débarquerait dans la capitale à deux heures du matin, soit une heure où étonnamment, peu de concerts ont lieu. De quoi rendre folle cette jeune fille qui ne s’en est jamais remise.

2. Amy Winehouse à Rock en Seine, août 2008

Cette fois-ci, c’est la bonne : Amy Winehouse va venir jouer à Rock en Seine. C'est promis, elle n’annulera pas sa venue deux jours avant, comme l’année dernière. La nuit est tombée sur le Domaine National de Saint-Cloud et les festivaliers trépignent d’impatience devant la Grande Scène. Tout juste savent-ils que des rumeurs font état de la non-présence de la diva soul durant les balances effectuées la veille. Et pourtant, trente minutes avant le concert, un organisateur annonce au micro l’annulation de ce dernier, sous les huées de l’assistance. Attendue toute la journée, l’Anglaise ne se sera finalement jamais pointée et n’aura jamais foulé le sol des Hauts-de-Seine. Amy Winehouse et Rock en Seine, un amour imaginaire.

Amy

3. Oasis à Rock en Seine, août 2009

Les organisateurs de Rock en Seine ne seraient-ils pas un peu masos ? Après la défection d’Amy Winehouse, ils décident l’année suivante de programmer le groupe phare de la britpop en tête d’affiche, tout en sachant que les frères Gallagher ont de plus en plus de mal à se piffrer. On ne peut pas dire qu’on ne les aura pas prévenus : juste avant le concert, Liam et Noel se battent violemment en coulisses, allant même jusqu'à se fracasser des guitares sur la tronche. L’aîné des Gallagher quitte finalement le site avant même de monter sur scène, provoquant bien évidemment l’annulation pure et simple du concert. Cet événement fera exploser le groupe qui se séparera définitivement quelques jours plus tard. Mauvais timing.

Oasis

4. Lana Del Rey au Trianon, août 2014

Téléphone à la main et fleurs dans les cheveux, les fans de l’Américaine ne comprennent pas. Elles ont pourtant vérifié sur Internet, ont passé en revue les réseaux sociaux et autres sites people : leur idole s’est bel et bien produite la veille à Rock en Seine (sic !), pendant plus d’une heure. Comment se fait-il qu'elle ne se soit pas pointée ce soir, pour ce concert privé alors qu’hier encore elle arpentait, robe au vent, la Grande Scène ? Officiellement, la belle est malade. Officieusement, elle ne s’est pas remise de sa gueule de bois et se lamente dans sa chambre d’hôtel, entre deux gorgées de San Pellegrino et trois comprimés de citrate de bétaïne. Lana Del Rey est finalement une femme comme les autres. Ou presque. 

Lana

À la une

    Publicité