Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Décès dans le métro parisien du freerunner britannique Nye Newman

Décès dans le métro parisien du freerunner britannique Nye Newman

Advertising

Le Britannique Nye Frankie Newman (20 ans) serait décédé le soir du nouvel an dans le métro parisien. Membre du groupe Brewman, le jeune homme pratiquait le parkour ainsi que le « train surfing », défi qui consiste à rester en équilibre sur le toit d'un train d'une station à l'autre. Globe-trotter, Newman aimait particulièrement utiliser les méandres urbains de Paris et sa banlieue comme terrain de jeu, à l'image des vidéos qu'on peut encore voir sur son compte Instagram.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le Britannique se trouvait entre les deux rames du métro à l'arrêt Daumesnil (ligne 6) lorsque l'accident a eu lieu. Il a été pris en charge par les secours aux environs de 23h suite à un traumatisme crânien. Les circonstances de sa mort ne sont pas encore certaines, mais la RATP a fourni quelques précisions au site 20minutes : « Les premiers éléments fournis par des témoins indiquent que la victime se trouvait entre deux voitures de la rame pour une raison inconnue. »

Une pratique dangereuse et contestée

Si les amis de la victime ont rapidement affirmé sur les réseaux sociaux que Nye Newman n'était pas en train de pratiquer le « train surfing » au moment de l'accident, il faut noter que c'est sur cette même ligne 6 que le jeune sportif avait réalisé une vidéo polémique. En décembre, un membre des « Brewers » avait posté une vidéo sur Youtube dans laquelle le groupe s'adonnait à cette pratique dangereuse sur un train de la ligne 6. On y voyait plusieurs personnes sauter et courir sur le toit du wagon, à l'arrêt et en marche, un comportement qui battait en brèche les avertissements des récentes campagnes de prévention de la RATP. Sur les affiches, on lisait : « Un accident grave arrive chaque jour par manque d'attention. »

 

Share the story
À la une
    Advertising