• Actualités
  • Vivre en Ville

Baignade ouverte au public dans le lac Daumesnil du bois de Vincennes dès 2019

Baignade ouverte au public dans le lac Daumesnil du bois de Vincennes dès 2019
© Cristian Bortes

D’ici l’été 2019, vous pourrez faire trempette dans le lac Daumesnil, en plein cœur du Bois de Vincennes. C’est du moins le projet porté par Anne Hidalgo qui sera défendu au Conseil de Paris du 26 au 28 septembre prochain. Dans le cadre de son plan d’action « Nager à Paris » qui comprend 104 mesures et dont le budget s’élève à 150 millions d’euros, la maire de Paris s’est engagée à développer la nage en milieu urbain. Outre le Bassin de la Villette qui sera enfin ouvert au public en 2017 (bien que certains téméraires n’aient pas hésité à déjà y faire quelques brasses cet été), la maire socialiste aimerait également qu'il soit possible de se baigner dans certains endroits de la Seine en 2024.

« Le sujet devient plus consensuel »

Le lac Daumesnil représente donc une étape importante dans le projet porté par la Ville. « L’idée progresse, le sujet devient plus consensuel. (…) Le projet Daumesnil n’a pas été facile à mettre en œuvre. Nous avions beaucoup discuté avec les services techniques pour lever les points de blocage sur l’amélioration de la qualité de l’eau pour les baigneurs, sur l’insertion paysagère ou sur l’impact – moindre – pour le site et les animaux » se réjouit Célia Blauel, adjointe à la maire chargée de l’eau et de l’environnement, dans le JDD. En effet, les premiers tests effectués ont prouvé la nécessité d’assainir l’eau du lac qui « sans aucun aménagement » aurait été « impropre à la baignade ».

Un lieu familial, gratuit et écologique

Dès 2019, l’aire de 8000 m2 sera gratuite et ouverte au public chaque année, de mi-juin à mi-septembre, de 10h à 20h et déploiera une capacité d’accueil de 2200 personnes par jour. Trois zones seront alors divisées, distinguant la partie praticable de « deux jardins aquatiques » d’une surface de 2000 m2 chacun et dont les végétaux permettront de filtrer l’eau non potable et de la recycler. Côté chiffres, on parle d’un « espace ludique et familial de 2600 m2 dont la profondeur sera comprise entre 30 et 60 cm, un espace de baignade autonome de 2200 m2 d’une profondeur comprise entre 30 cm et 1,5 m » précise la Ville. Vous marchiez au bois de Vincennes ? Vous y nagerez bientôt.

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments