Actualités / Vivre en Ville

Découvrez l'âme de la ville de Saint-Denis en 24h

Découvrez l'âme de la ville de Saint-Denis en 24h

Lorsqu’on évoque Saint-Denis, on pense tout de suite 93, Stade de France et nous vient ensuite le classique "Seine-Saint-Denis Style" du groupe NTM. Un brin réducteur pour la troisième ville d’Ile-de-France, la plus peuplée derrière notre chère capitale et Boulogne-Billancourt. Ancienne cité médiévale et nécropole royale, Saint-Denis – qui tient son nom du premier évêque de Paris –, c’est surtout une commune qui regorge d’art, d’histoire et de commerces. Time Out vous emmène en balade dans une ville dynamique aux charmes insoupçonnés.

9h : Réveil en douceur au pied de la basilique

Vous êtes sur la rue de la Légion d’Honneur face au monument emblématique de la ville : la basilique Saint-Denis. Ce chef-d’œuvre d’architecture compte entre ses murs des siècles d’histoire et n’est autre que la dernière demeure des rois de France ; sa nécropole rassemble en effet pas moins de 42 rois, 32 reines et 63 princes et princesses. Tout près, ne ratez pas l'Hôtel de Ville et la maison d’éducation de la Légion d’Honneur. Là aussi, cela vaut le coup d’œil.

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

L'Hôtel de ville de Saint-Denis
© Karim Merikhi

 

 

L'Hôtel de Ville de Saint-Denis
© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9h30 : Un café en terrasse

Subjugué par ces édifices mais pas encore réveillé, prenez place sur l’une des chaises qu’offrent les nombreuses terrasses de la rue de la Boulangerie. Boosté à la caféine, vous pouvez commencer la journée.

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

 

 

10h : L’effervescence du marché

Situé à quelques encâblures de la basilique, sur la place Jean Jaurès, le marché Saint-Denis – l’un des plus grands d’Ile-de-France – vous accueille en extérieur ou sous les toits de sa superbe halle liftée en 2006. Cette place où cultures et couleurs s’entremêlent est un voyage à elle seule. Un voyage qui en appelle un autre, cette fois-ci cinématographique, rue Ampère.  

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

 

11h30 : Le 7e art sous toutes les coutures

Imaginée en septembre 2012 par Luc Besson, la Cité du Cinéma – construite sur le site d’une ancienne centrale nucléaire – offre un immense espace de plus de 200 mètres de long où de nombreux longs métrages ont été tournés, dont 'Lucy', 'Malavita' (tous deux de Luc Besson) et 'Aimer, boire et chanter' d'Alain Resnais. Secrets de tournages, costumes et véhicules vous y attendent aussi : la Jeep originale de 'Jurassic Park', la Delorean de 'Retour vers le futur', le taxi aperçu dans 'Le Cinquième Elément' ou l'escalier de 'Léon' trônent par exemple dans les allées de l’enceinte. Nostalgie garantie.

 

© La Cité du Cinéma

 

© La Cité du Cinéma

Avant de regagner le centre-ville pour casser la croûte, faites un petit détour par la rue de Strasbourg et admirez l'ancien siège du journal L'Humanité. Cette œuvre de béton réalisée par l'architecte brésilien Oscar Niemeyer s'apprête aujourd'hui à devenir une sous-préfecture. Des travaux ont déjà démarré et devraient s'achever en 2018.

© Karim Merikhi

 

 

13h : Déjeuner à l’orientale

S’il est une chose difficilement contestable, c’est que Saint-Denis et la gastronomie ne vont pas forcément de pair. On y trouve tout de même quelques adresses intéressantes. Prenez la rue Gabriel Péri et arrêtez-vous au Timgad, le temps d’un couscous algérien (6 €) accompagné de frites maison (1,50 €) et d’un mix de brochettes (2 € l’unité). Aimé Jacquet avait raison : « Ca ne coûte pas plus cher de bien manger. »   

 

 

 

© Karim Merikhi

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

14h : L’essence de Saint-Denis captée dans une boutique

Vous venez d’encaisser quelques kilos après ce repas de compétition. Pour éliminer, rien de mieux que de flâner dans la rue de la République et ses mille boutiques parfois très folkloriques. Pour un shopping « made in Saint-Denis », prenez plutôt la direction de la rue de la Boulangerie. Vous tomberez sur Franciade, un charmant atelier-boutique qui rend hommage à la ville. Statuettes à l’effigie de Saint-Denis ou un simple mug, vous trouverez forcément une babiole à emporter.

 

© Karim Merikhi

 

 

 

© Karim Merikhi

 

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15h : Tourbillon de créativité au 6B   

Coincé entre le canal Saint-Denis et la Seine, le 6B est un lieu de création alternatif qui a ouvert en 2010. Le spot de 3 000 m2 (un ancien immeuble de bureaux) accueille des ateliers d’artistes et organise également toutes sortes de manifestations : festivals, expositions, projections et d’autres événements éphémères. Idéal pour se détendre ou faire la fête dans un cadre dépaysant.   

 

© Time Out

 

16h : Vous reprendrez bien une planche ?

Situé sur le boulevard Jules Guesde et anciennement salle des fêtes à ses débuts dans les années 1900, le théâtre Gérard Philipe – du nom du grand comédien disparu en 1959 – est une place à part dans le paysage théâtral d’Ile-de-France. Outre une programmation originale oscillant entre musique, spectacles et expositions, le TGP propose aussi des stages et ateliers de comédie pour parfaire votre jeu d'acteur. A vos tirades !   

  

© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

17h30 : Apprendre le vin

Revenez rue Gabriel Péri. Au fond d’une cour, au numéro 62, se cache la Vinothèque de Saint-Denis. Des bouteilles françaises et étrangères, des chaises, un bar. Et Florence, une passionnée qui vous parle de vin au comptoir. Un verre dans sa main, un autre dans la vôtre. Le bonheur.  

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

© Karim Merikhi

 

 

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18h30 : L’heure de l’apéro

Au croisement des rues Gabriel Péri et de la Boulangerie se trouve un joyeux troquet où âges et conversations se mélangent. Vous êtes Au Pavillon. Ici, tout le monde se connaît, et quand tel n’est pas le cas, on se tutoie quand même. Posez-vous tranquillement en terrasse, pendant que Rabah, le patron, s’occupe de votre pinte dégoulinante de fraîcheur. 

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

19h30 : Dîner à la bonne franquette

Après l’apéro, vient l’appel du ventre. S’il est un restaurant qu’il ne faut pas rater à Saint-Denis, c’est bien Chez Rochette de la rue Gabriel Péri. Demandez donc à un Dionysien une bonne table, la réponse sera certainement : « Chez Rochette ! » Difficile de le contredire. Un accueil chaleureux, des plats traditionnels concoctés avec des produits frais de saison. On est bien et on y mange bien. Tout simplement.

 

© Yann Le Masson

 

20h30 : Digestion graphique sur la « Street-Art Avenue » du canal Saint-Denis

Il est temps de rentrer. Au lieu de foncer dans les transports en commun, empruntez plutôt les quais du canal Saint-Denis à pied ou en vélo (ou pourquoi pas en bateau ?) pour y admirer le Stade de France, théâtre des plus beaux exploits des Bleus.

 

 

« On est champion, on est tous ensemble » ♫
© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Profitez-en aussi pour découvrir un parcours dédié au street-art. 33 artistes ont investi les berges du canal à coups de bombes aérosol, peintures, pochoirs, collages et autres techniques pour vous immerger dans les cultures urbaines, part importante de l'identité de Saint-Denis. Après tout ça, si vous préférez finir le trajet en métro, on comprendra.   

 

© Karim Merikhi

© Karim Merikhi

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

© Karim Merikhi

 

© Karim Merikhi

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments